VoxClassic

Randy Orton et Triple H, alliances mouvementées

Aidé par Triple H, Randy Orton est devenu le nouveau champion de la WWE en encaissant sa mallette de Mr MITB sur Daniel Bryan qui venait de remporter le titre à SummerSlam. Celui que Triple H présente aujourd’hui comme « le futur de la WWE » n’est pourtant pas si jeune que ça et a déjà eu l’occasion d’être le futur de la compagnie, en 2004.

randy-orton-champion-jeune-champion

Il est actuellement champion de la WWE et bien soutenu par Triple H et le reste de la famille McMahon. Randy Orton a profité de l’aide de Triple H ce 18 août dernier en encaissant la mallette de Mr Money In The Bank sur Daniel Bryan qui venait tout juste de battre John Cena dans un excellent match pour remporter le titre de la WWE. Ce n’est pas la première fois que Randy Orton est soutenu par Triple H, et la dernière fois cela ne s’était pas vraiment bien terminé.

Catcheur de troisième génération, petit fils de Bob Orton Sr. et fils de « Cowboy » Bob Orton, Randy est né à Knoxville dans le Tennessee. Son avenir ne pouvait être que dans le catch. Il fait ses premiers matchs en 2000, à la MMWA-SICW (Mid-Missouri Wrestling Association-Southern Illinois Conference Wrestling) où il est entraîné par de nombreux catcheurs mais aussi et surtout par son père. C’est au début de l’année 2001 qu’il fait ses premiers pas à la WWE, d’abord à la OVW, le territoire de développement de la WWE à l’époque. Il y côtoie notamment Jerry Lynn, Rico Constantino ou encore l’un de ses plus grands rivaux, John Cena — qui à l’époque luttait sous le nom de The Prototype. Il y a été deux fois champion Hardcore, avant de faire ses premiers pas à SmackDown.

randy-orton-2002

Il débute début Avril 2002 avec une rivalité contre Hardcore Holly et plait au public. Il rejoint RAW en septembre 2002 et y affronte pour son premier match dans la brand rouge Stevie Richards qu’il bat. Malheureusement pour lui, une blessure à l’épaule le force à rester en dehors des rings pendant quelques mois. Mais plutôt que le laisser éloigné des antennes, la WWE va en profiter pour changer son personnage et le transformer petit à petit en heel, grâce à une petite série de vidéos où il y décrit son état de santé. Intitulées Randy News Network, ces vidéos interrompent chaque semaine des segments de Monday Night RAW. Son heelturn se met tout doucement en place.

Il revient le 20 janvier 2003 et aide Triple H, Ric Flair & Batista lors d’un match entre ce dernier et Scott Steiner. Le clan Evolution est né. À Armageddon 2003, tous les titres de RAW sont détenus par le clan. Ric Flair & Batista sont devenus champion par équipe en remportant un Tag Team Turmoil Match, Randy Orton devient champion Intercontinental en battant RVD — il conservera d’ailleurs la ceinture pendant sept mois, un des plus long règnes à l’époque — et Triple H Champion du monde Poids Lourd en battant Kane et Goldberg dans un Triple Threat aidé par le reste de l’Evolution.

evolution-toutes-les-ceintures

Son rôle au sein de l’Evolution pour le moment est surtout d’être une sorte de garde du corps pour Triple H. Il lui permet à plusieurs reprises de conserver son titre de Champion du Monde Poids Lourds, notamment à SummerSlam où il participe à l’Elimination Chamber pour ainsi pouvoir protéger et aider Triple H à conserver le titre. C’est par la suite qu’il se fait nommer « The Legend Killer ». Aidé de Ric Flair, il affronte et bat des légendes du catch. La première : Shawn Michaels à Unforgiven 2003. Ses matchs sont présentés comme des « Legend vs Legend Killer matches ».

C’est aussi à cette époque qu’il commence à utiliser sa prise de finition bien connue, le RKO. Il continue dans la lignée du tueur de légendes et affronte Mick Foley dans un Legend vs Legend Killer Hardcore Match. Punaises, barbelés ont été utilisés,  un match sanglant qu’il remporte pour conserver son titre de champion Intercontinental. C’est à Vengeance, le 27 juillet 2004 que Randy perd son titre Intercontinental au profit d’Edge. Mais cette défaite cache une autre victoire : Orton devient challenger n°1 au titre de Champion du Monde Poids Lourd, alors détenu par Chris Benoit en remportant une bataille royale à RAW le lendemain. Ce qui mène à ce match, à SummerSlam 2004.

 

 

Randy Orton devient alors, à seulement 24 ans, le plus jeune champion de l’histoire. Mais la joie ne sera que de courte durée. Le lendemain à RAW après le match revanche, il est trahi par l’Evolution qui le passe à tabac et l’exclut du clan. Triple H est jaloux et veut le titre, et il l’aura. Un mois plus tard Randy Orton et Triple H s’affrontent, et c’est le King of Kings qui remporte le match et prend le titre des mains du jeune champion.

Aujourd’hui les choses ont bien changé, si Randy Orton s’en est même pris à sa femme et au reste de la famille McMahon lors d’une rivalité en 2009, Triple H le soutient et pense qu’il est l’avenir de la WWE. Cela va-t-il durer éternellement ou l’égo de Triple H viendra-t-il nuire au champion jusqu’à de nouveau casser l’alliance ?

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media