SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 1er mai

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 1er mai, dernier avant WWE Backlash.

WWE

Pas de fête du travail pour la WWE qui présente ce mardi à nouveau depuis Montréal le dernier épisode de SmackDown Live avant WWE Backlash qui aura lieu dimanche.

Au programme notamment, un Miz TV avec le champion des États-Unis Jeff Hardy, un classique trois contre trois féminin entre l’équipe de Carmella et les IIconics et celle de Charlotte Flair, Becky Lynch et Asuka, Shinsuke Nakamura qui demande des excuses à AJ Styles et Big Cass qui va pouvoir se vanter d’avoir ruiné la potentielle victoire de Daniel Bryan au Greatest Royal Rumble.

Pas de générique, Paige nous annonce que le match entre AJ Styles et Shinsuke Nakamura de WWE Backlash ce dimanche sera sans disqualification. Le low blow aura une toute autre conséquence.

Randy Orton et Jeff Hardy sont « cools »

Mais c’est The Miz et le MizTV qui ouvrent le show de ce mardi soir et l’invité de cette semaine c’est Jeff Hardy. Mais avant que son invité n’entre, il tient à dire à Seth Rollins qu’il va reprendre le titre Intercontinental dimanche et que Daniel Bryan est banni de Miz TV.

Jeff Hardy entre ensuite et il y est évidemment question de son match contre Randy Orton à Backlash pour le titre de champion des États-Unis. The Miz tente en fait d’ajouter de l’animosité entre Jeff Hardy et Randy Orton, il trouve visiblement que les deux adversaires sont trop sympas entre eux.

Il fait entrer Randy Orton par surprises et l’incite à passer à l’attaque, à lui porter un RKO mais encore une fois, ses tentatives son vaines, Randy Orton n’a rien de particulier contre Jeff Hardy. Randy Orton explique simplement à Jeff Hardy que ce dimanche, il reprendra le titre des États-Unis, ce à quoi Jeff Hardy répond simplement « tu peux toujours essayer ».

The Miz continue de se moquer du fait que les deux catcheurs ne sont pas plus furieux l’un contre l’autre quand Shelton Benjamin apparait out of nowhere en disant que Randy Orton ne mérite pas le match pour le titre alors que lui oui. Benjamin se fait attaquer par Orton dès son entrée sur le ring, créant sans surprise deux duo qui s’affronteront ensuite.

• Randy Orton et Jeff Hardy ont affronté et battu The Miz et Shelton Benjamin après un RKO et une Swanton Bomb sur Shelton Benjamin. Et évidemment, Randy Orton a porté un RKO à Jeff Hardy après le match. Pas très out of nowhere mais on prend.

les IIconics sont en interview avec Renee Young, Carmella devait être avec elles et Renee Young leur demande donc où est la championne, amis Royce et Kay se moquent de Renee Young en faisant un accent canadien raté, parle de leur victoire contre Asuka la semaine dernière avant de lui demander de partir. Carmella arrive ensuite pour dire qu’elle est confiante quant à son match contre Charlotte Flair ce dimanche.

Daniel Bryan absent de l’épisode

On nous annonce que Daniel Bryan serait absent ce soir car la WWE ne souhaite pas le faire combattre en raison de la crainte d’une infection du torse. On ne sait pas si c’est la réelle raison (on en doute), mais le site Fightful.com avance que la WWE a bien mis de côté Daniel Bryan ce mardi soir pour raisons médicales.

Sheamus et Cesaro croisent les New Day en coulisses. Les New Day ont un servant désormais, un servant qu’ils appellent « Mr Bootyworth » et qui leur apporte des pancakes. Ils les offrent à The Bar mais visiblement y a du laxatif dedans. On se marre. Sheamus réclame un match, Big E. accepte mais Sheamus veut Xavier Woods, qui accepte.

Lana fait son retour aux côtés de Rusev et semble visiblement vouloir le séparer d’Aiden English, pretextant que celui-ci ne lui permette pas de monter les échelons.

Daniel Bryan est en fait là, ou presque

Big Cass débarque pour une promo sur son match contre Daniel Bryan dimanche. Il nous explique notamment que l’on aura pas un « five-star match » mais un « five seconds match ». Il se moque de Daniel Bryan, de son catch et de ce qu’il est, avant de l’appeler à venir.

Le theme song de Daniel Bryan retentit mais ce n’est pas lui qui entre. Une personne de petite taille entre, habillée en Daniel Bryan, pour évidemment se moquer de la taille de Daniel Bryan. Le malaise est infini.

Evidemment à la fin Big Cass passe à tabac le faux Daniel Bryan avant d’être arrêté par les arbitres.

Pas d’excuse, un nouveau low blow

AJ Styles est interviewé sur le ring par Renee Young et explique qu’il compte bien défendre le titre de champion de la WWE comme il se doit mais que Shinsuke Nakamura est concentré sur les mauvais bijoux. Renee Young lui demande s’il va s’excuser à Nakamura comme il se doit, mais Styles lui répond que Nakamura a ruiné WrestleMania et ruiné le match contre Daniel Bryan. S’il veut des excuses, il n’a qu’à venir les chercher.

Mais ce n’est pas Shinsuke Nakamura qui entre, c’est Samoa Joe. Celui-ci lui dit qu’AJ Styles se donne en spectacle, et qu’une fois qu’il se sera occupé de Roman Reigns, c’est le titre de champion de la WWE qu’il viendra chercher, peu importe le gagnant de dimanche.

Samoa Joe était sur le point de partir, mais le theme song de Nakamura retentit. Joe se prépare à l’attaquer mais ce n’est pas sur la rampe qu’il apparait, mais directement sur le ring, portant  à nouveau un low blow à AJ Styles qui devrait vraiment penser à la coquille dimanche.

• Xavier Woods affronte et bat Sheamus sur un roll up. C’était par ailleurs seulement le deuxième match en une heure et demi d’émission. Enorme.

Sonya Deville et Mandy Rose retrouvent Paige en coulisse et s’imaginaient avoir le droit à un traitement spécial en tant que partenaires de l’Absolution, mais Paige remet les pendules à l’heure : l’Absolution n’est plus. Il n’y aura pas de privilèges pour les deux catcheuses. Malaise entre la GM et ses deux anciennes partenaires.

• Charlotte Flair, Becky Lynch et Asuka ont affronté et battu Carmella et The IIconics par soumission avec un Asuka Lock sur Peyton Royce.

Cliquez pour commenter
En haut