Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 10 janvier 2020

corbin roode ziggler

Résumé et résultats de l’épisode de Friday Night SmackDown du 10 janvier 2020.

WWE

Dans ce nouvel épisode de WWE Friday Night SmackDown, les Usos reprennent du service face à Baron Corbin et Dolph Ziggler, tandis que The Miz et John Morrison se retrouvent dans un Miz TV.

John Morrison au secours du Miz

Le Miz fait son entrer pour son Miz TV. Avant d’accueillir son invité il revient sur sa défaite de la semaine dernière, admettant avoir passé une mauvaise journée et s’excuse auprès de Kofi Kingston dont la bonne humeur ne l’a pas aidé à aller mieux. Le retour de John Morrison, qu’il annonce comme un bon ami, lui a fait du bien.

John Morrison, qui nous donne l’air d’être complètement stone sur sa chaise derrière ses lunettes noires — il n’en est évidemment rien, juste l’air —, est visiblement là pour tenter de redorer le blasons du Miz durant cette mauvaise période. Il n’est pas content, en plus, de découvrir que le public le conspue après sa défaite contre Kofi Kingston la semaine dernière. Morrison commence alors à s’en prendre verbalement à quelques personnes du public avant que le Miz ne l’interrompe.

Les New Day font leur entrée, Big E prend la parole et ne croit pas un instant que le Miz ne soit désolé, le traitant par la même occasion de mauvais acteur. Bonne vanne de Big E qui ajoute qu’il n’est pas capable d’obtenir ne serait ce « qu’un rôle au bout du Human Centipede ».

Le Miz poursuit en disant qu’il respecte Kofi Kingston, qu’il a porté le titre de champion de la WWE pendant six mois… puis l’a perdu en six secondes sans jamais chercher à le récupérer. Après lui avoir rappelé que c’était huit secondes et non six, Kofi Kingston explique au Miz qu’il n’est plus « Cool Miz », et fait chanter aux fans « You suck » envers le Miz. Les deux catcheurs vont s’affronter à nouveau dans le premier match de cet épisode.

The Miz a battu Kofi Kingston par tombé avec son Skull Crushing Finale, profitant d’une distraction de Morrison.

Bray Wyatt en a marre

Bray Wyatt apparait à l’image et vous dit qu’il vous aime. Adorable. Il dit à Daniel Bryan qu’il est dans de sales draps. Il veut qu’il se souvienne de 2014, quand il a failli rejoindre la Wyatt Family et ne semble pas super ravi de l’affronter à nouveau pour le titre Universal à Royal Rumble.

Mandy Rose, qui affronte Alexa Bliss dans le match suivant, offre un nouveau gâteau à Otis avant son match. Pendant ce temps Elias chante une chanson sur le Royal Rumble dans laquelle il parle de faire passer Brock Lesnar par dessus la troisième corde.

Mandy Rose a battu Alexa Bliss sur un roll up, profitant de la distraction des Heavy Machinery venu manger le gateau aux abords du ring.

« T’es pas ma mère d’abord »

Lacey Evans devait affronter Sasha Banks mais cette dernière n’est jamais venue. Bayley apparait à l’écran pour explique qu’elle n’est même pas là ce soir, qu’elle est en studio en train d’enregistrer son album de rap. Bayley elle, elle est là parce qu’elle est obligée. Lacey Evans répond qu’elle est prête à se battre n’importe où est n’importe quand, particulièrement au coeur de l’Amérique. Le public de l’Indiana est évidemment fan. Elle défie Bayley de venir sur le ring pour défendre son titre, ce à quoi cette dernière répond littéralement « T’es pas ma mère. »

Maman Evans est furieuse et file en coulisse chercher la petite Bayley… qui l’attaque par surprise. « Rentre chez toi mettre ton mom jean! » lui dit-elle. Les dialogues sont époustouflants. Lacey Evans se défend, tente de porter son Women’s Right mais Bayley finit par fuir.

Daniel Bryan sait que Bray Wyatt peut être battu, dit-il en interview. Il est interrompu par une vidéo montrant le petit lapin tenter de lâcher le secret qui aiderait Bryan à battre Wyatt. Mais pas de chance, le petit lapin se fait étouffer par Wyatt.

Strowman en route pour l’Intercontinental

Braun Strowman a battu Shinsuke Nakamura par tombé avec un powerslam. Nakamura a tenté d’utiliser la ceinture Intercontinental pour frapper Strowman dans le dos de l’arbitre, mais sans succès. Strowman se place bien pour une chance au titre Intercontinental.

Sheamus fait encore des vidéos, mais cette fois pour se moquer de Shorty G qu’il a attaqué la semaine dernière lors de son retour.

Daniel Bryan trouve dans son vestiaire un cadeau. Il ouvre la boite et y trouve le petit lapin mort.

Reigns fait place à la famille

Roman Reigns fait son entrée pour rejoindre le ring et prend le micro. Il dit que 2019 a été pour lui une année bénie, mais qu’elle s’est difficilement terminée avec Baron Corbin. Reigns dit toujours retomber sur ses pattes, mais que cette fois ce n’était pas de ses amis dont il avait besoin, mais de sa famille. 2020 sera son année dit-il, il promet de gagner le Royal Rumble et ne compte pas le faire seul, il va le faire avec les Usos à ses côtés, annonce-t-il.

Les Usos font leur entrée, parlent de leur période en dehors des rings de ces derniers mois où ils ont vu « la reine Corbin » attaquer Roman Reigns. Un manque de respect pour toute leur famille.

Corbin et Ziggler interrompent les Usos, Baron Corbin promet lui aussi de remporter le Royal Rumble. Roman Reigns le défie pour un match en un contre un à Royal Rumble. Corbin accepte le match, les deux catcheurs s’affronteront encore une fois au prochain pay-per-view. Pas certain que ce soit un match que beaucoup ait envie de revoir.

Le retour de Robert

En attendant dans le main-event ce sont les Usos qui affrontent Baron Corbin et Dolph Ziggler. Un match qui verra l’intervention des Revival contre les Usos et Roman Reigns venant au secours de ses cousins.

Baron Corbin et Dolph Ziggler ont battu les Usos par disqualification en raison d’un spear de Reigns sur Corbin à l’extérieur du ring.

Roman Reigns débarrasse la table des commentateurs pour s’occuper de Corbin, mais Robert Roode dont la suspension se terminait pile aujourd’hui fait son retour et attaque le Big Dog. Il lui porte un spinebuster sur la table, avant que Ziggler ne termine avec un elbow drop.

Un épisode de Friday Night SmackDown qui ne brille clairement pas par l’action. Le problème est de toutes façons toujours le même : trop de segments dont on se passerait bien volontiers comme ceux entre Mandy Rose et Otis, les chansons d’Elias ou les vidéos de Sheamus qu’on préférerait revoir sur le ring maintenant qu’il est bel et bien revenu. Quand au trio de Roman Reigns et les Usos, on comprend mieux son intérêt maintenant que Roode est de retour. De quoi faire patienter Reigns en attendant la Road To WrestleMania.

Les plus lus

En haut