Review

WWE Cruiserweight Classic : Review de l’épisode du 7 septembre

Review de l'épisode du 7 septembre du tournoi WWE Cruiserweight Classic. Au programme: les deux derniers quarts de finale.
cwc-7-septembre © WWE

Avant dernier épisode pour cette édition du Cruiserweight Classic, et comme on pouvait le prévoir, les favoris sont au rendez-vous. Après les quelifications la semaine dernière de Gran Metalik et Kota Ibushi, les deux derniers quarts de finales se tiendront ce soir avec un duel 100% britannique pour commencer.

Zack Sabre Jr. contre Noam Dar

Les deux catcheurs se connaissent et s’affrontent depuis presque neuf ans — comme le racontait Zack Sabre Jr. sur Twitter avant le match. Evidemment le combat démarre avec des prises au sol et des tentatives de soumissions des deux catcheurs. Zack Sabre Junior ouvre les hostilités avec une straight jacket sur son adversaire. Tentative de armbar renversée. Énormément de contres dans ce début de match. Jim Breaks special de Sabre enchaîne avec un stomp. Reverse back elbow de l’anglais mais Dar lui envoie un dropkick qui le fait chuter du coin du ring.

L’écossais vise clairement les genoux de son adversaire alors que ce dernier cible les bras. Dar tente un kneebar mais c’est renversé en cross armbreaker. Sabre enchaîne avec un european uppercut. Plusieurs contres s’enchaîne pour terminer sur une jacknife cover de Dar pour un compte de 2. Dar enchaîne bien mais comme dans les deux autres tours perd trop de temps à célébrer ses propres prises et prend une Half Nelson Suplex. Daniel Bryan fait noter que les jambes de ZSJ paraissent déjà bien amochées. Ce dernier tente un Penalty Kick mais c’est raté et Dar lui envoie un Enzuigiri et une Fisherman Suplex pour un compte de deux. Cela ne suffit par car Sabre a une réponse à toutes les tentatives de soumissions de son compatriote.

Zack Sabre Jr. réussit son Penalty Kick mais s’écroule suite aux dégats infligés à sa jambe. Il tente tout de même une Kimura mais c’est paré. Dar enchaîne avec un cup sur le genou et un bycicle kick qui envoie ZSJ dehors, et le cueille avec un Tope Suicida. Il continue son assaut avec un dropkick dans le coin mais ça ne donne qu’un compte de deux. Zack Sabre Jr. tente de revenir avec une abdominal stretch mais c’est contré. Il essaie un triangle choke mais Dar renverse en kneebar. Nouveau contre et ZSJ tente un bridging pin. Compte de deux. Encore un gros european uppercutt de Sabre mais le deuxième est contré en tentative de tombé. Encore des échanges de gifles mais ZSJ est une nouvelle fois contré en small package pour un nouveau compte de deux.

Cross Armbreaker de ZSJ mais Dar rejoint les cordes. Sabre s’essaie au catch aérien avec en tentative de double knee de la troisième corde mais Dar évite, il parvient malgré tout à essayer un nouveau coup mais il se prend un kick dans la jambe. Dar réplique avec un double stomp sur le genou de son adversaire et place sa rolling kneebar. Après l’avoir interrompu pour s’acharner sur la jambe de ZSJ, il la re-tente mais ZSJ roule à l’extérieur, retombant par la même occasion sur son bras. L’anglais rejoint le ring à la dernière seconde et se fait cueillir avec un double knee sur le bras endolori. L’anglais répond avec un big boot mais l’écossais répond de la même manière.

Alors que Dar partait pour une nouvelle soumission, Zack Sabre Jr. le contre avec un mix entre une butterfly lock et un abdominal stretch sans utiliser ses bras accompagné par des headbutts sur l’épaule de Dar et ce dernier abandonne. Un très bon combat, très technique. Surement le meilleur des deux catcheurs dans le tournoi. A noter le gros selling post-match des deux côtés.

Vainqueur: Zack Sabre Jr. par soumission en 15:57

Au prochain tour Zack Sabre Junior affrontera Gran Metallik dans la première demi-finale

Rich Swann contre TJ Perkins

Les deux catcheurs sont appréciés de la foule, mais il y a quand même une grosse partie clairement en faveur de Swann. On commence bien entendu par un indy stand-off après des armdrags, des kip-ups… TJP garde son adversaire au sol avec une torsion du poignet mais c’est renversé. Un beau contre de TJP encore une fois qui enchaîne avec un ciseau de tête, mais alors qu’il dabbe, Swann renverse avec sa propre version du ciseau de tête — ça lui apprendra.

TJP s’en échappe tout de même avec un beau mouvement. Superbe échange dans le pur style cruiserweight avec des armdrags et des kip-ups qui envoient TJP au sol et c’est cette fois-ci Swann qui le narge avec un dab. Cela ne plait pas à son adversaire qui lui envoie un european uppercut. Tentative de moonsault vers l’extérieur de Swann mais il retombe mal sur sa jambe et boite sévèrement. Perkins remonte en vitesse dans le ring pour lui envoyer un springboard dropkick. Slingshot Atomico du Philippin, enchaîné avec une snap suplex et un backdrop pour un compte de deux.

Un deuxième backdrop est contré avec un Hook Kick de Swann qui malheureusement manque un top rope dropkick. TJ Perkins concentre ses offensives sur le genou de son adversaire. Heel Hook, torsion de la cheville et kneeling indian death lock sont au programme pour la jambe de Swann. Malgré tout, l’américain revient dans le match avec une corde à linge, un swinging neckbreaker et un enzuigiri, le tout conclut par un jumping DDT.

Daniel Bryan explique que Swann a perdu beaucoup de détente et explosibilité avec sa blessure à la jambe. Perkins se remet dans le match avec un neckbreaker et une straight Jacket into a double knee. Il tente ensuite une Tiger Superplex mais Swann l’envoie dehors. Malheureusement pour ce dernier il est bien trop lent et affecté par sa blessure pour en profiter et TJP lui envoie un springboard frankensteiner et Swann tente de retomber sur ses jambes mais s’écrase la figure en premier sur le sol.

TJP s’installe sur le coin du ring mais Swann parvient à lui mettre un top rope hurricanrana, un rolling thunder et un standing moonsault précédé par un salto arrière… On a oublié le selling pendant dix secondes. Spinning Kick suivi d’un Falcon Arrow pour un compte de deux. Swann veut tenter le triple jump 450 mais TJP lui attrape la jambe et place sa kneebar. Bryan mentionne que Perkins utilise le compte de cinq de l’arbitre en entier, c’est une belle référence à sa gimmick à la Ring of Honor ou il le faisait à chaque soumission en précisant à l’arbitre « J’ai jusqu’à 5! ».

Swann tente de revenir mais rate plusieurs kicks. TJP veut replacer son Butterfly into a double knee mais c’est contré en Sunset Flip. Superkick dans le ventre par Swann, Tiger Bomb suivi d’un Jacknife pin mais ce n’est qu’un compte de deux encore une fois. Gris forearm smashes de Swann mais Perkins réplique avec des kicks. Swann reprend le dessus avec un super superkick mais s’écroule encore une fois sous l’effet de sa blessure à la jambe. Il tente malgré tout son jumping DDT mais c’est TJ Perkins qui place un Benadriller suivi d’un Kneebar. Swann rampe de toute ses forces vers les codes mais il est obligé d’abandonner à l’issue d’un excellent match. Les deux catcheurs se congratulent à la fin du combat car il s’agissait encore là d’une opposition entre catcheurs qui se connaissent très bien.

Vainqueur : TJ Perkins par soumission en 17:30

En demi-finale, TJ Perkins affrontera Kota Ibushi.

La semaine prochaine ça sera un épisode spécial de deux heures avec les deux demi-finale et la finale. Un match par équipe avec Tommaso Ciampa et Johnny Gargano est aussi au programme et certainement d’autres matchs des autres participants déjà éliminés en cours de route.

Auteur :