WWE

Résultats de WWE Crown Jewel 2019

Résumé et résultats de WWE Crown Jewel 2019.

WWE

Ce jeudi soir c’est Crown Jewel 2019, quatrième show de la WWE en Arabie Saoudite qui se déroule cette fois à Riyad.

Humberto gagne un match de championnat

On commence dans le kickoff par la bataille royale de 20 catcheur qui permettra à son gagnant d’aller affronter AJ Styles pour le titre de champion des États-Unis plus tard ce soir. Apollo Crews, Buddy Murphy, Andrade, Drake Maverick, Eric Young, Luke Harper, Cedric Alexander, Heath Slater, Humberto Carrillo, No Way Jose, Sunil Singh, Mojo Rawley, Erick Rowan, R-Truth, Sin Cara, Brian Kendrick, Titus O’Neil, Tony Nese, Akira Tozawa et Shelton Benjamin sont les participants.

Seul R-Truth, Buddy Murphy, Erick Rowan et Andrade (sans Zelina Vega évidemment) ont le droit à leur entrée en solo, tous les autres sont entrés en même temps.

Le final four de cette battaille royale était composé d’Erick Rowan, Luke Harper, Humberto Carillo et Cedric Alexander. Alexander a été le premier éliminé des quatre, quand R-Truth est réapparu pour récupérer le titre de champion 24/7 des mains de Sunil Singh, provoquant une petite distraction qui a permis à Humberto Carrillo d’éliminer les deux catcheurs.

Humberto Carrillo a remporté la bataille royale et affrontera AJ Styles plus tard pour le titre des États-Unis.

Rien à redire sur la bataille royale, son gagnant était assez prévisible après le match de lundi à RAW, mais Luke Harper était tellement over dans le public que c’est dommage de ne pas l’avoir vu gagner. Humberto Carrillo n’a déclenché aucune réaction… positive, du moins.

Lesnar a sa vengeance

Le show principal démarre étonnamment avec le match pour le titre de champion de la WWE de Brock Lesnar contre Cain Velasquez, un choix étrange qui nous rappelle celui de WrestleMania. Le résultats ne sera par contre pas le même.

Brock Lesnar a battu Cain Velasquez par soumission avec la Kimura Lock pour conserver son titre de champion de la WWE.

Après le match Lesnar continue de s’en prendre à Velasquez, le rouant de coup de poing avant d’aller s’emparer d’une chaise. Mysterio lui viendra en aide, l’attaquant à coups de chaise à son tour pour finalement faire fuir le champion du ring.

On enchaine avec la “Coupe du Monde” de la division par équipe de la WWE, un match en mode tag-team turmoil pour désigner “la meilleure équipe du monde”. Normalement Shane McMahon n’a pas fait le voyage, pas de risque qu’il s’incruste cette fois.

The OC ont battu les Viking Raiders après avoir battu les New Day (qui venait de se faire attaquer par les Revival) pour remporter le tag-team turmoil.

Mansoor superstar

C’est l’heure de faire entrer le catcheur qui ne sert que deux fois par an, Mansoor le local de l’étape affronte le suisse Cesaro dans le match suivant. Mansoor entre évidemment sur une énorme pop.

Mansoor a battu Cesaro par tombé avec un moosault.

Mansoor est interviewé juste après le match pour nous dire que c’est le match le plus important de sa carrière. Quand on en fait deux par an c’est assez facile. En dehors de ça c’est assez dommage de ne pas le voir plus souvent, parce qu’il est bon et l’a bien prouvé ce soir.

Seth Rollins annonce en interview que sa rivalité avec Bray Wyatt prendra fin juste après le match de ce soir.

Retour à l’action avec l’un des matchs les plus teasés de cet événement, Braun Strowman fait son entrée pour affronter Tyson Fury qui fait son entrée en tenue saoudienne.

Tyson Fury a battu Braun Strowman… par décompte à l’extérieur. Fury a mis Strowman KO pendant quelques secondes mais celui-ci n’a pas réussi à se relever à temps pour le compte de dix de l’arbitre.

Après le match, parce qu’on a bien écouté Vince McMahon qu’il fallait que Braun Strowman ait tout de même l’air fort, celui-ci remonte sur le ring pour attaquer Fury. Classique.

Humberto Carrillo rentre bredouille

Humberto Carrillo a remporté la bataille royale du kickoff, victoire qui lui offre ainsi un match pour le titre de champion des États-Unis contre AJ Styles.

AJ Styles a battu Humberto Carrillo par tombé avec son Styles Clash.

Natalya et Lacey Evans vont marquer l’histoire. Pour la première fois un show de catch en Arabie Saoudite a le droit à un match féminin, et pour l’occasion les tenues sont disons, “adaptées”. On va pas faire les surpris mais ça ne doit pas être très confortable pour catcher quand on a l’habitude de tenues plus légères.

Natalya a battu Lacey Evans par soumission avec son Sharpshooter.

Instant émotion entre les deux, pas de rivalité — surtout maintenant qu’elles sont quasiment en équipe — les deux catcheuses se prennent dans leurs bras après le match. Le catch n’y gagne rien, mais beau moment quand même.

La Team Hogan gagne sans surprise

C’est l’heure du cinq contre cinq entre l’équipe de Hulk Hogan (Roman Reigns, Rusev, Ali, Chad Gable et Ricochet) contre celle de Ric Flair (Randy Orton, Baron Corbin, Shinsuke Nakamura, Bobby Lashley et Drew McIntyre).

La Team Hogan a battu la Team Flair grâce à un spear de Roman Reigns sur Randy Orton.

Un match qui n’avait absolument rien d’exceptionnel, assez ennuyeux pendant une grande majorité du temps et qui a décollé sur la fin très prévisible avec un enchainement des faces sur les heels, Gable et Ricochet se jettent sur plusieurs membres de la team Flair à l’extérieur, tandis que Reigns porte son spear sur Orton.

Universal Fun House

Le main-event voit ainsi Seth Rollins défendre son titre de champion Universal contre le Fiend Bray Wyatt. Après le Hell In A Cell cette fois c’est un Falls Count Anywhere. À nouveau le ring et toute le stade est éclairé rouge, pas de quoi nous donner plus envie de suivre passionnément l’action.

C’est donc en dehors du ring que se termine le match. Alors que Seth Rollins envoie Bray Wyatt dans un pile de caisse et que celle-ci explose (vive les pyros), le champion Universal se fait surprendre en tournant le dos à Wyatt qui se relève et lui porte une mandible Claw. Une Sister Abigail et le match est plié.

Bray Wyatt a battu Seth Rollins par tombé avec sa Sister Abigail pour devenir champion Universal.

Le show se termine sur une célébration à la Fiend, lumière éteinte, musique qui fait peur, Wyatt qui lève la ceinture. Tout s’éteint à nouveau et feu d’artifice. Pas un main-event bien fou et un nouveau champion dont on ne sait encore quoi penser.

Sans être un show extraordinaire, WWE Crown Jewel 2019 se termine comme l’un des shows saoudiens les moins mauvais. Toujours est-il que si vous ne le voyez pas, vous pourrez très certainement vous en passer.

Les plus lus

En haut