Résumé

WWE SmackDown Live du 21 novembre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cet épisode de SmackDown Live, les première retombées du show bleu après les Survivor Series, et un match revanche entre Charlotte Flair et Natalya qui va tenter de récupérer le titre de championne de SmackDown qu’elle a perdu avant le pay per view.

Daniel Bryan sauve la peau d’Owens et Zayn

Cet épisode s’ouvre avec Shane McMahon qui vient parler des Survivor Series et de la défaite de l’équipe de SmackDown. Il la joue bon perdant, trop bon perdant en essayant de voir le bon côté des choses. « SmackDown ne sera plus considéré autrement qu’en tant que THE show ». On a frôlé le « it’s not the A show, it’s not the B show, it’s THE show ». Shane en a en fait qu’après deux personne: Kevin Owens et Sami Zayn, qu’il attend sur le ring.

Kevin Owens et Sami Zayn entre alors et sont à deux doigt de se faire virer par Shane McMahon qui tente une imitation de son père, avant que Daniel Bryan n’arrive pour sauver, en quelques sortes, leur peau. Il propose tout autre chose: tout le roster de SmackDown veut leur peau. Ce soir, Kevin Owens et Sami Zayn affronteront les New Day, et dans un lumberjack match. Shane n’aime pas trop ça mais ne dit rien.

Bon segment et bonne idée le lumberjack dans ce contexte. Et Sami Zayn est toujours aussi bon depuis son heelturn.

Shelton Benjamin remporte son premier match solo depuis son retour

Shelton Benjamin affronte Jey Uso dans le premier match de cet épisode. Leurs co-équipiers étant aussi aux abords du rings, leur intervention ne s’est pas faite attendre. Gable empêché Jey Uso de sauter depuis le poteau du ring, et Jimmy l’a attrapé pour l’envoyer dans la barrière du public. Gable est revenu à la charge quelques minutes plus tard et s’est pris un superkick de Jey Uso, qui a permis à Benjamin de porter son Paydirt pour la victoire.

En coulisse, Sami Zayn et Kevin Owens tentent de rallier Baron Corbin et Bobby Roode à leur cause. Evidemment c’est un échec.

Toujours en coulisse, Naomi se fait accoster par… Ruby Riot. Cette dernière est rejointe par Liv Morgan et Sarah Logan, et de la même manière que Paige, Mandy Rose et Sonya Deville, les trois nouvelles arrivant à SmackDown attaque Naomi. Becky Lynch arrive pour défendre Naomi mais se fait sévèrement attaquer — à tel point qu’on aurait pu croire qu’elle se soit réellement blessée, on espère juste qu’elle vend bien.

Début basiques et timides pour les frères gourdin

Les Bludgeon Brothers font leurs début ce soir… mais aucune réaction du public lors de leur entrée, espérons pour eux que ça aille mieux la prochaine fois de ce côté. Ils affrontent et battent les Hype Bros en moins de deux minutes. Des débuts assez classique pour une équipe de leur trempe. Faudra par contre éviter de nous teaser leur début comme « la toute première fois », Harper et Rowan ont déjà catché ensemble dans le passé.

En interview Natalya félicite Charlotte Flair pour sa victoire la semaine dernière, et se moque surtout de Ric Flair venu « pleurer comme un bébé ». Par contre elle dit que son chat aurait pu battre Alexa Bliss à Survivor Series. Oui cette interview était mauvaise.

En coulisse, Shane McMahon dit à Daniel Bryan qu’il aime l’idée de voir Owens et Zayn passer entre les mains du roster mais qu’ils devront tout de même être virés après le match. Il prend ensuite son sac et quitte l’arena. On aurait dit Eric Cartman.

AJ Styles retrouvera Jinder Mahal à Clash of Champions

AJ Styles entre sur le ring sous une belle ovation du public. Il remercie Paul Heyman pour les gentils mots après son match contre Brock Lesnar, « Mais on n’obtient pas de prix en arrivant à la deuxième place ». Il ajoute que Brock Lesnar était celui qui après le match, rampait pour retourner en coulisse. Il lui rappelle que dans Rocky II, Rocky gagne.

Il passe ensuite à Jinder Mahal, qui voudrait un match revanche pour le titre de champion de la WWE. Il ne perd pas son temps à discuter, retire sa veste et pose le titre au sol comme pour le défier. Mais il ne viendra pas, Jinder Mahal apparait sur l’écran géant. Il dit qu’il ne viendra pas se battre devant un public texan et préfère proposer son match revanche pour Clash of Champions.

Jinder Mahal rit, avant que les Singh Brothers attaquent AJ Styles par derrière. Il parvient à se défendre et porte à l’un d’entre eux un Styles Clash devant un Jinder Mahal furieux.

En coulisse, Kevin Owens et Sami Zayn réussissent à rallier Rusev et Aiden English en disant que Shane McMahon ne les considéraient pas à la hauteur de leur talent, rappelant notamment à Rusev que son match pour sa place dans le match de Survivor Series a été annulé alors que John Cena a été ajouté sans rien en retour à l’équipe de SmackDown.

Ruby Riot s’impose à SmackDown

Charlotte Flair affronte donc Natalya dans le match revanche pour le titre de championne de SmackDown. Le match commençait normalement jusqu’à ce que Ruby Riot, Liv Morgan et Sarah Logan interviennent et attaquent d’abord Natalya à l’extérieur du ring, puis à Charlotte Flair qui était toujours sur le ring (alors qu’elle aurait très bien pu s’enfuir).

Le fait que leurs actions soit totalement semblables à ce qui s’est passé la veille à RAW est assumé par la WWE et ce n’est sans doute pas un hasard. Aura-t-on une explication dans les prochains RAW et SmackDown ? C’est en tout cas intéressant, en espérant que tout ne retombe pas comme un soufflé.

Daniel Bryan est interviewé en coulisse sur ce qui vient de se passer, mais il répond juste que « c’est intéressant » sans rien ajouter de plus. Pendant ce temps Owens et Zayn le supplient de ne pas les virer.

Kevin Owens et Sami Zayn restent

Le Lumberjack Match commence ensuite. Tout le roster de SmackDown présent est aux abords du ring. Big E et Kofi Kingston sont les deux seuls catcheurs du New Day à combattre, Xavier Woods rejoint les Lumberjacks qui interviendront à plusieurs reprise dans le match, mais ne s’attaqueront pas aux New Day qui se retrouvent à l’extérieur du ring.

Mais les Lumberjacks vont finir par se battre entre eux, quand Baron Corbin va accidentellement bousculer Bobby Roode (le débu d’une rivalité ?). Cette bagarre va quelque peu nettoyer les abords du ring et distraire Kofi Kingston qui voit son co-équipier Xavier Woods se faire attaquer par Owens. Zayn va en profiter pour porter un Schoolboy à Kingston et remporter le match.

Rusev et Aiden English vont ensuite s’en prendre à Big E pour permettre à Kevin Owens de s’enfuir par le public et Kofi Kinston va exécuter un saut sur les deux. Sami Zayn tente de s’enfuir mais Xavier Woods le rattrape et le ramène sur le ring pour que les New Day le passent à tabac.

Kevin Owens qui est en coulisse, croise Daniel Bryan et le supplie de ne pas les virer. Daniel Bryan lui dit qu’il ne va virer personne et qu’il reconnait leurs talent. C’est pour cela qu’il va lui donner un match contre Randy Orton la semaine prochaine.

Fin d’épisode un peu fade. Tout semblait parti pour qu’il se passe quelque chose d’important à la fin et au final, rien. On retiendra surtout le début de Ruby Riot, Liv Morgan et Sarah Logan.

Cliquez pour commenter
En haut