Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 4 novembre 2019

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 4 novembre 2019 avec l’arrivée de Brock Lesnar dans la brand rouge.

WWE

Ce lundi après un week-end à suivre les aventures de nos Superstars bloquées bien trop longtemps sur un tarmac en Arabie Saoudite, on les retrouve à Monday Night RAW où la brand rouge se met en route pour WWE Survivor Series 2019. Au programme l’arrivée de Brock Lesnar et une annonce importante de Seth Rollins. Il n’est pas impossible non plus que NXT s’incruste comme elle l’a très bien fait à SmackDown vendredi dernier.

Triple H est à RAW ce lundi soir, et il a visiblement ramené toute sa troupe de NXT avec lui dans quelques SUV. Une nouvelle invasion ? Le roster de la brand rouge aura au moins un avantage sur celui de SmackDown vendredi dernier, celui d’être prévenu.

Brock Lesnar fait ce qu’il veut d’abord

Mais c’est évidemment Brock Lesnar accompagné de sa voix Paul Heyman qui ouvre le show, pour parler de son arrivée à RAW et surtout de pourquoi il débarque dans la brand rouge. On sait évidemment que c’est pour Rey Mysterio, pour s’occuper de son cas et commettre “un crime” envers sa personne comme le dit Paul Heyman.

Mais surtout, c’est Brock Lesnar. Et il fait ce qu’il veut. Il fait ce qu’il veut parce qu’il est meilleur que tout le monde, meilleurs que toutes ces “bitches in the back”, comme le dit toujours Paul Heyman.

Une promo efficace certes, il n’y a qu’à écouter le public qui réagit toujours aussi bien, mais tout de même assez classique pour Paul Heyman dont les promos sont souvent des textes à trous dans lesquels il suffit de placer des noms à chaque apparitions différentes.

En coulisse Brock Lesnar est toujours aussi furieux, il hurle le nom de Rey Mysterio, le cherche partout avant de s’en prendre à un pauvre employé qui n’avait rien demandé à la vie. Pas plus que ce chauffeur au retour de la publicité. Les conditions de travail à la WWE sont vraiment terrible.

Natalya et Charlotte Flair ont battu Asuka et Kairi Sane par soumission avec le Sharpshooter de Natalya sur Asuka. Pas terrible de voir Asuka abandonner mais le match était très bien.

Rendez-vous à Survivor Series ?

Brock Lesnar cherche toujours Rey Mysterio. Il arrive à la table des commentateurs et commence à menacer Jerry Lawler. Mais Dio Maddin s’interpose — bon dieu qu’il est grand, plus grand que Lesnar — et se prend malheureusement un coup de genou avant de passer à travers la table des commentateurs.

Rey Mysterio arrive ensuite par surprise et attaque Lesnar qu’il roue de coup de batte avant de le terminer avec un coup de ceinture de champion de la WWE.

Au retour de la pub Rey Mysterio s’exprime dans les coulisses, lui disant que ce qu’il a vécu à Crown Jewel et ce soir, c’était en conséquence de ce qu’il a fait à lui et son fils il y a quelques semaines. Cain Velasquez n’y étant pas parvenu, Rey Mysterio le défie pour un match de championnat WWE à Survivor Series 2019. Acceptera-t-il ? (évidemment que oui).

Buddy Murphy a battu Cedric Alexander par tombé avec son Murphy’s Law. Un bon match, sans doute pour installer Murphy dans le roster de RAW et le présenter au public.

Triple H (re)tend la main à Seth Rollins

Seth Rollins est plein de doutes. Il est venu nous dire qu’après avoir perdu le titre de champion Universal contre le Fiend (hurlement de joie du public, toujours incompréhensible mais passons), il ne sait pas ce que lui réserve la suite. Pour la première fois, il n’a aucune idée de ce qu’il va faire et ça le travaille beaucoup. Pendant ce temps, on le hue comme on huait Roman Reigns à une autre époque.

Une personne qui l’a beaucoup suivit, beaucoup aidé et beaucoup accompagné jusqu’au sommet vient lui rappeler sur quoi s’est reposé sa carrière. Triple H débarque en effet pour lui rappeler qu’à chaque fois qu’il ne savait pas ce qu’allait lui réserver la suite de sa carrière, c’est vers Triple H qu’il s’est retourné. Et à chaque fois ça a fonctionné pour lui : Premier champion de NXT, formation du Shield, Champion de la WWE… À chaque fois Triple H était là.

Et à nouveau, Triple H est là et a quelque chose à lui proposer. Alors que NXT s’apprête à prendre part à WWE Survivor Series, il lui explique que “soit tu es avec moi, soit tu es contre moi”. Wade Barrett a les oreilles qui sifflent, mais le message est clair : il lui propose de rejoindre le clan de NXT.

L’Undisputed Era monte sur le bord du ring pour l’intimider un peu, qu’il donne sa réponse maintenant mais AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson arrivent — on imagine un bon quatre contre quatre avec ça, mais il n’en sera rien. Cole, Strong, O’Reilly et Fish font marche arrière dans le public… avant de revenir quand une poignée de Superstars de la brand jaune débarquent pour passer tout le monde à tabac.

Mais Seth Rollins n’en a pas envie, et le fait comprendre à Triple H en coulisse au retour de la pub. Rollins lui demande de lui donner Adam Cole ce soir pour un match de championnat, et compte bien faire mieux que Daniel Bryan à SmackDown vendredi dernier.

Andrade et Zelina Vega ont battu Sin Cara et Carolina par tombé avec un spikerana de Vega sur Carolina.

Du cul du cul du cul

Rusev est sur le ring et il en assez, il veut mettre fin à tout ce stupide drama (le public est assez d’accord). Il ne veut plus s’ennuyer avec celle qui sera bientôt son ex-femme et dit à Lashley que s’il la veut Lana est toute à lui. Par contre il dit aussi Lashley que son cul est tout à lui. Bon ça fonctionne mieux en anglais, “your ass is all mine”, il va lui boter.

Pas de chance, Lashley est blessé. Celui-ci arrive en béquilles sur la rampe avec Lana pour nous expliquer qu’il s’est fait une déchirure à l’aine. Non pas sur le ring, mais en couchant avec Lana — on n’est plus à ça prêt dans cette histoire. Mais Lana dit avoir trouvé quelqu’un d’autre à affronter pour Rusev ce soir. Drew McIntyre fait alors son entrée.

Rusev a battu Drew McIntyre par disqualification après l’intervention de Bobby Lashley qui attaque Rusev à coups de béquille.

Les deux rivaux se battent sur le ring quand, vraiment out of nowhere parce qu’on ne voit pas l’intérêt, Randy Orton attaque Rusev d’un RKO. Ricochet viendra ensuite en aide à Rusev. Ils le savent qu’ils sont pas obligé de poursuivre la rivalité Team Hogan contre Team Flair maintenant que Crown Jewel est passé ? Faudrait peut-être penser à les prévenir.

Becky Lynch est interviewé par Charly Caruso mais vous pouvez oublier l’interview.

Shayna Baszler et Becky Lynch, la rencontre

Shayna Baszler prend la place de Charly Caruso pour se présenter à Becky Lynch comme l’amie de Ronda Rousey, et disant qu’elle a attendu très longtemps ce moment. Elle lui annonce qu’à Survivor Series, elle va la battre ou la faire abandonner, le tout sans lacher Bayley des yeux.

Becky Lynch lui répond qu’elle ne connait pas bien Shayna Baszler et ne sait pas si elle devrait la respecter où lui en coller une. Mais elle se dit ravie d’avoir pu discuter parce qu’elle veut que Baszler ressente le même doute qu’a senti Ronda Rousey. Elle ne lachera pas Bayley des yeux non plus, mais précise à Baszler qu’elle viendra à Survivor Series pour elle.

Les deux catcheuses se lèvent pour un face à face qui conclu un bel échange qui a réussi à lui tout seul à nous hyper pour le match. Et sans Bayley en plus — qui aura sans doute à leur répondre vendredi pour leur dire qu’elles ne devraient pas l’oublier (un segment prévisible ? Sans doute).

C’est la crainte après cet excellent segment, Bayley est déjà mise de côté et il va falloir estomper cet impression vendredi. Becky Lynch et Shayna Baszler prennent déjà toute la place et ça va être difficile pour la championne de SmackDown de ne pas passer pour la troisième roue de la charrette.

Les Street Profits meilleurs que The OC ?

AJ Styles, Karl Anderson et Luke Gallows ne sont pas content, et explique que la prochaine fois qu’ils croisent ces “idiots de NXT” ils les renvoient à Orlando. Les Street Profits entrent avec Humberto Carrillo, et ont un petit argument pour leur faire comprendre qu’ils sont meilleurs que The OC, et c’est Carrillo qui va le leur dire : The OC ont gagné le trophée jeudi dernier mais les Street Profits n’étaient pas dans le match, par contre ils les ont battu à RAW il y a deux semaines. Et ça, ça énerve AJ Styles et ses amis.

The OC ont battu les Street Profits et Humberto Carrillo par tombé avec une powerbomb et a fait le tombé avec un pied dans les cordes que l’arbitre n’a pas vu. Rendez-vous la semaine prochaine pour la revanche donc.

Les Viking Raiders ont battu East Hampton Polo Boys, cherchez pas ce sont encore des jobbers. Ces hommes sont champions par équipe de RAW et enchainent les matchs contre des jobbers. Terrible. Ils prennent ensuite le micro pour dire qu’ils ont assez d’audace pour admettre leur défaite, mais conseillent à The OC de bien profiter de leur trophée pendant qu’ils le peuvent. Aucun intérêt, ils ne se croiseront même pas ces prochaines semaines puisqu’ils affrontent les champions par équipe des autres brands, The Revival et Undisputed Era.

Un final très RAW, même avec du NXT dedans

Le main-event est donc le match de championnat NXT d’Adam Cole contre Seth Rollins. Triple H est aux abords du ring pour voir le match, comme vendredi dernier. Après l’excellent match contre Daniel Bryan vendredi on pouvait s’attendre à quelque chose d’aussi bon ce soir, mais on avait oublié qu’on était à RAW.

Seth Rollins a battu Adam Cole par disqualification après l’intervention de Kyle O’Reilly et Roderick Strong.

L’Undisputed Era attaque Seth Rollins jusqu’à ce que débarque à nouveau plusieurs catcheurs de RAW et NXT pour un brawl autour du ring auquel mettra fin Ricochet d’un springboard shooting star press.

C’est ainsi que se termine cet épisode de Monday Night RAW, lui aussi envahi par des Superstars de NXT mais avec un impact clairement moins frappant qu’à SmackDown la semaine dernière. Même en étant prévenu au début du show il y avait sans doute moyen de frapper plus fort.

Les plus lus

En haut