Résumé

G1 Climax 27, troisième journée : Résumé et résultats

Toujours au Korakuen Hall, la New Japan Pro Wrestling organisait vendredi son troisième show de la semaine pour le G1 Climax. Dans une journée consacrée aux compétiteurs du Block A, le show a ouvert avec la victoire du clan Los Ingobernables de Japon (EVIL et Hiromu Takahashi) contre les deux gaijins, Juice Robinson et David Finlay. Finlay, associé à l’ex-CJ Parker dont la popularité est en hausse au Japon, estplus en veine que la veille auprès du public japonais. Il se sort notamment d’un lariat d’EVIL qui avait été précédé par plusieurs coups des deux membres de LIJ. EVIL vient à bout rapidement du catcheur de seconde génération avec le Banshee Muzzle, sa prise de soumission, qu’il porte également sur Juice Robinson après le match, en avant-goût de leur combat du lendemain.

Le second match par équipe opposait le clan CHAOS (Minoru Suzuki et Taichi) au clan Los Ingobernables de Japon (SANADA et BUSHI). LIJ ne fera pas de sans faute dans ce show puisque après un match débuté à l’extérieur, Taichi profite d’une distraction de l’arbitre pour se servir de sa canne comme objet sur BUSHI. Une victoire par tricherie du clan de Minoru Suzuki, qui ne sera pas ménager en passant une bonne partie du match au centre du ring face à son adversaire de la quatrième journée, SANADA.

Le troisième match par équipe est signé Bullet Club. Une touche humoristique rafraichissante proposée par les quatre membres du clan, d’un côté Tama Tonga et Chase Owens, de l’autre Kenny Omega et Yujiro Takahashi. Si au départ ce match devait être un entraînement ludique pour les membres du Bullet Club, Chase Owens a tout gâché en voulant faire du catch. Mal lui en a pris, un superkick d’Omega et un DDT d Takahashi plus tard, il subira le tombé de la défaite.

Michael Elgin, TenKoji (Satoshi Kojima et Hiroyoshi Tenza) CHAOS Kazuchika Okada, Toru Yano & Gedo

Quand Goto et Nagata font une démonstration de strong style

Le premier match du tournoi oppose Yuji Nagata à Hirooki Goto. Au premier abord, on se dit que ce sera une victoire facile pour l’ancien champion NEVER Openweight. Ce ne fut pas le cas. Nagata dispute cette année son dernier G1 Climax, à l’instar de Jushin Thunder Liger qui a pris part à son dernier Best of the Super Juniors plus tôt dans l’année. Nagata et Goto ont montré ce qu’était le strong style, le vrai. Le match a débuté par du catch au sol, puis une gifle de Goto sur Nagata a fait monter l’intensité d’un cran avec des échanges de coups en tout genre. Une dernière phase a vu les deux catcheurs porter des grosses prises, avec chez chacun l’envie de gagner et de montrer qui est le maître du ring. Goto, qui l’emporte sur son GTR, a sorti le meilleur de l’ancien leader du clan Blue Justice Army, une performance qui pourrait lui coûter quelques points dans les journées à venir.

À l’instar de son premier match du tournoi contre Goto, Tomohiro Ishii affronte un nouvel adversaire qui frappe fort, Togi Makabe. Il est certain que ce ne sera pas un « beau match » mais un match où on frappe dur, jusqu’à ce que l’autre ne se relève plus. Deux ans après leur rivalité pour le titre Never Openweight, le Stone Pitbull et l’Unchained Gorilla ont toujours la main lourde. Bien que Makabe se relèvera de deux lariats, le brainbuster sonnera la fin du match et la victoire d’Ishii.

Le troisième comptant pour le G1 Climax de cette troisième journée a généré pas mal d’attentes chez les fans. Kota Ibushi et Zack Sabre Jr. sont deux catcheurs des plus fluets du tournoi avec pourtant une grosse marge de progression dans la hiérarchie de la New Japan. Avant de s’aventurer à la WWE, Ibushi est challenger au cours de l’année 2015 pour trois titres différents à la New Japan (titre intercontinental IWGP, NEVER Openweight et titre poids-lourd IWGP). De son côté, Sabre Jr. a fait ses débuts en mars dernier au sein de la promotion japonaise, rejoignant le soir-même le clan Suzuki-Gun. Le Britannique et le Japonais n’ont pas déçu, offrant de superbes combinaisons de soumission du côté de Sabre Jr. et des coups de pieds retentissants du côté d’Ibushi. La victoire est décrochée par Ibushi qui parvient à porter sa powerbomb sur Sabre Jr. alors que ce dernier tentait de le soumettre sur une Triangle Choke.

Hiroshi Tanahashi y va à l’expérience

Défait dans son premier match du tournoi par Zack Sabre Jr., Hiroshi Tanahashi se devait de réagir dans son affrontement contre Bad Luck Fale, géant néo-zélandais du Bullet Club. Souffrant d’une blessure au bras depuis plusieurs mois, Tanahashi est une cible « facile » pour ses adversaires. Quand on n’est pas capable d’utiliser sa puissance et son agilité comme ça a pu être le cas par le passé, on utilise d’autres techniques. Ce qu’a fait Tanahashi a remportant son match par décompte à l’extérieur – extrêmement rare à la NJPW – après un High Fly Flow à l’extérieur et un Swing Blade sur le bord du ring. Une victoire parfaite, qui ne nuit pas à Fale et qui permet à Tanahashi de récolter ses premiers points dans le tournoi.

Voir YOSHI-HASHI dans le main-event d’un show de la New Japan, c’est pour le moins exceptionnel. Le membre de CHAOS, qui a l’habitude d’être dans les matchs par équipe de début de show, n’a jamais percé au Japon. C’est une victoire contre un autre membre de Los Ingobernables de Japon, SANADA, que YOSHI-HASHI a décroché son billet pour le G1 Climax l’an dernier. Édition durant laquelle il avait battu Kenny Omega, futur vainqueur du tournoi. Malheureusement pour lui, l’effet de surprise ne marche pas à tous les coups. Malgré une belle combativité et beaucoup d’offensives face à Tetsuya Naito, YOSHI-HASHI n’est jamais vraiment paru comme une menace pour le leader de LIJ. Il a eu beau à porter ses meilleures prises, rien à faire. Tetsuya Naito continue sa route dans ce 27ème G1 Climax, avec 4 points.

Classements :

Block A:

  • Tetsuya Naito [2 victoires, 0 défaite = 4 points]
  • Hirooki Goto [2 victoires, 0 défaite = 4 points]
  • Zack Sabre Jr. [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Hiroshi Tanahashi [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Bad Luck Fale [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Kota Ibushi [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • YOSHI-HASHI [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Tomohiro Ishii [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Togi Makabe [0 victoire, 2 défaites = 0 point]
  • Yuji Nagata [0 victoire, 2 défaites = 0 point]

Block B:

  • Kazuchika Okada [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • Kenny Omega [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • Juice Robinson [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • SANADA [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • Tama Tonga [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • Minoru Suzuki [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
  • Toru Yano [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
  • EVIL [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
  • Michael Elgin [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
  • Satoshima Kojima [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut