Bien / Pas bien

Le meilleur et (surtout) le pire de WWE RAW du 2 juillet

Le meilleur et le pire de l’épisode de Monday Night RAW du 2 juillet. SURTOUT le pire.

« Capable du meilleur comme du pire, mais pour le pire je suis le meilleur » — Vince McMahon, ou FFF, on sait pas trop. Quoi que cette semaine…

On va pas y aller par quatre chemin, dans cet épisode il n’y a rien de bon. Aurait-on assisté au pire épisode de Monday Night RAW de l’année ? Bien possible. L’impression qu’il a été écrit par des enfants de moins de dix ans est réelle. Venez-nous en aide, on souffre.

Pas bien : Roman Reigns et Bobby Lashey à nouveau en équipe

La rivalité entre Roman Reigns et Bobby Lashley est sans doute l’une des plus ennuyeuse de l’année. On assiste tristement au malaise de Roman Reigns qui, malgré les mois et les mois où l’on se rend compte que plus rien ne fonctionne chez lui, continue sur la même lancée. Et on doit supporter un Bobby Lashley plus ennuyeux que jamais.

On ne sait pas si c’est parce qu’ils se sont rendu compte que Seth Rollins était actuellement l’une des Superstars les plus populaires de Monday Night RAW que sa rivalité avec Dolph Ziggler a croisé celle de Roman Reigns et Bobby Lashley, mais ça ne fonctionne pas. La pop n’est pas contagieuse malheureusement.

Mais qu’à cela ne tienne, quand Vince McMahon a une idée il va jusqu’au bout, on ne peut lui retirer son obstination, et on nous a annoncé ce lundi que Roman Reigns et Bobby Lashley s’affronteront lors de WWE Extreme Rules le 15 juillet. Libre à vous de trouver un truc à faire pendant ce match si vous regardez le pay-per-view pendant ce match, mais ne vous l’infligez pas, surtout par cette chaleur.

À lire aussi : Roman Reigns contre Bobby Lashley à WWE Extreme Rules 2018

Petite pensée quand même pour ces anciens grand champions par équipe de NXT.

Pas bien, mais genre relou : Sasha Banks et Bayley chez le psy

Après l’attaque sur Sasha Banks qui a donné un peu de fraicheur à la rivalité, Bayley a du être envoyée en thérapie — pourtant Kurt Angle l’a répété ce lundi soir, « On règle les différents sur le ring ici ». Ça ne doit pas fonctionner chez les femmes, ou alors on a raté un truc. Sasha Banks et Bayley se sont donc retrouvés chez le Dr Shelby qui fait son retour à la WWE, le tout sur une musique rendant le segment encore plus gênant qu’il ne l’est déjà.

On a bien compris que Monday Night RAW est un programme « familial », mais a-t-on vraiment besoin d’infantiliser une rivalité qui il y a trois ans avait très bien fonctionné sans les idées enfantines des auteurs de RAW ?

Malheureusement, on risque d’en reprendre la semaine prochaine. Sasha Banks et Bayley vont ainsi régler leurs différents dans des segments qui ne font rire personne, et pendant elles ne catchent pas.

Pas bien, encore pire que relou : Braun Strowman, Kevin Owens et des toilettes portatives

Le main-event ne donne pas moins l’impression que cet épisode de Monday Night RAW a été écrit par des enfants. Cette fois, Kevin Owens et Braun Strowman doivent régler leur différent sur le ring, parce que ce sont des hommes, des vrais. Mais le catch s’arrête là, Kevin Owens s’enfuit du match et par en coulisse pour essayer de retrouver sa voiture.

Reprenant une partie du gag de la semaine dernière où Owens se fait retourner sa voiture, cette fois ce dernier perd ses clés et ne trouve pas d’autre moyen que de se cacher dans des toilettes portatives. Pas besoin de vous faire un dessin sur la suite tant le gag est d’une banalité.

Braun Strowman coince Kevin Owens dans ces toilettes portatives, le traine sur plusieurs mètres jusque dans l’arena avant de le balancer du haut de la rampe pour qu’il se retrouve recouvert de fèces, les équipes médicales venues à son secours faisant semblent d’être gênés par une odeur nauséabonde. Honnêtement, quitte à pousser l’humour pipi-caca plus loin, il ne fallait pas mettre de la peinture bleue pour imiter le Canard WC mais y aller carrément avec la couleur marron.

Bien, mais faut pas trop pousser non plus : Seth Rollins et Dolph Ziggler

Histoire de terminer sur une bonne note, on va mettre un bon point à Seth Rollins et Dolph Ziggler même si c’est pas facile. Dans ce monde où l’humour enfantin a pris le dessus sur le catch, le bon storytelling et le suspense, Seth Rollins et Dolph Ziggler nous offrent une rivalité simple et plutôt décente. On passera sur les qualités de comédien de Dolph Ziggler qui sont à revoir, mais au moins, en les voyant on sait qu’on regarde du catch.

Un match entre les deux est prévu à WWE Extreme Rules et c’est un Iron Man Match de trente minutes, et en l’absence de Brock Lesnar, c’est ce que la brand rouge a de mieux à proposer pour le pay-per-view. C’est assez triste vu comme ça, mais on est au moins assuré d’assister à trente minutes de catch intéressante si le match est bien fait.

À lire aussi : Seth Rollins contre Dolph Ziggler dans un Iron Man Match à WWE Extreme Rules 2018

En attendant, si vous n’avez pas vu cet épisode, ne vous forcez pas. On espère juste qu’ils s’en rendent compte, là bas dans la Gorilla Position, parce qu’à l’écran c’est un supplice. Cet épisode est tellement mauvais qu’on en est à apprécier une rivalité avec Dolph Ziggler, c’est assez fou.

Cliquez pour commenter
En haut