SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 14 mai

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 14 mai, dernier avant WWE Money In The Bank 2019.

WWE

SmackDown Live donne ce mardi soir son dernier show avant WWE Money In The Bank 2019, et avec une carte quasiment complète, il est temps de boucler les rivalités pour dimanche. Avec un peu de momentum, évidemment.

No Miz Allowed

Roman Reigns ouvre cet épisode et accueille celui qu’il considère comme “la solution au problème Shane McMahon”, The Miz. Il leur reste cinq jour avant le pay-per-view et pour se motiver pour le match en cage de dimanche, le Miz se rappelle à nouveau du fait que McMahon s’en est physiquement pris à son père.

Shane McMahon fait son entrée avec Elias et lui annonce que contrairement à ce qu’il voudrait, il ne fait pas partir des Wild Card du soir et est banni de l’arena ce soir. Il va pouvoir aller profiter d’une petite soirée à Londres et honnêtement, on l’envie.

McMahon et Elias s’avancent ensuite vers le ring, faisant mine d’aller attaquer leurs deux adversaires, mais font plutôt rentrer les champions par équipe Daniel Bryan et Erick Rowan pour pouvoir encercler Reigns et Miz. Ils attaquent, mais les Usos leur viennent à la rescousse et les heels font finalement demi-tour.

Randy Orton, Andrade, Ali et Finn Balor font leur entrée pour le match Fatal 4-Way qui les oppose ce soir en attendant le MITB de dimanche. Orton et Andrade (par la voix de Zelina Vega) ont le droit à un petit temps de parole pour vanter leurs mérites.

Andrade a battu Finn Balor, Randy Orton et Ali par tombé avec le Hammerlock DDT sur Finn Balor. Bon match dans lequel tout le monde a pu démontrer ce dont il est capable (avec ou sans échelle) en vue du match MITB du dimanche.

Ricochet a débarqué par surprise, a fait tomber Andrade qui s’apprêtait à monter sur une échelle pour décrocher la mallette en mode démonstration et l’a décroché à sa place avant de repartir sur la rampe en célébrant fièrement comme s’il venait vraiment de gagner.

Ne zappez pas Lacey Evans… enfin pas tout de suite

Charlotte Flair vient sur le ring… pour lancer une vidéo qui parle de son parcours avec Becky Lynch, de leur amitié jusqu’à la rivalité qui a débuté l’été dernier. Superbe vidéo, même si on ne comprend pas trop l’intérêt d’envoyer Charlotte Flair lancer la vidéo sur le ring.

Lacey Evans, depuis les coulisses, nous rappelle qu’elle existe.

Comme décidé plus tôt dans la soirée, Shane McMahon et son clan formé en ouverture de cet épisode affrontent Roman Reigns et les Usos dans un match handicap à quatre contre trois. Le Miz, banni de l’arena, ne doit pas intervenir au risque de voir son match de dimanche annulé.

Shane McMahon, Elias, Daniel Bryan et Erick Rowan ont battu Roman Reigns et les Usos avec un Coast to Coast de Shane McMahon sur Jey Uso.

Aussitôt le match terminé, le Miz débarque avec une chaise et attaque les heels pour les faire fuir.

Kabuki quoi ?

Asuka et Kairi Sane ont enfin un nom pour leur équipe : Les Kabuki Warriors. Selon Wikipédia, “Le kabuki est la forme épique du théâtre japonais traditionnel.” Mais quel rapport avec “Warriors” ? Ne vous attachez pas trop à ce nom, vu le stéréotype bien tiré par les cheveux et les réactions diverses autour de ce nom, pas impossible qu’elles en changent d’ici la semaine prochaine. Qui a dit “The Kabuki Expérience” ?

The Kabuki Warriors ont battu Mandy Rose et Sonya Deville sur un roll up qui contre un tombé de Mandy Rose après un spinbuster de Sonya Deville. Rose a demandé à Deville de faire le changement pour qu’elle puisse faire elle-même le tombé. Voilà une équipe qui ne va pas durer.

Lars Sullivan est en interview, mais n’a aucune réponse. Il est sans doute encore trop choqué par l’amende qui lui a été dressé par la WWE.

Owens et Zayn à nouveau réunis

Kevin Owens est en coulisse pour parler de son match contre Kofi Kingston, quand ce dernier interrompt son monologue avec sa musique en entrant sur le ring. Kinsgton est venu sur le ring pour participer au KO Show de ce soir, et attend ainsi un Kevin Owens qui ne vient pas.

Voilà une métaphore amusante pour Owens qui fait remarquer à Kingston qu’il est maintenant seul pour la première fois en onze ans. Il lui dit qu’il est devenu champion uniquement grâce au New Day. Owens, qui se dit être le plus dangeureux à la WWE lance une vidéo pour nous montrer ses débuts à RAW en 2015.

Kingston en a assez d’attendre, il veut en découdre et tandis qu’Owens arrive près du ring, les deux catcheurs se battent mais ne resteront pas un contre un puisque Sami Zayn débarque pour aider Kevin Owens. Les voilà à nouveau réunis.

Xavier Woods, à qui Kofi Kingston avait conseillé de rester en coulisse en raison de sa blessure au dos, est finalement arrivé pour aider le champion de la WWE. Owens reprend le micro pour lui dire qu’il repartira champion dimanche, tandis que Zayn repart à l’attaque du champion qui lui porte un Trouble in Paradise pour finir cet épisode.

Ailleurs sur le web

Les plus lus

To Top