Streaming

FloSlam : Six mois après le lancement, les promesses ne sont toujours pas au rendez-vous

Lancé à la fin du mois d’octobre 2016, FloSlam s’annonçait comme le premier concurrent réel du WWE Network. Les promesses étaient énormes : une foule de structures indépendantes du monde entier visibles pour 150 dollars par an, une plateforme de streaming multi-surfaces, des fans engagés en tant qu’éditeurs de contenus… Un rêve pour tout fan de catch indépendant depuis les débuts d’internet. Mais six mois plus tard les promesses ne sont toujours pas tenues.

Une offre incomplète par rapport aux promesses

La ROH est absente de l’offre. Les discussions sont pourtant allées très loin avec la compagnie. Assez loin pour que Final Battle 2016 soit listé dans les événements à venir. L’offre financière était importante, plus du double que celle faite à WWN Live! mais la Ring Of Honor a finalement refusé et a préféré privilégier d’autres pistes pour ses pay-per-views (FITE TV et le Playstation Network pour certains). Les raisons sont multiples et viennent possiblement de la petite rivalité en terme d’acquisition de talents entre la Ring of Honor et EVOLVE.

C’était aussi l’une des plus importantes promesses pour les fans, le catalogue complet de la Dragon-Gate USA et de la EVOLVE disponibles à portée de clics. Mais malheureusement, cela se fait longuement attendre, avec de simples shows sporadiquement distribués sans prévenir. Les raisons sont multiples comme par exemple le fait que la musique doive être éditée afin d’éviter les problèmes de copyrights. Mais c’était un des premiers arguments de l’équipe de FloSlam, et là encore, il y a de quoi décevoir.

Là où le NJPW World et le WWE Network sont excellents, il est toujours difficile de regarder FloSlam sur sa télévision à moins d’avoir un boîtier Roku ou une Apple TV. Des applications pour Playstation ou ChromeCast n’existent toujours pas. Promises dès le premier jour, c’est toujours en attente — ou en cours de développement pour les plus optimistes — et c’est un obstacle, soyons franc. Un temps possible, il n’est même plus possible de lire le stream via le navigateur d’une smart TV. Il reste des progrès à faire de ce côté.

Beaucoup d’accords… et plus rien

Très vite, WWN Live s’est jointe à FloSlam après avoir été très longtemps pressentie comme étant la première structure indépendante à être diffusée sur le WWE Network. Avec WWN Live, ce sont pas moins de quatre promotions qui sont devenues disponibles pour 150$ par an : SHINE (structure féminine), Full Impact Pro, EVOLVE et la défunte Dragon-Gate USA, considérée comme l’une des meilleures promotions indépendantes de l’histoire du catch américain.

Ensuite ce fût un silence radio après quelques accords passés par là : OTT en Irlande, Lucha Forever et IPW:UK en Angleterre, wXw en Allemagne, ACW et Beyond Wrestling aux Etats Unis. Un autre gros nom se fait attendre. Après s’être fait claquer la porte au nez par la PWG — à juste titre, une telle diffusion leur interdirait d’utiliser des talents de la TNA ou ROH — et la ROH, on aurait pu espérer la fédération très en vogue de Chicago AAW, mais là encore, on reste un peu déçu après les espoirs initiaux.

Le Japon est une contrée totalement inexplorée pour FloSlam alors que la quasi-totalité des fédérations nippones ne sont pas diffusées du tout en dehors des frontières du Japon, donc inaccessibles pour le reste du monde. La Pro-Wrestling NOAH et son reboot « NOAH The REBORN » aurait pu faire figure de fer de lance, au même titre que la Dragon Gate, mais FloSlam peine encore à percer de ce côté du globe. Le Mexique est lui aussi absent alors que la CMLL diffuse encore ses shows hebdomadaires sur YouTube et pourrait mieux monétiser ses diffusions. On pense aussi à la DTU qui offre aussi souvent des shows spectaculaires.

Heureusement Gabe est là

Ayant fait ses armes aux côtés de Paul Heyman à l’ECW, Gabe Sapolsky est un booker et promoteur de talent. Ring of Honor, Dragon Gate USA, Full Impact Pro, EVOLVE, il est créatif autant qu’il est prolifique. En s’associant à lui, FloSlam s’assure un allié sachant créer du contenu de qualité.

L’avantage de FloSlam est par exemple qu’il a relancé la structure FIP, qui stagnait depuis plusieurs années dans une sorte de troisième division. Dorénavant bien implantée avec Fred Yehi comme champion, être diffusée lui fait le plus grand bien en terme d’exposition et d’attractivité. SHINE bénéficie aussi en mettant en scène un grand nombre de catcheuses qu’on ne voit nulle part ailleurs comme par exemple l’énigmatique Sü Yüng, LuFisto, Santana Garrett ou Thea Trinidad. On retrouve aussi les SuperShows de WWN, bien appréciables lors des WrestleMania weekends.

Cela n’est pas suffisant ? On appelle Gabe Sapolsky et on lui demande de sortir un nouveau lapin de son chapeau, et c’est ainsi qu’est né Style Battle. Sous le format d’une série, chaque saison est composée de neuf épisodes : huit épisodes sont des tournois comprenant huit catcheurs, et le neuvième épisode est un tournoi comprenant les huit vainqueurs. Matt Riddle, Dave Crist et Tracer X sont déjà qualifiés après trois épisodes. On notera par contre les improbables décors que l’on pourrait qualifier de peu professionnels.

Une force financière

Avec 21,2 millions de Dollars comme capital de départ pour son lancement et le démarchage des fédérations, le flop n’est pas permis. Avec des contributeurs au départ comme Jeremy Botter et Joey Styles, les conseils furent bons et les bonnes directions ont été prises afin de proposer un produit différent du WWE Network dès les premières semaines.

Quand on a un but, il faut aussi des moyens, et les moyens financiers de FloSlam sont réels. On parle de deux millions de dollars sur cinq ans pour WWN Live, et il est murmuré que ce furent cinq millions de dollars qui ont été proposés à la Ring of Honor pour les attirer sur la plateforme. On peut penser que les promotions présentes sur d’autres plateformes — comme High Spots avec la CZW — ou balbutiant avec leur propre service de streaming comme l’AAW pourraient être intéressées à l’avenir.

FloSlam peut aussi proposer des contrats exclusifs directement aux catcheurs afin de ne pas connaître un épisode « Chris Hero », c’est à dire faire d’un catcheur son fer de lance en lui permettant de lutter où bon lui semble et ensuite le voir profiter de cette liberté en partant pour la WWE. Donovan Dijak et Kyle O’Reilly ont reçu des offres pour devenir des catcheurs exclusifs à FloSlam, et la rumeur veut que ces offres soient très généreuses et comparables financièrement à celles de la WWE pour ce genre de talents — comprenez un bon contrat à NXT.

Reste à voir les ambitions pour ces catcheurs, car jusqu’à preuve du contraire, FloSlam n’a pas de WrestleMania ou de Wrestle Kingdom, et quoiqu’on en dise, cela reste le but de 99% des catcheurs du monde entier.

la concurrence du WWE Network qui vient

C’est une rumeur apparue en janvier à la suite du tournoi britannique tenu par la WWE : la compagnie de Stamford tenterait de faire sortir WWN Live et EVOLVE de la sphère FloSlam. Dave Meltzer dit lui même de manière très énigmatique : « La WWE a une relation de travail avec EVOLVE et essaie de trouver un accord avec FloSlam afin qu’ils abandonnent EVOLVE pour être diffusés sur le WWE Network. En échange, la WWE promet d’être gentille et loyale avec eux, peu importe ce que ça veuille dire. »

Être gentil, cela est-il possible dans un business aussi cannibale et agressif que le catch américain ? Le WWE Network a des vues depuis plusieurs mois, voire même années, sur les fédérations indépendantes et ce n’est plus un secret qu’à tout moment des promotions indépendantes peuvent apparaître sur le WWE Network. On parle du mois de Mai, au moment ou la WWE tiendra son deuxième tournoi/enregistrement de WWE:UK, comme le moment choisi pour l’annonce des débuts de la Progress Wrestling et ICW sur le « award-winning » WWE Network.

Si on veut faire un bilan rapide, après des débuts enthousiasmants, l’offre FloSlam stagne un peu, mais les excellents shows EVOLVE et wXw — le 16 carat de 2017 sera disponible ce week-end — et la possibilité d’obtenir le catalogue entier de Dragon Gate USA sont des arguments extrêmement solides en faveur de cette plateforme en plus de son prix abordable.

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut