Actualité

Le comportement de JBL à l’origine du départ de la WWE de Mauro Ranallo

WWE

Depuis quelques semaines l’absence du commentateur de la WWE Mauro Ranallo interroge beaucoup. Si dans un premier temps il avait été annoncé que celui-ci était souffrant et devait prendre du repos, d’autres rumeurs sont vite apparues ces derniers jours.

Celles-ci sont liées à un autre commentateur de SmackDown, JBL. Celui-ci est accusé de harcèlement envers et par d’anciennes personnalités de la WWE. Ce comportement est d’ailleurs connu de beaucoup mais aucune action n’a jamais été prise envers Layfield. Un harcèlement dont aurait été victime Mauro Ranallo, dont les problèmes de santé sont connus des fans de catch. Ce dernier avait ouvertement avoué à plusieurs reprises souffrir de dépression et de troubles bipolaires.

En effet, plusieurs anciennes personnalités qui ont quitté la WWE ces dernières années racontent à travers divers moyens des différends qu’ils ont eu avec John Bradshaw Layfield.

Le témoignage de Justin Roberts

Justin Roberts, ancien commentateur de la WWE raconte avoir eu des problèmes avec Layfield. « Ils ont pris mon passeport dans mon sac [lors d’une tournée en Europe, ndlr], je suis allé à l’aéroport de Manchester et je n’ai pas pu prendre l’avion pour rentrer chez moi. J’ai dû aller à Londres, à l’ambassade des États-Unis, pour avoir un nouveau passeport. » peut-on lire dans son livre Best seat in the House. « Ils », c’est en réalité JBL tout seul. Une accusation que confirme aussi des propos de John Hennigan (qui travaillait alors à la WWE comme Johnny Nitro avec Joey Mercury dans l’équipe MNM) recueillis par le site américain Deadspin : « JBL m’a demandé à moi et mon partenaire de voler le passeport de Justin [Roberts], et ne nous l’avons pas fait. JBL était l’un des main-eventers à l’époque, et je ne me souviens pas exactement ce qu’avait fait Justin Roberts pour devenir la cible de ce bizutage lors de ce voyage, mais JBL m’a demandé à moi et Joey de prendre le passeport de Justin ».

L’histoire ne s’est pas arrêtée là, puisqu’une fois de retour aux États-Unis, la WWE enregistrait SmackDown à Tucson et après une réunion des équipes de production et après le départ de Vince McMahon de cette réunion, JBL aurait pris la parole pour s’adresser à Justin Roberts pour lui dire « N’oublie pas ton passeport! » avant d’éclater de rire.

Cette histoire ayant récemment refait surface, JBL s’est défendu sur Twitter d’être responsable du vol du passeport de Justin Roberts.

« Je ne répondrai pas aux rumeurs du net, mais je n’ai pas pris le passeport de Justin Roberts. Cela pourrait être n’importe qui, il était détesté par tout le monde. C’est un idiot », a-t-il répondu sur le réseau social. Une réponse étrange puisque dans son livre, Justin Roberts ne mentionne pas le nom de JBL et l’article de Deadspin dans lequel John Hennigan le pointe du doigt comme responsable est sorti après ce tweet.

« Ils aiment humilier des gens. Ils aiment rire des gens », termine Justin Roberts sur ce passage de sa carrière dans son livre. « Si le catch est du divertissement pour nous, humilier des gens était juste le divertissement des dirigeants ».

Mauro Ranallo, dernière victime de JBL

Pour Mauro Ranallo, bien que les deux commentateurs ne se soient visiblement jamais vraiment entendus — pour la petite histoire JBL aurait même bloqué Ranallo sur Twitter — les choses auraient surtout commencé quand celui-ci a remporté l’award du meilleur commentateur du site Wrestling Observer, et a tweeté à propos de sa victoire. Un tweet que JBL aurait pris comme un affront.

Dans l’émission Bring It To The Table diffusée sur le WWE Network la même semaine — extrait que vous pouvez revoir ici — Layfield s’en prend ouvertement à Ranallo et ses commentaires remplis de références sur la culture populaire « qui n’ont rien à voir avec le catch ». Ceci n’est que la partie visible de ce que subi Mauro Ranallo. En coulisse, l’ambiance serait semblable à ce qu’a vécu Justin Roberts, ce qui a poussé Ranallo à s’absenter.

Mauro Ranallo, qui a fait ses débuts à la WWE en janvier 2016 avec l’arrivée de SmackDown sur la chaîne USA Network et qui s’est notamment fait remarquer des fans pour son excellent style de commentaire play by play lors du Cruiserweight Classic aux côtés de Daniel Bryan, ne reviendra sans doute pas sur les écrans de la WWE. Son contrat se termine en août prochain et celui-ci a déjà retiré toute mention de la WWE sur ses comptes de réseaux sociaux et supprimé les derniers tweets en lien avec WrestleMania.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media