Résumé

SmackDown Live du 14 février : Résumé et résultats

WWE

Pas beaucoup d’amour dans ce SmackDown Live du 14 février : au programme comme annoncé la veille, John Cena a eu le droit à son match revanche pour le titre de champion du monde poids lourds de la WWE.

AJ Styles s’ajoute au main event

Bray Wyatt a ouvert seul cet épisode de SmackDown, dénonçant les « moutons » qui n’ont pas cru en lui avant de nous proposer de le suivre pour aller au paradis, ou d’aller « brûler dans le feu ». On se dit qu’au final l’enfer c’est peut-être pas si mal, du coup.

John Cena ne tarde pas à le rejoindre en faisant son classique discours de défaite où il loue son adversaire avant de lui mettre un petit tâcle, tandis qu’AJ Styles arrive à son tour pour demander lui aussi son rematch. Daniel Bryan débarque alors pour faire du match pour le titre de champion du monde poids lourds de la WWE un triple menace. Problème réglé.

Pendant ce temps en coulisse Dean Ambrose cherche Baron Corbin. Une rivalité se prépare.

Les toujours champions par équipes de SmackDown American Alpha affrontent The Ascension. Après un bon match d’une dizaine de minutes, les American Alpha s’imposent. Ils ont interpelés par les Usos dans l’écran géant, ces derniers se placent de plus en plus comme les prochains challenger.

Dean Ambrose cherche toujours Baron Corbin en coulisse avant de tomber sur Carmella et James Ellsworth, à qui il conseille en voyant le couple d’essayer les sites de rencontre. Daniel Bryan débarque et par un petit quiproquo, on va se retrouver ensuite avec un match Dean Ambrose contre James Ellsworth.

Mais le match n’aura pas le temps de commencer, Baron Corbin va trouver Dean Ambrose avant et l’emmener dans l’arena. Les deux vont se battre jusqu’à un Deep Six dans le matériel électrique installée sur le coté de la rampe. Dean Ambrose n’a absolument pas de chance avec l’électricité. Interviewé quelques minutes plus tard, Baron Corbin explique « Pourquoi je ne suis pas champion de la WWE ? Parce que Dean Ambrose. Pourquoi Dean Ambrose est parti à l’hôpital ? Parce que Baron Corbin ».

Nikki Bella et Nataly se retrouveront dans un Falls Count Everywhere

Nikki Bella continuent de se disputer et de se battre, ce qui énerve Daniel Bryan. Le general manager annonce que les deux catcheuses s’affronteront dans l’épisode de la semaine prochaine dans un Falls Count Everywhere. Intéressant.

En interview, Dolph Ziggler explique qu’il agit de cette façon en ce moment parce qu’il craint qu’on vienne prendre sa place. Loin de nous l’envie de lui manquer de respect, mais sa place ne fait pas très envie, actuellement.

Becky Lynch affronte de nouveau Mickie James dans un match revanche d’Elimination Chamber. Maline, Mickie James a simulé une blessure pendant plusieurs minutes avant de surprendre Becky Lynch avec un Mick Kick pour remporter le match.

Naomi est sur le ring — non, la championne n’a même pas le droit à son entrée — avec Renee Young pour parler de sa victoire et de tout le travail accompli en huit ans de carrière, mais aussi d’une blessure au genou dont elle souffre depuis dimanche. Elle espère aller à WrestleMania avec le titre, mais Alexa Bliss l’interrompt et l’accuse de simuler sa blessure au genou pour ne pas l’affronter de nouveau.

Alexa Bliss lui donne alors une semaine pour lui donner le match revanche qu’elle veut, ou elle reprendra le titre par elle même de gré ou de force.

Bray Wyatt conserve son titre, Randy Orton refuse de l’affronter

Place au main event de cet épisode: le match triple menace entre John Cena, AJ Styles et le champion du monde poids lourds de la WWE Bray Wyatt. Ça commence mal pour ce dernier, Luke Harper apparait pour l’attaquer juste avant le match. Le match commence alors sans Bray Wyatt. Mais ce dernier fini par revenir pour sortir John Cena du ring.

Même si le résultats du match est assez prévisible, on ne retirera pas à ce triple threat d’avoir mis l’accent sur le suspense et les nearfalls. Pas mal de beaux spots et de superbes séquences qui n’ont pas laissé le public indifférent. La fin est par contre un peu trop précipitée, Bray Wyatt profitera de voir John Cena dans les corde pour le déstabiliser, le faire tomber et lui porter un Sister Abigail qui lui offrira la victoire, conservant ainsi son titre de champion du monde poids lourds de la WWE.

Seulement y a quelqu’un qui l’attend au tournant, Randy Orton son adversaire « logique » à WrestleMania 33 débarque pour une petite confrontation. Mais surprise: Randy Orton annonce qu’il refuse d’affronter Bray Wyatt et se met genoux devant son « maître ». Nous voilà bien maintenant.

On se doute bien que cela ne va pas durer, Randy Orton finira bien par se retourner contre Bray Wyatt un jour ou l’autre. Mais déjà que le match ne fait pas envie, si en plus ils ne sont même pas en rivalité…

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut