Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 18 novembre 2019

Résumé et résultats de WWE RAW du 19 novembre, dernier épisode avant Survivor Series 2019.

WWE

Pour ce dernier épisode de Monday Night RAW avant WWE Survivor Series 2019, Rey Mysterio fera un petit passage avant son match contre Brock Lesnar, Seth Rollins remet en jeu sa place de capitaine de l’équipe de RAW et Becky Lynch et Charlotte Flair feront équipe.

Becky veut se battre

C’est Becky Lynch qui ouvre cet épisode avant son match par équipe avec Charlotte Flair. Elle défie Shayna Baszler et Bayley de venir sur le ring. La supériorité des brands elle s’en cogne, elle veut un affrontement et ajoute qu’il n’y a pas meilleur endroit que Boston pour cela.

Les IIconics font leur entrée, et nous annonce “la mauvaise nouvelle” : elles n’ont pas été choisie pour représenter l’équipe de RAW à Survivor Series. Elles s’apprêtent à parler de ce qui attend Becky Lynch mais celle-ci les interrompt en leur disant qu’elle connait la suite, qu’elle va faire équipe avec Charlotte Flair sans problème, mais qu’elle aurait bien affronté les deux IIconics toute seule.

Charlotte Flair fait son entrée, et annonce qu’elle sera la capitaine de l’équipe de RAW. Alors qu’elle s’apprête à demander à Becky Lynch si elle est prête à faire équipe contre les IIconics, Samoa Joe fait son entrée. On comprendra après la pub qu’il est juste là pour rejoindre la table des commentateurs ce soir, Dio Maddin est encore en PLS depuis qu’il s’est fait attaqué par Lesnar.

Charlotte Flair et Becky Lynch ont battu les IIconics par soumission avec son Figure Eight.

Shayna Baszler, Jessamyn Duke et Marina Shaffir débarquent sur le ring et s’en prennent aux IIconics. Lynch et Flair auraient pu se contenter de regarder, mais elles avaient envie de se battre et se sont jetées sur les catcheuses de NXT, bien qu’en nombre inférieur. Ça n’aura pas fonctionné la prochaine fois, Baszler et ses potes prennent le dessus mais alors qu’elles repartent par le public, Lynch et Flair repassent à l’attaque et les font fuir.

En interview, Zack Ryder et Curt Hawkins se font attaquer par les AOP. Il va sans doute falloir les remplacer dans leur match contre les Viking Raiders.

AJ veut du respect

AJ Styles défendrait bien son titre contre Humberto Carrillo ce soir, mais il lui a manqué de respect dit-il. À la place, Karl Anderson va lui filer une bonne correction.

Humberto Carrillo a battu Karl Anderson sur un roll up. Les Street Profits sont entrés durant le match pour empêcher AJ Styles et Kari Anderson d’intervenir dans le match, et ont retourné le roll up d’Anderson pour qu’il profite à Carrillo.

En interview, Seth Rollins dit considérer Andrade comme l’un des meilleurs, mais ce n’est pas Monday Night Andrade, c’est Monday Night Rollins.

Bobby Lashley fait son entrée avec Lana pour affronter No Way Jose. Lana prend d’abord la parole pour nous annoncer une bonne nouvelle — pendant que le public chante Rusev Day. Lana nous annonce en effet qu’elle a demandé le divorce d’avec Rusev, et qu’on n’est pas près de le voir ce soir puisqu’elle a obtenu un ordre de restriction qui l’empêche de s’approcher d’elle à 90 miles — Elle a d’ailleurs dit 90 jours à la place de 90 miles, Lashley a du lui murmurer son erreur. Quand ça veut pas ça veut pas, mais elle se rattrape en disant qu’elle est toute troublée aux côtés de Lashley.

Bobby Lashley a battu No Way Jose par soumission avec une Full Nelson. Avait-on besoin de ce match ? Bien sûr que non.

La deuxième heure commence et le match entre Seth Rollins et Andrade pour la place de capitaine de l’équipe de RAW à WWE Survivor Series aussi. Zelina Vega qui était aux abords du ring s’est faite éjectée par l’arbitre pendant la première moitié du match.

Seth Rollins a battu Andrade par disqualification après l’attaque de… Lucha House Party, qui portent des t-shirt de SmackDown. Ils ne sont pas dans l’équipe de SmackDown, quelle est le sens de tout ça ? Seth Rollins vient aider Andrade et lui dit après le match qu’ils remettront ça plus tard.

Buddy veut Aleister

Buddy Murphy tape à la porte d’Aleister Black pour le provoquer un petit peu pour un match. On ne sait pas ce qu’il faisait enfermé dans le noir et on veut pas savoir, mais Black est sorti de sa petite pièce sombre un peu trop tard, Hawkins était déjà parti.

Buddy Murphy a battu Akira Tozawa par tombé avec son Murphy’s Law. On s’attendait à ce que le match soit interrompu par Aleister Black, mais non. Du coup c’est comme si les Cruiserweights étaient de retour à RAW, ça fait de bons matchs mais le public est ailleurs.

Murphy retrouvera Black en coulisse alors qu’il voulait à nouveau taper à sa porte. Petite bataille de regards méchants, rien d’autre pour l’instant.

Erick Rowan arrive avec sa cage sur le ring pour affronter un pauvre petit jobber tandis que les Singh Brothers et R-Truth jouent autour du ring. Rowan va les calmer un petit peu, tandis qu’ils subiront ce qu’on appellera les dommages collatéraux du match.

Erick Rowan a battu le petit jobber avant de repartir en chuchotant des trucs à sa cage.

Pendant ce temps en interview, Randy Orton dit vouloir un partenaire pour affronter les Viking Raiders ce soir.

Hunter veut Kevin

Kevin Owens et Drew McIntyre étaient en train de nous offrir un bon match. Mais genre un super match avec tout ce qui faut pour que vous le regardiez de bout en bout. À RAW c’est rare.

Pas de chance, Triple H a débarqué pour l’interrompre. Le match n’aura jamais de fin. Il est là avec les Forgotten Sons, Damian Priest et Dominik Dijakovic. Il vient pour s’adresser à Kevin Owens de la même manière qui l’a fait à Seth Rollins il y a deux semaines.

Triple H explique à Kevin Owens qu’il a bien vu qu’il n’était pas à sa place que ce soit à RAW ou à SmackDown, qu’il a été viré plusieurs fois et qu’ils n’en ont rien à faire de lui. Comme pour Rollins, il essaye de l’enrôler dans la team NXT, qu’il n’a selon lui jamais vraiment quitté. “Je vois quelqu’un qui ne rentre pas dans le moule j’adore ça” lui dit-il.

Alors que Triple H poursuit en disant qu’il n’a pas ramené ses catcheurs de NXT pour qu’ils attaquent Kevin Owens, plusieurs catcheurs de RAW débarquent pour les attaquer. Sur le ring, c’est l’Undisputed Era qui s’en prend à Owens avant que n’arrive The OC pour les faire fuir.

Charly Caruso annonce que AJ Styles défendra son titre de champion des États-Unis la semaine prochaine contre Humberto Carrillo.

Paul veut de la violence

Paul Heyman nous offre un récapitulatif de la rivalité entre Brock Lesnar et Rey Mysterio depuis l’arrivé de Cain Velasquez à SmackDown. Il termine en annonçant que le match pour le titre de champion de la WWE sera un No Holds Barred, et que ce sera si brutal qu’ils faudra le retirer de l’histoire de la WWE. La dernière fois qu’ils ont fait ça c’était pour tout autre chose, on voudrait pas assister à un meurtre non plus.

Rey Mysterio rejoint Charly Caruso pour parler de Brock Lesnar. Il s’adresse d’abord à Humberto Carrillo qui passait par là pour lui dire tout le bien qu’il pense de lui et qu’il compte sur lui la semaine prochaine face à AJ Styles. Pour en revenir à Lesnar, il accepte la stipulation du match et sort son gros tuyaux (en fer) pour lui montrer qu’il ne viendra pas les mains vides. Il compte lui faire payer l’agression de son fils, et il ne vient pas pour demander des excuses; il vient pour le titre de la WWE. “C’est pour toi, fils” dit-il pour terminer.

Asuka a battu Natalya par tombé avec un coup de pieds à la tête.

Hunter veut tout le monde à NXT

Le main-event de cet épisode voit donc les Viking Raiders affronter Randy Orton et le partenaire qu’il aura choisi pour le match de championnat par équipe de RAW. Sans surprise, après l’épisode de la semaine dernière, Randy Orton a choisi Ricochet. Les commentateurs n’ont même pas réussi à jouer la surprise.

Laissez tomber par contre pour le match, lui non plus n’aura pas de fin. À peine quelques minutes d’affrontement et des catcheurs de RAW et SmackDown se battent en coulisse.

Au retour de la pub alors que le match se poursuit, le générique de SmackDown retentit et plusieurs catcheurs du roster bleu débarquent sur le ring pour s’en prendre à tout ce qui bouge et qui n’est pas bleu. Les catcheurs de NXT se joignent évidemment à la fête, s’en suit un brawl général.

Depuis la Gorrilla Position — donc sous les yeux de Vince McMahon, absent de cette rivalité RAW contre SD contre NXT alors que deux de ses brands sont concernées — Triple H lance un message en disant que dimanche sera prouve que NXT est la première des brands, et ajoute que mercredi la porte sera grande ouverte pour qui voudra se montrer. C’est surtout un appel aux téléspectateurs mais vous l’aurez vous-même deviné.

Monday Night RAW, le dernier avant Survivor Series se termine ici. La carte du pay-per-view ne change pas énormément à part une stipulation ajoutée au match pour le titre de la WWE entre Mysterio et Lesnar. Par contre RAW n’a pas encore d’équipe féminine et ça c’est embêtant. Elle sera surement annoncée plus tard, mais c’est dommage de ne pas le faire à RAW.

Les plus lus

En haut