Actualité

Roman Reigns se défend des accusations de prises de stéroïdes

WWE

Cette semaine le nom de Roman Reigns a été cité dans une affaire de dealer de stéroïdes anabolisant. Richard Rodriguez, arrêté en 2017 pour avoir vendu des stéroïdes anabolisants sur le sol américain affirme que la Superstar de la WWE faisait parti de ses client. Mais Roman Reigns de son côté dément.

C’est dans un communiqué envoyé au site Pro Wrestling Sheets que Roman Reigns se défend lui-même :

Je n’ai jamais entendu parler de Richard Rodriguez ou de Wellness Fitness Nutrition. J’ai appris des erreurs que j’ai faites il y a environs deux ans et en ai payé le prix.

Depuis, j’ai passé onze tests dans le cadre du programme indépendant de tests anti-drogue de la WWE

La WWE ne s’est de son côté pas exprimée publiquement sur le sujet. Si ces accusations venaient à être vérifiées, Roman Reigns risque une suspension de soixante jours.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut