WWE

Résultats de WWE Hell In A Cell 2018

Résumé et résultats de WWE Hell In A Cell 2018.

WWE

Ce dimanche soir la cage descend sur le ring pour faire vivre un enfer à quelques Superstars de la WWE. C’est du moins ce qui nous est promis pour WWE Hell In A Cell 2018.

New Day, Still champions

Dans le kickoff, Les New Day défendent leurs titres de champions par équipe de SmackDown face à Rusev et Aiden English. Les New Day ont tenté une petite promo avant le match, interrompue par Aiden English venu pousser la chansonnette pour son équipe.

Les New Day ont battu Rusev Day avec le Trouble In Paradise de Kofi Kingston sur Rusev afin de conserver leurs titres de champions par équipe de SmackDown.

Une victoire rapide et un peu expédiée, alors que Rusev et Aiden English tenaient le match après une accolade d’English sur Kingston qui s’en est rapidement remis.

Jeff Hardy prend trop de risques face à Randy Orton

La grande cage désormais rouge s’abaisse une première fois pour cette soirée et le match entre Jeff Hardy et Randy Orton qui doivent régler leur différent de la plus violente des manières.

Un match plutot violent qui a sans surprise  vu l’utilisation de nombreux objets classiques comme des chaises, tables, échelles mais aussi d’outils comme un tournevis méchamment planté dans le lobe percé de l’oreille de Jeff Hardy et tourné dans tous les sens. Pas pour les âmes sensibles.

Jeff Hardy va reprendre le dessus dans le reste de l’image et installé quelques échelles et une tables sur laquelle il place Randy Orton avant de grimper et de se suspendre au plafond de la cage au dessus de la table, et de se jeter. Mais Randy Orton parvient à s’échappe rapidement et Jeff Hardy s’écrase sur la table, restant inconscient.

Randy Orton a battu Jeff Hardy par tombé, demandant à l’arbitre hésitant de faire le compte de trois sur un Jeff Hardy visiblement blessé suite à la chute.

Becky Lynch surprend Charlotte Flair

Le deuxième match du pay-per-view voyait une ancienne amitiée transformée en un match de championnat. Fatiguée de jouer les second rôle, Becky Lynch a voulu sa chance au titre et s’est retournée contre celle qu’elle accuse d’avoir volé son moment à SummerSlam, Charlotte Flair.

Becky Lynch a battu Charlotte Flair par tombé en contrant un tombé suite à un Spear de la championne en roll up.

Après le match Charlotte Flair qui semble accepter la défaite tend la main à Becky Lynch en signe de respect, mais cette dernière soulève la ceinture au visage de la désormais ex-championne. Beau moment.

Dolph Ziggler et Drew McIntyre repartent avec les titres par équipe de RAW

Dolph Ziggler et Drew McIntyre, devenus champions par équipe un peu au dépend des Revival qui auraient dû être à leur place dans le dernier match de championnat, défendaient leurs titres contre Seth Rollins et Dean Ambrose.

Un bon match par équipe avec un Dean Ambrose plus en forme que jamais et beaucoup de nearfall dans les dernières minutes.

Alors que Seth Rollins avait Dolph Ziggler sur ses épaules pour une superplex depuis la troisième corde, Drew McIntyre lui porte un coup de pied au visage et les deux tombent au sol.

Dolph Ziggler et Drew McIntyre ont battu Seth Rollins et Dean Ambrose quand Zigler trouve quand même la force de passer son bras sur un Rollins inconscient pour remporter le match.

McIntyre repart avec les titres par équipe et un Dolph Ziggler KO sur ses épaules, l’équipe reste championne par équipe de RAW pour le plus grand plaisir de Braun Strowman qui sourit en coulisse en voyant la scène.

AJ Styles surprend (lui aussi) Samoa Joe

AJ Styles défendait à nouveau son titre de champion de la WWE contre Samoa Joe. Leur dernier match à WWE SummerSlam s’était terminé sur une disqualification du champion quand Samoa Joe a menacé de s’en prendre à sa femme et sa fille venue dans le public.

AJ Styles a battu Samoa Joe par tombé en contrant une Coquina Clutch.

L’arbitre fait le compte de trois et Samoa Joe croit avoir remporté le match, mais AJ Styles est bel et bien vainqueur et toujours champion de la WWE, de quoi faire sortir Joe de ses gonds qui hurle après l’arbitre et les commentateurs.

Samoa Joe s’empare de la ceinture, voulant laisser croire qu’il a bien gagné le titre de champion de la WWE mais AJ Styles la récupère après un Pele Kick.

Le duo Miz & Maryse repart à nouveau vainqueur

Daniel Bryan et The Miz s’affrontaient de nouveau dans ce pay-per-view mais cette fois ce n’était pas en un contre un. Après la défaite de Daniel Bryan à SummerSlam, les deux catcheurs ont ajouté leurs femmes, Brie Bella et Maryse au match. En résulte un match par équipes mixtes.

Maryse et The Miz ont battu Brie Bella et Daniel Bryan sur une sorte de roll up contrant un autre roll up tandis que The Miz et Daniel Bryan étaient à l’extérieur du ring.

Très mauvaise fin un peu sortie de nulle part d’un match qui n’était pourtant pas mauvais. Si c’est comme ça que se termine la rivalité entre Bryan et Miz on sera par contre déçu.

Ronda Rousey : Mal aux côtes, mais toujours championne

Ronda Rousey défendait son titre de championne de RAW contre l’ancienne détentrice du titre, Alexa Bliss qui a perdu le titre lors de WWE SummerSlam le mois dernier.

Cette fois Alexa Bliss a eu plus de chance de faire face aux attaques de la championne de RAW contrairement à leur dernier match, en grande partie grâce une blessure (kayfabe) aux côtes de Ronda Rousey qui ne lui permet pas à tous les coups de se défendre. Mais cela ne suffira pas.

Ronda Rousey a battu Alexa Bliss par soumission avec un armbar, conservant ainsi le titre de championne de RAW.

L’overbooking (r)emporte le main-event

Roman Reigns défendait son titre de champion Universal de la WWE contre Braun Strowman — qui avait fait valoir sa mallette de Mr MITB pour un vrai match en un contre un — dans un Hell In A Cell arbitré par Mick Foley.

Mais ce qui aurait du être un match Hell In A Cell permettant à l’un où à l’autre de repartir avec la ceinture est vite devenu un chaos et un empilement d’overbooking comme sait si bien le faire la WWE.

Sont d’abord intervenu Dolph Ziggler et Drew McIntyre, tentant d’entrer dans la cage, rattrapés par Seth Rollins et Dean Ambrose. Les quatre catcheurs sont allés se battre jusqu’au sommet de la cage, jusqu’à ce que Rollins et Ziggler en saute pour atterrir sur les tables des commentateurs.

Après ce spot, Brock Lesnar est arrivé sorti de nulle part pour entrer dans la cage, démontant lui-même la porte de la cage pendant que Paul Heyman se débarrasse de Mick Foley d’un coup de lacrymogène, et attaque Roman Reigns et Braun Strowman à coup de morceau de tables et de F5 sur l’un et l’autre.

Un nouvel arbitre vient pour remplacer Mick Foley, mais celui-ci décide de faire stopper le match. Pas de vainqueur. Le pay-per-view se termine sur cette image, nous laissant sur notre faim la plus terrible. Dommage.

Cliquez pour commenter
En haut