Greatest Royal Rumble

Greatest Royal Rumble : L’Arabie Saoudite s’excuse après la diffusion d’images « indécentes » de catcheuses de la WWE

L’Autorité Générale des Sports d’Arabie Saoudite à publié un communiqué pour s’excuser de l’apparition de femmes en tenue de ring lors de WWE Greatest Royal Rumble.

WWE

Les catcheuses de la WWE n’ont pas pu se rendre à Jeddah en Arabie Saoudite, le Greatest Royal Rumble s’est fait sans elles en raisons des lois locales bien trop strictes et rétrogrades envers les femmes.

Aucune femme n’était donc présente physiquement mais lors de la soirée certaines sont apparues dans quelques segments promotionnels de la WWE, dont le clip pour « The Best of Both Worlds » diffusé pour faire la promotion du WWE Network et dans lequel apparaissent notamment Carmella, Sasha Banks ou Bayley dans leurs tenues de ring habituelles.

Si sur place selon des personnes présentes les réactions ont plutôt été positives — des chants « women’s revolution » se seraient fait entendre pendant les apparitions de catcheuses — à la télévision les téléspectateurs n’ont rien vu. En effet les images de femmes ont été simplement coupée.

Ce samedi, l’Autorité Générale des Sports d’Arabie Saoudite a publié un communiqué pour aller jusqu’à s’excuser de cette diffusion :

L’Autorité Générale des Sports souhaite s’excuser auprès des téléspectateurs et spectateurs de l’événement de la WWE qui a eu lieu à Jeddah, à propos de la scène indécente dans laquelle des femmes sont apparues dans une publicité. Celle-ci tient à rappeler sa désapprobation totale de cette scène, dans le cadre de son engagement à éliminer tout ce qui irait à l’encontre des valeurs communautaires.

L’Autorité s’est assurée de bannir toute possibilité de montrer des images de catch féminin et tout ce qui s’y rapporte, et en a notifié l’entreprise (WWE). L’autorité a également désapprouvé toute publicité avec des photos ou des vidéos montrant des femmes d’une manière indécente, et a mis l’accent sur l’engagement de cette règle. C’est un engagement que l’autorité maintiendra toujours dans tout ses événements et programmes.

La dernière phrase est sévère et sonne comme un coup de massue pour la WWE. Celle-ci va totalement à l’encontre de ce qu’espère la compagnie de Stamford comme l’indiquait récemment Triple H, à savoir permettre une évolution des moeurs locales et probablement un jour permettre à des femmes de pouvoir catcher dans le pays.

La WWE s’est clairement faite doubler sur cette affaire qui prouve, contrairement à ce qu’elle voudrait nous faire croire, que ni elle ni toute autre entreprise de divertissement n’apportera les changements qu’elle souhaite en Arabie Saoudite. Si quelques progrès ont été notés récemment, l’Arabie Saoudite reste un pays où les droits de l’homme sont les moins respectés et où les femmes sont toujours considérées comme inférieur.

Cliquez pour commenter
En haut