Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 15 avril

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 15 avril 2019, spécial Superstar Shake-up.

WWE

Ça va secouer ce lundi soir à Monday Night RAW. La WWE y organise en direct de Montreal au Quebec la première des deux soirées du Superstar Shake-up dans lequel les roster de RAW et SmackDown vont s’échanger quelques catcheurs et catcheuses. Cet épisode aurait par ailleurs été entièrement réécrit à la dernière minute par Vince McMahon. Bizarrement, c’est crédible.

The Miz sauve l’ouverture

La soirée démarre avec Shane et Stephanie McMahon parce qu’on a été drafté dans les oubliettes, nous ne sommes plus les general managers qu’ils nous avaient promis que nous serions l’hiver dernier, le fresh start est déjà bien oublié. Blague à part, ils sont là pour nous annoncer les deux soirées de draft auxquelles on assistera ce lundi soir et demain à SmackDown Live.

Le premier draft officiel semble être le Miz, qui débarque à RAW et est annoncé tel quel, venant attaquer Shane McMahon et qui après avoir pris quelques coup de poing revient avec une chaise qu’il utilise à plusieurs reprise devant un public qui adore. Il en viendra à s’en faire saigner du front le Miz.

On n’est par contre toujours pas habitué à voir le Miz avec une telle pop dès son entrée, cela dit face à Shane McMahon c’est facile. Ça n’en est pas moins agréable, entendons-nous, en plus il nous sauve d’une ouverture déjà usante.

L’expérience Viking

Aleister Black et Ricochet sont eux aussi drafté à RAW, mais ils sont toujours en équipe pour l’instant. Dommage si vous espériez que ce Shake up soit l’occasion de les mettre un peu en solo. Mais ce n’est pas le pire du match qui vient soyez en sûrs. C’est en effet un match à quatre contre quatre, Ricochet et Black font équipe avec Curt Hawkins et Zack Ryder pour affronter les Revival et les War Raiders qui débarquent ainsi à RAW, mais sous un tout nouveau nom : The Viking Experience. Hanson et Rowe deviennent Ivar et Erik. C’est normal si vous êtes morts de rire, ça nous a fait pareil.

The Revival et The Viking Experience ont battu Aleister Black, Ricochet, Curt Hawkins et Zack Ryder par tombé avec le Fallout des ex-War Raiders sur Ryder.

On apprend que Cedric Alexander débarque à RAW. Le pauvre.

Andrade aussi arrive à RAW et a son premier match de la brand rouge contre le champion Intercontinental Finn Balor. Le match n’est pas pour le titre, mais il fera un bon challenger à n’en pas douter.

Andrade a battu Finn Balor par tombé avec son Hammerlock DDT dans un assez bon match. Efforçons nous de noter ce qui est bien dans cet épisode, va pas y avoir beaucoup d’occasion de le dire.

Lars toujours pas content

Elias est sur le ring pour parler musique, nous expliquer que son talent est si fort qu’il a ramené le Doctor of Thuganomics et l’Undertaker. Il ramène ce soir Rey Mysterio visiblement, qui l’attaque et le fait sortir du ring. On ne sait pas pourquoi il s’en prend à Elias mais on comprend que ce segment a servi à un autre.

LARS. Sullivan débarque à son tour et vient attaquer Rey Mysterio qui tente de résister avant de s’ajouter à la liste des victime du nouveau Ryback. Ça n’est toujours pas intéressant et le gros bonhomme qui attaque tous les favoris du public c’est tellement du déjà vu.

Les Usos arrivent à RAW et ça ne peut que leur faire du bien après avoir tellement tourné dans la division par équipe de SmackDown. Pour leur premier match ils affrontent Bobby Roode et Chad Gable.

The Usos ont battu Bobby Roode et Chad Gable par tombé avec un double splash sur Gable.

Sami Zayn, misanthrope québécois

Alexa Bliss est de retour en tant qu’animatrice de son talk show A Moment of Bliss mais a reçu un bon accueil du public montréalais. Son invité n’est autre que le local de l’étape Sami Zayn qui s’offre évidemment une belle ovation du public lui aussi, mais dont on se doute il va bien s’occuper.

Après avoir profité pendant plusieurs minutes — tellement qu’ils ont joué deux fois son theme song — Sami Zayn se retournent contre eux en critiquant les Montrealais, en opposition à la belle ville de Montreal. Attendu mais efficace, le public le hue maintenant.

Il se fait tellement détester que le public en vient à chanter le nom de Kevin Owens, de quoi l’énerver encore plus alors qu’il passe le pire moment de sa semaine à Montreal. Il préfère partir en leur souhaitant de les retrouver en enfer.

Le sujet principal du problème de Sami Zayn est aussi du déjà vu, “les fans sont nuls ils critiquent tout” comme on pourrait le résumer et imaginé écrit par un McMahon, assez classique. Mais Sami Zayn est assez doué pour le tourner à son avantage. Maintenant il faudrait que ça mène à quelque chose, une rivalité, un match.

IIconics squash

Bayley a perdu Sasha Banks pour les raisons que l’on connait. Temporaire ou pas, ce soir elle a une nouvelle partenaire pour affronter les championnes par équipe les IIconics : Naomi, qui débarque à RAW.

Bayley et Naomi ont battu les IIconics par tombé avec une springboard split-legged moonsault sur Billie Kay après un Bayley to Belly de sa partenaire.

Les championnes par équipe de la WWE se sont faite squasher, le match n’a duré que quelques minutes. Il fait pas bon être champion par équipe en ce moment à RAW, Hawkins et Ryder ont eux aussi perdu plus tôt ce soir.

RIP EC3

EC3 s’est aussi trouvé une maison, il débarque à RAW et on se réjouit presque de le voir avoir un match avec son entrée et tout ce qu’il faut pour lui donner du temps d’antenne décent un lundi soir. Mais on se réjouit bien trop vite, son adversaire est Braun Strowman.

Le match n’aura pas de gagnant, Braun Strowman le passe à tabac, ne lui laisse pas une seule seconde de répit et le poursuit tout le long de la rampe avant de le jeter d’un Powerslam dans une partie du décor. EC3 doit être content d’être à la WWE en ce moment.

On apprend qu’Eric Young rejoint RAW, seul sans Alexander Wolfe ou Kilian Dain. SAnitY n’existe plus parce que… sans doute parce qu’ils ne savaient pas quoi en faire. Terrible.

Lacey Evans veut le titre de RAW

Becky Lynch a battu Ruby Riott par soumission avec le Disarmer.

Après une petite interview du trio Corbin, Lashley et McIntyre qui espère débarrasser RAW de Reigns et Rollins, Becky Lynch est rejointe sur le ring par Natalya qui énumère les récents accomplissements de la championne en la félicitant, avant que Lacey Evans vienne annoncer qu’après avoir rejoint officiellement la brand rouge, elle s’est entendue avec Vince McMahon pour un match contre elle. La gagnante deviendra challengeuse de Becky Lynch pour le titre de championne de RAW.

Lacey Evans a battu Natalya par tombé avec un Merosault.

C’est donc sans surprise Lacey Evans qui devient challengeuse au titre de championne de RAW. Le match n’a pas été annoncé pour le prochain pay-per-view de la WWE, Money In The Bank qui aura lieu le 19 mai prochain, mais à moins qu’il n’aura lieu avant cela ne saurait tarder.

AJ Styles rejoint RAW dans le main-event

Le main-event est donc un match à trois contre trois entre l’équipe de Baron Corbin, Bobby Lashley et Drew McIntyre et celle de Seth Rollins, Roman Reigns et… AJ Styles, qui est le dernier annoncé à rejoindre RAW.

Seth Rollins, Roman Reigns et AJ Styles ont battu Baron Corbin, Bobby Lashley et Drew McIntyre par tombé avec le Style Clash d’AJ Styles qui offre ainsi la victoire à son équipe pour son arrivée dans la brand rouge.

RAW s’offre ainsi douze nouveaux noms dans la première partie de ce Superstar Shake-up. On aimerait dire qu’on ne retiendra pas grand chose de cet épisode, mais on atteint un tel niveau de sidération que même les quelques points positifs ne sauvent pas la soirée. On n’est pas encore certain pour la Viking Experience, mais la McMahon experience c’est sûr elle a du mal à passer.

Les plus lus

To Top