Actualité

Roman Reigns parle de son rôle de « leader du vestiaire » à la WWE

WWE

Il y a quelques jours circulaient encore quelques rumeurs sur le comportement d’Enzo Amore en coulisse et une histoire selon laquelle il a été sorti d’un bus de tournée par Roman Reigns, considéré aujourd’hui comme le « leader du vestiaire » par beaucoup.

Interviewé dans le podcast Off The Board de Sports Illustrated, Roman Reigns a été interrogé sur les histoires qui se déroulent en coulisse et précisément sur le cas Enzo Amore. Il ne répond évidemment pas en racontent en détails ce qui s’est passé, mais explique plutôt sa façon d’agir en coulisse et son rôle de leader du vestiaire, confirmant à demi-mot les faits.

Je suis celui qui tranche. Si je prononce le verdict, je l’exécute. Si vous posez des problèmes, c’est ce que fait le leader du vestiaire, il parle pour les autres. C’est assez difficile quand vous avez autant de cuisiniers dans une cuisine, mais je ne suis pas non plus la seule personne qui parlerait. Mais étant l’homme que j’ai toujours été, d’avant que je sois dans ce milieu à aujourd’hui, je parlerais ouvertement. Je suis un des leaders du vestiaire. J’aime penser que l’on m’a confié les clés de la voiture que je peux conduire de temps en temps. Et j’en prends soin.

S’il agit ainsi, ce n’est pas pour rien. En réalité, Roman Reigns ne veut pas seulement laisser comme trace de son passage à la WWE quelques accomplissements personnels, il veut faire mieux : quitter la WWE après l’avoir rendue meilleure qu’elle ne l’est aujourd’hui.

J’ai déjà dit ça il y a longtemps, c’est marrant parce que c’est ce que j’ai dit à CM Punk, mais mon but est de laisser cet endroit meilleur que quand je suis arrivé. Je le pense vraiment. Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent à propos de moi, je suis né dans ce milieu, ce milieu coule dans mes veines. Si vous me coupez un bras, c’est de la WWE qui va couler. J’y ai été nourri depuis que je suis en âge de me souvenir, depuis mon père, et quand mon père n’y était plus, par un autre membre de ma famille qui y est entré et a gagné sa vie grâce à ce milieu.

C’est pourquoi il veut qu’on la respecte. Et c’est là que le lien avec Enzo Amore se fait, lui qui selon les rumeurs qui courent n’aurait pas beaucoup d’estime pour le catch et la WWE et qui se vantait d’en profiter.

Je suis passé par plein d’étapes difficiles et beaucoup de grands moments tout au long de ma vie à cause ou grâce à milieu. Mais au final, c’est ce qui me nourrit tout au long de ma vie. Je m’en fous de qui tu es, tu ne manqueras pas de respect à ce milieu, pas en face de moi, pas aujourd’hui, pas tant que je serai en vie.

Roman Reigns ne prend pas son job à demi-mot. Pas sûr par contre que des propos comme ceux-la le réconcilient avec la plupart de ses détracteurs.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut