Édito

Luke Harper et le plafond de verre de la WWE

Luke Harper a du talent à revendre, mais la WWE s’en fout.

WWE

Chez les fans de catch il y a un de ces sentiments terribles, celui d’assister impuissant à la déchéance d’un catcheur ou d’une catcheuse que l’on apprécie à sa juste valeur, de ne le voir réduit qu’à des rôles de bas de carte… ou de ne pas le voir du tout à l’écran. On ne les compte plus ces Superstars de la WWE qui passent leur temps en coulisses lors des épisodes de Monday Night RAW et SmackDown et peuvent au mieux avoir le droit à des matchs en house shows ou à WWE Main-Event pour les plus chanceux.

À cette liste, vous pouvez désormais ajouter Luke Harper. Après plusieurs mois d’absence pour soigner une blessure au poignet nécessitant une opération chirurgicale, ce dernier est apte à catcher depuis le 6 février. Nous sommes le 30 mars. Presque deux mois durant lesquels le catcheur n’a fait que quatre matchs, en house-show qui plus est.

Son ancien partenaire des Bludgeon Brothers ou de la Wyatt Family Erick Rowan a de son côté fait son retour sur les écrans et sur le ring comme bras droit du champion de la WWE Daniel Bryan et apparait régulièrement sur les écrans, et sera sans aucun doute à WrestleMania 35 pour soutenir le champion. Luke Harper lui n’y sera pas.

39 ans, plein de talent

À 39 ans la situation est terrible pour Luke Harper, tout le monde l’a compris. Déjà avant sa blessure, avant même les Bludgeon Brothers et avant le retour de la Wyatt Family, à un moment où la WWE avait tenté de le lancer dans une carrière solo, le catcheur qui démontrait à chacun de ses matchs qu’il ne manquait pas de talent, n’a jamais tapé dans l’œil des McMahon au point de se voir offrir un push ou ne serait-ce qu’une meilleure exposition.

Elle est encore plus terrible quand, contrairement à d’autres Superstars qui choisissent de ronger leur frein en coulisse avant de craquer et de démissionner à l’image de Tye Dillinger qui a fini par demander sa démission, celui-ci poste un long message sur son compte Twitter dans lequel il commence à remettre en question l’attention que lui porte la WWE pour justifier le rôle qu’il occupera la semaine prochaine lors du Weekend de WrestleMania. Luke Harper a en effet été annoncé participant à un tournoi inter-brands dans lequel il est prévu pour affronter une récente signature de NXT, Donovan Dijak et semble avoir l’impression d’être revenu au départ.

Il y a six ans, je catchais dans plusieurs matchs avec la FCW à l’Axxess et je participais à l’entrée de l’Undertaker. Il y a cinq ans j’étais au premier rang pour voir Bray Wyatt affronter John Cena. Il y a quatre ans je me battais pour le titre de champion Intercontinental dans mon premier match en solo à WrestleMania. Il y a trois ans j’affrontais Brock Lesnar à Toronto dans un show spécial pour le WWE Network. Il y a deux ans je suis passé à deux doigts de faire partie du match qui a vu AJ Styles remporter son premier titre de la WWE et pas loin de participer au match de championnat WWE à WrestleMania avec Bray et Randy. Il y a un an je remportais les titres de champions par équipe de SmackDown avec Rowan tandis que ma femme et mes deux enfants regardaient depuis le premier rang.

Mercredi prochain, j’affronterai Donovan Dijak à l’Axxess. La Boucle est bouclée.

Si vous êtes déjà dépités à la lecture de ces lignes en vous rappelant que Luke Harper était l’un des catcheurs de la Wyatt Family souvent louangé pour son travail sur le ring et que comme beaucoup vous vouliez le voir en solo, la suite ne va pas vous remonter le morale.

En convalescence, le catcheur a évidemment eu le temps de repenser à sa carrière, à la suite et à ce qu’il espère faire dans le futur. Et de l’ambition, il n’en manque pas.

J’ai lu tous les messages qui disaient “T’es de retour à l’Axxess???”. J’ai été gentil avec les gens qui me demandaient si j’étais à la retraite. J’ai ravalé ma fierté quand les agents et auteurs me demandaient si j’étais toujours blessé alors que j’étais en pleine forme. Et maintenant nous y voilà. 4 avril 2019. ‘When Worlds Collide’. Luke Harper contre Donovan Dijak. Comment répondre à ça ? Comment puis-je changer les choses ? Eh bien pour vous, cela n’est peut-être qu’un match vite-fait à l’Axxess, mais pour moi je vous assure que c’est bien, bien plus. C’est un test. Personne n’a à s’inquiéter du résultats si ce n’est moi. C’est un vrai test. Est-ce que j’ai encore ce qu’il faut ? Puis-je me battre contre un jeune, plein d’avenir et incroyablement talentueux potentiel de NXT ? Suis-je trop vieux ? Est-ce que je suis passé à côté de quelque chose ? Suis-je aussi bon que je le pense ? Cela me donne presque les larmes aux yeux parce que je crois vraiment que j’ai beaucoup plus à offrir à cette industrie. je crois que je serais champion du monde poids lourds un jour. J’y crois, mais ce sont les doutes avec lesquels je vis quotidiennement. Ce sont les doutes qui résonnent dans votre tête pendant la rééducation. Ce sont les doutes qui vous reviennent quand vous voyez votre bras gauche s’atrophier. Être ignoré et laissé à la maison pendant des mois a amplifié ces doutes et ça craint.

Luke Harper est un optimiste, comme la plupart de ceux qui sont arrivés avec un rêve mais qui réalisent une fois là-bas qu’ils ont tous le même et que les places sont au final rares. Il fait dans la suite de son message comprendre que malgré son âge il en a encore dans le ventre, qu’il a encore beaucoup à offrir à la WWE et compte bien profiter de l’occasion pour le montrer. Il n’y a aucun doute là-dessus. Mais avec toute la compassion possible, personne ne croit qu’un jour Harper sera champion de la WWE.

On peut au mieux l’espérer pour lui, mais ce ne sera pas différent des autres qui sont arrivés plein d’ambitions par la petite porte et qui se confrontent désormais au fameux plafond de verre. Gageons que ce message publié sur Twitter lui soit quand même bénéfique.

Ailleurs sur le web

Les plus lus

To Top