Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 29 mai 2020

jeff hardy arrestation smackdown

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 29 mai 2020.

WWE

Au programme de WWE Friday Night SmackDown ce vendredi notamment, la suite du tournoi pour le titre de champion Intercontinental… qui ne va pas se passer comme prévu. Mais alors pas du tout.

Les démons de Jeff Hardy qui reviennent

On démarre cet épisode avec l’ouverture la plus gênante que l’on ait jamais vu. Et pourtant on a vu. L’épisode s’ouvre en effet sur la scène d’un accident de voiture. Elias est au sol, examiné par des pompiers. Une voiture est éclatée contre un poteau, un policier en sort une bouteille d’alcool vide et un papier avec le nom de Jeff Hardy. Renee Young joue les reporters sur le terrain. Surréaliste.

Soudain ça remue dans le fond du parking, on retrouve Jeff Hardy titubant, visiblement dans un état d’ébriété et qui se fait arrêter par la police, accusé d’avoir renversé Elias.

Nous y voilà donc. Jeff Hardy qui devait affronter Daniel Bryan pour le tournoi du titre Intercontinental se retrouve à nouveau dans une storyline impliquant ses problèmes d’addictions. Problèmes dont il vient de sortir. C’est gênant, peu importe si l’idée vient de la WWE ou même de Hardy lui-même, c’est pas saint. Jeff Hardy on veut le voir progresser sur un ring, s’offrir un nouveau run bien frais et l’applaudir pour ses prouesses catchesques. Pas avoir pitié de lui. L’audience ne justifie pas tout.

Un peu plus tard, tout le roster masculin est en train de discuter ce qui vient de se passer, Sheamus n’est pas étonné, les autres veulent la place de Hardy et Elias dans le tournoi. Adam Pierce annonce finalement une bataille royale qui a lieu tout de suite pour remplacer Jeff Hardy dans le tournoi. Elias, plus en mesure de catcher, est directement disqualifié et AJ Styles se voit offrir la place en finale. Pépouze.

Publicité

Bravo d’ailleurs à Michael Cole de nous expliquer quand commence la bataille royale que le « public » de cet épisode respecte bien les règles de distanciation sociale quand quinze types sont sur le ring dans un des matchs les moins distanciation sociale compatible.

Sheamus décroche la timbale

Y participent entre autres Gran Metalik, King Corbin, Jey Uso, Lince Dorado, Cesaro, Shorty G, Sheamus, Dolph Ziggler, Shinsuke Nakamura. Bonne nouvelle aussi, Drew Gulak est bien de retour comme prévu.

Sheamus a remporté la bataille royale en éliminant en dernier Jey Uso, qui s’est plutôt bien démarqué dans ce match.

Shorty G a éliminé Cesaro et Shinsuke Nakamura — avant que les deux ne l’éliminent à son tour, cet épisode est clairement énervant. Va y avoir du sel partout. Ce sera donc Daniel Bryan contre Sheamus en demi-finale, ça fait rêver.

Sonya Deville a un match contre Lacey Evans ensuite et compte bien dans une petite promo en coulisse la battre, en la qualifiant notamment de poupée Barbie. La poupée Barbie était derrière et a tout entendu, pas de chance.

En coulisse Shorty G se plaint à Cesaro et Sheamus qu’ils l’ont privé d’une opportunité. Cesaro lui rappelle qu’il est dans la « big league », parce qu’il est petit vous voyez.

Sonya Deville contre Lacey Evans s’est terminé en double count-out. Le match était pourtant pas mal, une sorte d’opposition brutale entre MMA et lutte. Dommage pour la fin mais si elles nous offre un autre match comme on prend. Le coup dans la table des commentateurs juste après a du faire assez mal par contre.

Bayley, une amie qui vous veut du bien

Les New Day sont les invités d’un Moment of Bliss des championnes par équipes de la WWE mais ce ne sont pas eux les sujets principaux. Après un échange de cadeaux entre Nikki Cross qui a ramené des pancakes de sa grand mère tandis que Big E leur a donné du café sorti de son slip. Personne ne l’a bu, on vous rassure. Il est rapidement question des futurs challengers des New Day et visiblement les Forgotten Sons sont bien partis.

Bayley et Sasha Banks font leur entrée cette dernière ne tarde pas à provoquer Alexa Bliss en lui jetant sa veste au visage. Bliss menace de l’attaquer mais Nikki Cross la retient. Elle préfera se moquer du fait que Sasha Banks est la seule personne sur le ring à ne pas avoir de ceinture de championne. Bayley tente de défendre son amie, en expliquant qu’elle peut tellement battre Alexa Bliss qu’elle va le prouver maintenant. « Je me demandais quand tu allais le demander, amenez un arbitre » lui répond Bliss, avant d’attaquer Sasha Banks d’un dropkick par surprise.

Sasha Banks n’avait pas l’air très d’accord avec la décision Bayley, surtout qu’elle n’était pas du tout en tenue de ring et que catcher avec des talons c’est pas terrible. Heureusement pour elle Bayley a été lui chercher des baskets.

Sasha Banks a battu Alexa Bliss par tombé avec un sunset flip. Bayley et Nikki Cross étaient au bord du rung et la championne de SmackDown a envoyé Cross sur Bliss qui s’est retrouvée assommée, Sasha Banks n’a eu qu’à terminer le match.

Shorty G a battu Cesaro avec un roll up en contrant une powerbomb. Pauvre Cesaro.

Un petit clip vidéo nous montre Otis et Mandy Rose à la cool au bord de la piscine. Mandy Rose s’assoupie et rêve d’Otis avant que celui-ci ne la réveille en l’éclaboussant parce qu’il a fait une bombe dans la piscine. Elle ne lui en veut pas et le rejoint dans la piscine pour un petit galochage digne d’une sitcom. C’est particulier. Cet épisode de Friday Night SmackDown est particulier. On est sûr pourtant on est venu regarder du catch.

Kurt Angle est partout cette semaine, après sa petite pige d’arbitre à WWE NXT, on le retrouve ce soir dans un autre clip vidéo pour nous donner son avis sur le « plus grand match de catch de l’histoire  » entre Edge et Randy Orton. Plus important, il nous officialise l’arrivée de Matt Riddle à SmackDown avant la diffusion d’un clip pour le présenter.

Il y en a un qui n’est pas super content de voir Matt Riddle arriver, c’est Sheamus. Il explique quand des Jeff Hardy ou des Matt Riddle arrive, lui perd de l’exposition. Il promet aussi de battre Daniel Bryan ce soir. Daniel Bryan qui s’approche et lui le frappe au visage avant de partir en riant. Normal.

Daniel Bryan en finale

La demi-finale du tournoi pour le titre de champion Intercontinental, entre Sheamus qui a remporté la bataille royale plus tôt pour remplacer Jeff Hardy et Daniel Bryan fait le main-event de cet épisode.

Daniel Bryan a battu Sheamus par tombé avec un running knee.

Sheamus était à deux doigts de la victoire, prêt à lâcher son Brogue Kick, mais Jeff Hardy que l’on ne pensait pas revoir aussi rapidement ce soir a fait son retour au Performance Center et a distrait l’Irlandais. Hardy attaque Sheamus après le match.

La finale du tournoi pour le titre de champion Intercontinental opposera ainsi Daniel Bryan et AJ Styles. Ça s’annonce pas mal, mais la manière d’y venir fait grincer des dents.

Un épisode de Friday Night SmackDown vraiment étrange, avec un début du pire de ce que sait faire la WWE mais heureusement quelques matchs intéressant. On regrettera l’absence quasi-totale de Braun Strowman — à part une petite apparition dans la séquence d’ouverture, mais rien qui ne fasse avancer sa rivalité avec Miz et Morrison. McMahon s’est sans doute offert avec cet épisode un petit buzz pour rebooster les audiences pas terribles sur FOX, bien qu’on soit pas très loin du bad buzz. C’est quand même pas très malin de nous expliquer qu’ils évitent de mentionner le COVID-19 pour que l’on puisse s’échapper de la réalité en regardant les programmes de la WWE, pour ensuite ramener la dure réalité de la vie privée de Jeff Hardy à l’écran.

Publicité

Articles populaires

Publicité
En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });