WWE

Éviction de Paul Heyman : De la frustration de Vince McMahon aux mauvaises audiences de RAW

vince mcmahon paul heyman

Mauvaises audiences, frustration de Vince McMahon et mésententes : les raisons de l’éviction de Paul Heyman de l’équipe créative de RAW.

WWE

Une nouvelle qui a fait nettement parler d’elle. C’est au travers d’un communiqué que la WWE annonçait qu’à partir de maintenant, les équipes créatives de RAW et SmackDown fusionnent en une unique équipe avec sa tête Bruce Prichard, qui était déjà en charge de la branche bleue. Paul Heyman, de son côté, qui était lui en charge de la branche rouge, s’est tout fait simplement évincer.

L’ancien promoteur de l’ECW restera tout de même à la WWE mais ne se cantonnera plus qu’à son rôle de manager de Brock Lesnar. La nouvelle risque de moyenne ment passer chez les fans qui percevaient avec le règne de Drew McIntyre, le clan de Seth Rollins ou encore la mise en avant de jeune midcarders une augmentation de la qualité de Monday Night RAW au fil des semaines tandis que l’on s’approchait presque de performances de cirque du côté de Friday Night Smackdown. Pourquoi donc Paul Heyman s’est-il fait évincer si brusquement ?

La frustration de Vince McMahon

Le problème viendrait en effet de la relation entre Vince McMahon et Paul Heyman et de ce que ce dernier a fait de Monday Night RAW dont le rendu ne semble pas être du gout du président de la WWE.

Selon le Wrestling Observer, les deux hommes ne seraient clairement pas sur la même longueur d’onde. De plus, la pandémie du COVID-19 n’aurait rien arrangé : Vince McMahon qui avait semble-t-il de grands projets, doit évacuer sa frustration et c’est Paul Heyman qui prend. Meltzer rapporte dans la dernière édition de Wrestling Observer Radio que le Chairman prévoyait d’agrandir davantage NXT au travers d’une branche japonaise mais surtout européenne. La crise sanitaire l’a aussi forcé à mettre la clé de sa XFL sous la porte. Une situation qui n’arrangerait pas l’humeur de McMahon ces temp-ci.

Il semblerait aussi que McMahon et Heyman n’aient pas la même vision concernant les talents employés par la WWE. Au travers de ces dernières semaines, des noms tels qu’Aleister Black, Andrade, Buddy Murphy, Austin Theory, Zelina Vega ou encore Apollo Crews ont été mis fortement en avant lors du show de la brand rouge. Crews a en même remporté le championnat des Etats-Unis des mains d’Andrade — son premier titre à la WWE depuis son arrivée en 2015. Une mise en avant de midcarders qui n’est pas sans rappeler le mythique SmackDown Six composé de Kurt Angle, Edge, Rey Mysterio, Chris Benoit et Eddie & Chavo Guerrero durant les années 2000. Six hommes qui ont sauvé les audiences de la branche bleue et ces derniers sont par la suite devenus de grandes stars au sein de la WWE.

Publicité

Cependant, Vince McMahon préfère de son côté mettre en avant ses gros noms tels que Seth Rollins, Edge et Randy Orton et leur « Meilleur combat de catch de tous les temps » ainsi que Charlotte Flair, présentes sur les trois branches de la WWE et récemment revenue dans le giron du titre de championne de RAW après sa défaite à NXT TakeOver : In Your House. Une vision qu’il partagerait avec Bruce Prichard.

Les audiences en chute libre

C’est un sujet qui fait s’arracher les cheveux de Vince McMahon depuis la nuit des temps : les audiences. Ces dernières sont en chute libre depuis des années et le COVID-19 n’a rien arrangé. Depuis que la WWE s’est confinée au sein de son Performance Center, Monday Night RAW est passé sous la barre des deux millions de spectateurs sur USA Network. La plus mauvaise performance remonte au 4 mai dernier où seulement 1.68 millions de personnes ont regardé le show du lundi soir. Du côté de SmackDown sur la FOX, les audiences se maintiennent aux alentours des deux millions, mais ça ne reste tout de même pas assez bon.

Vince McMahon lui-même a dû expliquer à ses actionnaires lors de la dernière conférence téléphonique le désintérêt totale pour RAW. Voici ce qu’il en dit : « Il n’y plus d’audience. C’est un show différent, un show complètement différent » avait déclaré McMahon. « Je pense qu’on va y arriver [à une remontée des audiences]. Nous serons en mesure de prendre toute cette négativité et la transformer en quelque chose de positif pour les audiences — c’est ça qui importe. » explique McMahon. « SmackDown se porte bien. RAW a terriblement souffert. Pas à cause de l’environnement de travail, RAW a souffert car nous avons rapporté beaucoup de nouveaux talents sur le show et cela prend beaucoup de temps à les faire connaître. »

Et de poursuivre « Nous ne pouvons logiquement plus utiliser Brock Lesnar mais notre nouveau champion et nos nouveaux talents sont en passe de se faire connaître » disait Vince McMahon. « Oui, cela prend du temps : c’est la raison [de la chute des audiences]. Cela prend du temps de raconter des raconter des histoires tout en faisant connaître nos talents. Cela va prendre du temps mais je suis convaincu que les audiences de RAW vont remonter, considérablement même. ». 

L’éviction de Paul Heyman se résume donc à une avalanche de conséquences les plus négatives les unes que les autres et il fallait bien que quelqu’un paye les pots cassés de cette histoire. Reste à savoir Monday Night RAW gardera en qualité ces prochaines semaines avec Bruce Prichard à sa tête.

Articles populaires

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });