SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 9 avril

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 9 avril, le premier après WrestleMania 35.

WWE

Au programme de ce premier épisode de SmackDown Live après WrestleMania 35, Kofi Kingston revient avec ses potes du New Day pour célébrer sa victoire, les Usos défendent leurs titres de champions par équipe tandis que Becky Lynch va devoir s’occuper de sa nouvelle rivale.

La fête à Kofi

Les New Day ouvrent cet épisode pour une célébration de la victoire de Kofi Kingston en tant que champion de la WWE à WrestleMania 35. Une promo un peu hors kayfabe où Big E et Xavier Woods félicitent leur partenaire et où Kingston remercie sa femme et ses enfants.

Passé ce moment ce sont de nouveau The Bar qui interrompent, après avoir attaqué Kingston la veille à RAW alors qu’il affrontait Seth Rollins. Ils s’en félicitent, pensant que s’ils n’étaient pas intervenu Rollins lui aurait pris le titre de la WWE. Ils proposent un match à trois contre trois plus tard ce soir, et pour cela ils se sont fait un copain à RAW : Drew McIntyre.

L’un des trois sera peut-être challenger bientôt, et on a envie de miser sur McIntyre. Même si ce serait aussi sympa pour Cesaro qui n’a jamais eu cette chance.

Un autre trois contre trois commence tout de suite entre l’équipe d’Aleister Black, Ricochet et Mustafa Ali face à Shinsuke Nakamura, Rusev et Andrade.

Aleister Black, Ricochet et Ali ont battu Shinsuke Nakamura, Rusev et Andrade par tombé avec un 450 d’Ali sur Andrade.

Après le match Randy Orton est passé en grande vitesse pour porter un RKO à Ali, puis Kevin Owens en a fait de même pour porter un Stunner à Rusev.

Big Braun Blue

R-Truth et Carmella sont sur le ring pour célébrer la victoire de Carmella dans la bataille royale féminine que R-Truth ne semble pas très bien avoir assimilé, expliquant qu’elle “battu Andre The Giant dans la bataille royale”. Carmella tente de le corriger mais sans vraiment de succès, elle enchaine avec ses objectifs prochain en nous annonçant que cette victoire n’était qu’un début.

Samoa Joe débarque et attaque R-Truth à qui il porte sa Coquina Clutch avant de se vanter d’avoir battu Rey Mysterio en quelques secondes à WrestleMania et attend n’importe quelle Superstar qui voudrait le défier maintenant.

Le champion des États-Unis ne s’y attendait certainement pas, mais Braun Strowman débarque à SmackDown Live pour l’attaquer. Joe tente de lui porter sa soumission mais sans succès, et quand Strowman tente un powerslam Samoa Joe parvient à s’échapper. Un petit avant gout du Superstar Shake-up ?

Les IIconics arrivent et vont défendre leurs titres contre deux catcheuses indépendantes, The Brooklyn Belles. On voit à quelques reprises pendant le match Paige regarder en coulisse.

Les IIconics ont battu The Brooklyn Belles par tombé pour conserver leurs titres, bien évidemment.

Paige est interviewée en coulisse et annonce qu’elle aura une nouvelle équipe qu’elle a elle-même repéré à mettre face aux IIconics. Vous pouvez commencer à parier sur les deux catcheuses de NXT qui vont débarquer.

Le plus ennuyeux des McMahon au monde

Shane McMahon est sur le ring avec son trophée de Best In The World et qui continue de s’autoproclamer de la sorte. Continuer de troller CM Punk cinq ans après ça fait quand même beaucoup de sel. Ils viennent de relancer les chants CM Punk avec ça

Il vient se vanter de sa victoire sur le Miz qui n’est pas là ce soir, s’occupant de son père qui selon Shane McMahon est à l’origine de son œil au beurre noir, avant de martyriser pendant une bonne dizaine de minutes en le tirant avec sa cravate tout au long du chemin vers les coulisses l’annonceur Greg Hamilton parce qu’il ne dit pas assez bien “Best in The World”.

Pour quel résultat ? Pour faire quoi en suite ? Rien. Shane McMahon s’en va. C’était l’un des segments les plus inutiles que l’on ait pu voir.

Hardy champions, Lars pas content

Les Usos défendent leurs titres de champions par équipe de SmackDown contre deux autres frères : les Hardy Boyz.

Matt et Jeff Hardy ont battu les Usos par tombé avec une Swanton Bomb de Jeff Hardy pour remporter les titres de champions par équipe de SmackDown.

Pas forcément un changement de titre qu’on avait vu venir mais qui n’est pas à jeter, c’est peut-être même le dernier sacre des Hardy, qui sait. La suite on la comprend pas trop par contre, si ce n’est que Vince McMahon avait sans doute envie de montrer son gros nouveau jouet.

Il est question de Lars Sullivan, si vous avez bien suivi. Le big man débarque en plein milieu d’une interview des Hardy pour les attaquer tous les deux. Faire attaquer deux champions par équipe qui viennent de gagner leurs titres, on cherche le bon sens de la chose.

The Lady’s Punch

Becky Lynch revient après une petite célébration à RAW la veille, reprenant les surnoms qu’elle se donne “Becky 2 Belt” et “Champ champ” et lançant les chants du public par la même occasion.

Elle est en réalité surtout là pour parler de Lacey Evans qui a soudainement décidé de se mettre à frapper. Pas de quoi faire peur à la championne qui explique avoir été en enfer pour remporter ces deux titres, alors elle prendra n’importe lequel  des challenges qui viendront.

Alors que Becky Lynch regagnait les coulisses en posant avec ses deux ceintures de championne de RAW et SmackDown, Lacey Evans la surprend avec un coup de poing pour la mettre à terre.

Pas particulièrement fan de Lacey Evans, mais pour le moment la rivalité est intéressante. Juste dommage que Lacey Evans ne parle pas encore, et vu le temps qu’il a fallu pour qu’elle se mettre à faire quelque chose, on espère ne pas avoir à attendre aussi longtemps.

Sheamus finit dans le trouble

Le main-event entre les New Day et le trio de The Bar et Drew McIntyre va commencer, les six catcheurs sont déjà sur le ring quand Sami Zayn débarque. Le public qui a déjà oublié la manière dont il s’est fait insulté la veille l’accueille en chantant son theme song. Pas ouf pour Sami Zayn qui préfère déjà repartir. Le match peut finalement commencer.

The New Day ont battu The Bar et Drew McIntyre par tombé avec le Trouble in Paradise de Kofi Kingston sur Sheamus.

Un épisode de SmackDown qui commence à donner un avant gout du Superstars Shake-up de la semaine prochaine avec les passage de Drew McIntyre et de Braun Strowman à SmackDown cette semaine. On espère quand même qu’après la semaine prochaine chacun restera dans sa brand, ça commence à être un peu bordélique.

Ailleurs sur le web

Les plus lus

To Top