Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown Live du 30 juillet

Résumé et résultats de l’épisode de WWE SmackDown Live du 30 juillet.

WWE

Après un bon épisode de Monday Night RAW qui a fait beaucoup de bien, SmackDown poursuit sa route vers WWE SummerSlam 2019 avec avec quelques matchs pour les champions Kofi Kingston, AJ Styles et Bayley… et un retour de Jerry Lawley pour accueillir Trish Stratus. On ne peut pas tout avoir.

Un épisode 100% Shane-free

Shane McMahon a une mauvaise bonne nouvelle pour les fans: il ne peut pas être là ce soir, comme il l’annonce dans une vidéo diffusée juste avant le générique (avec son téléphone à la verticale, c’est tellement heel).

Kevin Owens est donc ravis de venir célébrer la nouvelle sur le ring pour démarrer cet épisode de SmackDown Live, s’adressant à lui et délivrant une promo dans laquelle il dit que SmackDown va enfin être ce qu’il doit être, un show pour les talents et non pour lui même.

Drew McIntyre fait son entrée, qu’il ponctue d’un “Tu parles trop” qui fera plaisir à Botchamania avant de l’attaquer et lui annoncer qu’il vont s’affronter, tout de suite.

Kevin Owens a battu Drew McIntyre par tombé avec son Stunner.

En interview, Dolph Ziggler explique n’avoir que faire des critiques des gens qui n’ont pas aimé ce qu’il a fait à Shawn Michaels la semaine dernière. Il n’a pas non plus peur de The Miz, il est même plus effrayé par Maryse qui est meilleure catcheuse que son mari. Il promet de battre Finn Balor plus tard dans cet épisode.

Dans les vestiaires, Bayley explique à Ember Moon que si ce soir elles feront équipe, elle n’a pas intérêt à l’attaquer à nouveau comme la semaine dernière.

Aleister Black est de retour dans son petit placard à Bayley, attendant un nouvel adversaire. Tristesse.

On ne la fait pas deux fois à Bayley

Alexa Bliss et Nikki Cross ont battu Bayley et Ember Moon par tombé avec le Twisted Bliss d’Alexa Bliss sur Ember Moon.

Bayley relève Ember Moon après le match… avant de lui porter son Belly to Bayley. Fallait pas faire perdre l’équipe.

En interview, Sami Zayn dit avoir un peu pitié pour Aleister Black qui part s’enfermer dans une petite pièce sombre pour mendier un match. Il dit accepter de l’affronter, pour son bien. C’est adorable, un sacrifice.

“To be the woman, you have to beat the woman”

Voilà qu’on arrive plus à se débarrasser de Jerry Lawler qui vient deux semaines de suite. Il accueille Trish Stratus dans son “King’s Court” et lui demande si, comme beaucoup de légendes présentes la semaine dernière lors de RAW Reunion, elle voudrait un match de plus.

Trish Stratus lui répond qu’elle l’a dans le sang, mais qu’elle est désormais maman. Charlotte Flair interrompt l’interview, expliquant que c’est un manque de respect de tenir un “King’s court” sans une Reine. Elle poursuit en disant que Trish Stratus ne cherche que des excuses pour ne pas catcher et la défie pour un match à SummerSlam. Stratus ne répond pas, alors Flair se moque d’elle, pense qu’elle est incapable de la battre avant de lui dire de retourner dans son mini-van et aller changer les couches des mômes.

Trish Stratus finit par accepter le match, reprenant la phrase de Ric Flair à sa sauce “si tu veux être la Femme, tu dois battre la Femme”.

Firefly Funhouse est de retour, avec le lapin qui explique que Finn Balor est sa Superstar préféré mais qu’il a fait une erreur en provoquant le Fiend, avant d’explique qu’il ne sait pas ce qu’est la Funhouse. Bray Wyatt apparait ensuite, en train de rire, avant de lacher un “Laisse-moi entrer”.

Dolph Ziggler a battu Finn Balor par tombé avec un Switchin Music, distrait par Bray Wyatt qui a fait une petite apparition en jouant avec la lumière.

Ali a battu Shinsuke Nakamura sur un roll up en contrant un Kinshasa, la troisième tentative dont aucune n’a fonctionné.

Randy Orton ne doit pas être là ce soir, mais un beau clip vidéo qui récapitule la rivalité entre Randy Orton et Kofi Kingston est diffusé.

SmackDown, le palais de la positivité

Juste avant son match contez AJ Styles dans le main-event, Kofi Kingston est avec ses partenaires du New Day et explique que ce n’est plus la maison qu’a construit AJ Styles, c’est le Palace of Positivity.

Kofi Kingston a battu AJ Styles par tombé avec son Trouble in Paradise. Anderson et Gallows sont intervenus dans le match mais Big E et Xavier Woods étaient là pour s’occuper d’eux.

Pour terminer cet épisode Roman Reigns avait un truc à annoncer en interview, mais soudain, une structure en métal et du materiel s’effondrent sur lui. Des médecins arrivent mais heureusement il n’a rien. Étrange fin d’épisode. Qui veut du mal au Big Dog ?

Un bon épisode de SmackDown Live, même si certaines storylines peinent à passionner comme entre Bray Wyatt et Finn Balor. Un peu dommage aussi de voir qu’Aleister Black n’avance pas. Mais comme ce lundi à RAW, rien ne nous a semblé insupportable à regarder. Le gros point positif c’est que c’est un épisode sans Shane McMahon et ça fait un peu de bien.

Les plus lus

En haut