WWE

COVID-19 : L’AEW et l’UFC testent… pas la WWE

Vince McMahon

La WWE ne test toujours pas ses employés pour le COVID-19, contrairement à l’AEW et l’UFC.

WWE

La WWE ne semble toujours pas intéressée par l’idée de tester ses Superstars et employés alors qu’ils tournent plusieurs fois par mois ensemble, contrairement à d’autres compagnies.

Les seules grandes compagnies sportives à fonctionner aujourd’hui sont la WWE, l’AEW et l’UFC qui tous les trois organisent leurs shows à huis-clos en Floride, un des rares États américain à autoriser la compétition sportive du moment qu’elles n’accueillent aucun spectateurs. Mais les règles sont drastiques : examens médicaux, prises de température, vigilance quant à l’hygiène des lieux et des personnes, tout est fait pour éviter au mieux de propager le virus entre collègues. Il n’y a qu’un seul domaine où les trois entreprises ne sont pas égales : les tests.

C’est le Wrestling Observer qui rapporte l’information. Selon Dave Meltzer l’UFC réalise en effet plus de 1200 tests par semaine pour pouvoir organiser ses événements. La All Elite Wrestling a quant à elle testé tous ses employés comme l’annonçait elle-même la compagnie lors d’un précédent épisode. La mauvaise élève dans ce domaine, c’est la WWE, qui n’a visiblement réalisé aucun test en interne à l’heure actuelle.

Vince McMahon dans sa bulle

La WWE, ou plutôt Vince McMahon, n’est visiblement pas ouvert à l’idée de tester tous ses employés et Superstars. « De ce qui m’a été expliqué, Vince McMahon n’est pas réceptif au monde extérieur. » raconte Meltzer dans le dernier Wrestling Observer Live. « Il voit ce qui se passe dans le monde extérieur comme une gêne parce que cela se met en travers de sa vision. Il a une vision, et tous ces gens se mettent en travers de ce qu’il veut faire. »

Depuis le début de cette crise sanitaire la WWE s’efforce de rassurer en détaillant son protocole pour limiter la propagation du virus à l’intérieur du Performance Center où sont tournés tous ses épisode hebdomadaire, mais n’a en effet toujours pas indiqué réaliser de tests alors qu’un employé a été touché par le virus en mars — et n’a heureusement contaminé personne.

Publicité
En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });