Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 20 août

Résumé et résultats de l’épisode du 20 août de Monday Night RAW au lendemain de SummerSlam 2018.

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW qui a lieu vingt-quatre heures après WWE SummerSlam 2018, on assiste aux premiers pas de Roman Reigns et Ronda Rousey en tant que champion.ne.s de la brand rouge. Triple H fera aussi son retour sur les écrans de la WWE tandis que Dean Ambrose fera son retour sur le ring face à Dolph Ziggler.

Roman Reigns déjà prêt à défendre son titre

C’est évidemment avec Roman Reigns que l’on ouvre cet épisode. Sans surprise le nouveau champion Universal entre sous un mélange d’acclamations et de huées. Il explique qu’il a fait ce qu’il avait dit qu’il ferait et qu’il est un homme de parole, il a battu Brock Lesnar et est devenu champion.

Il annonce aussi qu’il a l’intention de défendre son titre contre quelqu’un qui l’avait déjà remporté à Brooklyn il y a deux ans: Finn Balor. Balor entre et dit accepter le challenge, mais il est interrompu par Baron Corbin qui vient calmer la joie du public en disant que le match n’aura pas lieu. Il se plaint aussi du fait qu’il avait demandé un match contre Balor ce dimanche à SummerSlam et qu’à la place il a eu le Demon. C’est mignon cette naïveté un peu.

Kurt Angle interrompt à son tour Baron Corbin pour lui dire que c’est lui qui décide des matchs de Monday Night RAW et que Roman Reigns défendra bien son titre contre Finn Balor dans le main-event. Baron Corbin lui affronter… Bobby Lashley, tout de suite.

Bobby Lashley a battu Baron Corbin par tombé avec le Dominator.

Paul Heyman retrouve Kurt Angle dans son bureau pour lui annoncer que Brock Lesnar désire faire valoir sa clause de match revanche pour le titre de champion Universal. Heyman ajoute qu’il sait qu’Angle voudrait qu’il soit déjà loin, en route vers l’UFC mais que Lesnar va où il veut et quand il veut. Kurt Angle lui fait comprendre que selon le contrat, le match revanche n’est pas obligé d’avoir lieu maintenant, mais Heyman lui demande pour Hell In A Cell. « Oublie », lui répond simplement Kurt Angle.

Baron Corbin retrouve à son tour Angle et lui dit qu’il est énervé de la manière dont il le traite. Angle lui répond qu’il n’est pas là pour lui faire plaisir mais pour faire plaisir au WWE Universe. Corbin s’en va en disant qu’il va aller se plaindre à Stephanie McMahon.

The Riott Squad ont battu Sasha Banks, Bayley et Ember Moon par tombé avec le Riott Kick de Ruby Riott sur Sasha Banks.

Triple H en mode promo

Triple H est de retour. Que va-t-il nous annoncer ? Qu’il revient prendre le contrôle de RAW ? Un nouveau general manager ? Il a des trucs à dire à Roman Reigns ? à Brock Lesnar ? Que de suspense. Au final rien de tout ça, il vient faire la promo de son match contre l’Undertaker à WWE Super Show-Down, le show en Australie.

Il dit avoir accepté malgré le match Hell In A Cell censé mettre fin à une ère à WrestleMania 28 parce que pas mal de choses ont changé depuis, et qu’il redeviendra The Game aussi longtemps que l’Undertaker foulera le ring, terminant par nous dire que « cette ère est de retour ».

Ambrose de retour à l’action

Dean Ambrose a battu Dolph Ziggler par tombé avec le Dirty Deeds, contrant un jumping DDT. Rollins et McIntyre se sont battu autour du ring, jusqu’à un Suicide Dive presque à travers le ring de Rollins.

Braun Strowman est venu prévenir Finn Balor de la même manière qu’il a prévenu Lesnar et Reigns avant leur match ce dimanche. Balor n’a pas su quoi lui répondre.

Elias est revenu sur « l’accident » de la veille à SummerSlam où sa guitare s’est cassée, se demandant qui a bien voulu lui faire ce mal, précisant au passage que ce n’est pas la faute de Fender et qu’ils font toujours du bon matos — parce qu’il faudrait pas froisser une marque à la télévision quand même.

Curt Hawkins, sorti de nulle part, débarque pour défier Elias pour un match qui refuse dans un premier temps, le qualifiant de loser qui mourra en loser comme tous les New Yorkais dans cette salle. Elias a fini par accepter le match.

Elias a battu Curt Hawkins par tombé avec le Drift Away rapidement. C’était la 219ème défaite d’Hawkins, nous dit-on.

Les Authors of Pain ont battu Titus O’Neil et Apollo Crews par tombé avec le Last Chapter. Indifférence totale du public et de votre serviteur à ce niveau du show. Une complicité entre Crews et Dana Brooke semble s’installer, et ça ne plait pas à Titus O’Neil. Mais l’indifférence est toujours totale de notre côté.

Ronda Rousey se rebelle

Tout le roster féminin de RAW est autour du ring pour accueillir Stephanie McMahon à l’occasion de la célébration de la victoire de Ronda Rousey en tant que championne de RAW. Stephanie McMahon se dit fière de Ronda Rousey qu’elle considère comme sa « protégée ».

Ronda Rousey débarque rapidement, Stephanie McMahon lui tend la main mais la nouvelle championne la refuse et prend le micro. Ronda Rousey ne se dit pas dupe, elle sait que Stephanie McMahon essaye de profiter de la situation. Elle lui demande ce qu’elle fait sur le ring alors que les autres catcheuses sont à l’extérieur de celui-ci, demandant à celles-ci de monter. Stephanie McMahon essaye de se défendre en disant que cela n’a rien à voir avec elle.

La championne dit à Stephanie McMahon qu’elle n’est pas au dessus d’elles, et qu’elle n’a pas à se mettre au dessus d’elles. Elle met en avant Natalya qu’elle qualifie comme la « pierre angulaire » de la révolution féminine à la WWE, elle rappelle le match que Sasha Banks et Bayley ont eu ici-même à Brooklyn il y a trois ans (bonne idée de rappeler ça, surtout après ces dernières semaines).

Ronda Rousey continue en disant qu’elle n’est pas Brock Lesnar, qu’elle est là pour défendre son titre aussi souvent qu’il le faudra. Elle pointe du doigt Alexa Bliss, qui souffre, montrant des images du match d’hier où elle lui a déboité le bras. Stephanie McMahon s’adresse aux autres catcheuses en disant que Rousey est là pour leur briser les bras, mais celle-ci répond qu’elle n’a pas prévu de briser les bras de tout le mode, juste celles qui le méritent.

Ronda Rousey attrape Stephanie McMahon et lui porte l’Armbar. Les catcheuses heel viennent en aide à Stephanie McMahon pour la sortir du ring tandis que les faces viennent célébrer avec la championne.

Scott Dawson a battu Bo Dallas par tombé avec un rampage

Dash Wilder a battu Curtis Axel par tombé avec une gory bomb.

Bo Dallas prend le micro tout de suite après le match pour signaler au Revival que cela ne change rien, la B-Team est toujours championne.

Roman Reigns explique en interview qu’il n’a aucun problème pour affronter Finn Balor, il a le droit à sa chance et il va le renvoyer à la fin de la queue. Est-ce réellement la manière dont ils vont faire oublier le match revanche auquel il a toujours le droit depuis sa blessure ? On en a bien peur. Reigns ajoute qu’il n’a pas peur de Braun Strowman, qu’il est dans son jardin et qu’il va le défendre.

Toujours en coulisse, Stephanie McMahon est soignée, entourée de Baron Corbin et Alexa Bliss. Kurt Angle arrive pour prendre de ses nouvelles et s’excuser, expliquant qu’il ne comprend pas ce qui s’est passé. Stephanie McMahon le rend responsable de ce qui s’est passé et après avoir écouté Corbin expliquer qu’il n’est plus capable de gérer son poste, lui laisse entendre qu’il va devoir prendre congé et laisser Baron Corbin jouer les GM à sa place. On arrive toujours pas à comprendre comment ça a pu être pris comme une bonne idée.

SIERRA HOTEL INDIA… vous connaissez la suite

C’est l’heure du main-event. Roman Reigns défend pour la première fois son titre de champion Universal contre Finn Balor.

Roman Reigns a battu Finn Balor par tombé avec un Spear après un Coup de Grace dont il s’est échappé rapidement, conservant ainsi son titre, tandis que Braun Strowman avait déjà fait son entrée pour teaser un cash-in.

Strowman attaque Reigns qui finit au sol, et donne sa mallette à l’arbitre qui annonce le cash-in, mais un événement plutôt inattendu va mettre fin à cette nouvelle tentative.

Le theme song de Roman Reigns, ou plutôt celui du Shield dont le nom s’affiche sur l’écran géant retentit et Dean Ambrose et Seth Rollins débarquent avec leurs tenus du Shield pour venir en aide à Roman Reigns, le tout sous les acclamations du public. L’attaque du trio à nouveau réuni mène à une triple powerbomb, mais Strowman arrive à en échapper une première fois. Un spear de Roman Reigns va le calmer et permettre au Shield de porter sa prise fétiche sur la table des commentateurs.

Cet épisode de Monday Night RAW se termine ainsi, pas tellement bon si on retire la fin. Dommage pour un lendemain de SummerSlam quand même.

Cliquez pour commenter
En haut