WWE

Résultats de WWE Extreme Rules 2020

the fiend swamp fight

Résultats complets de WWE Extreme Rules 2020.

WWE

Ce dimanche c’est WWE Extreme Rules 2020 : The Horror Show. Au programme notamment, Drew McIntyre défend son titre de champion de la WWE contre Dolph Ziggler, un Swamp Fight entre Braun Strowman et Bray Wyatt ou encore un match Oeil pour oeil entre Rey Mysterio et Seth Rollins.


Résultats rapide

  • Kickoff : Kevin Owens a battu Murphy
  • Cesaro et Shinsuke Nakamura ont battu The New Day pour devenir champions par équipe de SmackDown
  • Bayley a battu Nikki Cross pour conserver son titre de championne de SmackDown
  • Seth Rollins a arraché l’oeil de Rey Mysterio. Et puis il a vomi.
  • Publicité
  • Sasha Banks a battu Asuka pour devenir championne de RAW
  • Le Fiend a fait son retour à la fin du Swamp Fight et a englouti Braun Strowman

L’action de la soirée commence dans le Kickoff avec un match entre Kevin Owens qui affronte le bras droit toujours disponible de Seth Rollins Murphy. L’horreur n’est pas ici.

On est évidemment pas dans un squash en faveur de Kevin Owens même si l’on se doute qu’il restera l’homme fort de ce match. Murphy a toute la place nécessaire pour nous mettre en avant ses capacités. Kevin Owens n’est pas évidemment en reste dans ce match, il nous fera même l’honneur d’un moonsault.

Kevin Owens a battu Murphy avec son Stunner, sans surprise. Mais bon match, même si son intérêt est moindre.

Ne sous-estimez plus Cesaro et Nakamura

Le pay-per-view démarre avec un match de championnat par équipe. Les New Day défendent leurs titres de champions par équipe de SmackDown contre Cesaro et Shinsuke Nakamura dans un Tables Match, stipulation choisie par ces derniers vendredi dans le dernier épisode de Friday Night SmackDown.

Cesaro et Shinsuke Nakamura ont battu The New Day pour devenir champions par équipe de SmackDown. Cesaro a fait passer Kofi Kingston à travers deux tables installées par lui-même à coté du ring avec une powerbomb.

Un beau match dans lequel Kofi Kingston qui ne s’est pas ménagé depuis le début des shows au Performance Center s’est encore surpassé, sans pour autant occulter le reste des participants qui ont offert un excellent opener à ce pay-per-view.

Bayley Dos Straps reste Bayley Dos Straps

On enchaine avec un match de championnat féminin, Nikki Cross tente sa chance face à Bayley pour tenter de lui prendre le titre de championne de SmackDown. Évidemment sous-estimée par la championne, Nikki Cross va pourtant tout faire pour pousser son adversaire à bout et la surprendre par sa résistance.

C’était sans compter sur le travail de heels des championnes par équipe. Sasha Banks lance son poing américain « BOSS » à Bayley et distrait l’arbitre pour que la championne de SmackDown puisse s’en servir sur Nikki Cross avant de porter son finisher. Efficace.

Bayley a battu Nikki Cross par tombé avec un faceplant pour rester championne de SmackDown.

Ne comptez pas sur un match pour le titre de champion des États-Unis, MVP nous annonce avec Bobby Lashley qu’Apollo Crews n’est pas en mesure de catcher ce soir parce qu’il n’a pas passé « les tests d’avant-match », on connaissait pas cet examen, c’est nouveau ? On va en tout cas finir par croire que Crews est positif à vous-savez-quoi.

Quand Simon Rollins gagne il vomit

C’est l’heure d’arracher un oeil. Seth Rollins et Rey Mysterio s’affrontent dans un Eye for an Eye Match où pour gagner, vous connaissez la formule tellement on vous l’a répété avec effroi aux commentaires, il faut arracher l’oeil de son adversaire. Etrange place de milieu de show pour ce match en tout cas.

Le match en dehors de la manière de gagner reste un affrontement classique et l’action est assez bonne comme on pouvait s’y attendre avec ces deux catcheurs. Rollins et Mysterio tenteront plusieurs astuce pour arracher l’oeil de leur adversaire, Mysterio utilisera la table des commentateur, un Kendo Stick ou le spot sur les escaliers, tandis que Rollins utilisera quelques outils ou un Kendo Stick lui aussi, mais sans succès.

C’est finalement une seconde tentative avec les escaliers que Rollins réussira à « arracher l’oeil de Rey Mysterio. »

Seth Rollins a battu Rey Mysterio dans le match An Eye for an Eye.

Alors que Mysterio est rapidement pris en charge par les médecins — on verra brièvement un oeil en plastique pour donner l’illusion — Seth Rollins a vomi. La petite touche personnelle de Vince McMahon sans doute. Déjà que l’idée de la stipulation était discutable, la fin du match la rend plus ridiculement drôle qu’effrayante.

Les commentateurs ont le ton grave après ce qui vient de se passer mais comme à chaque fois dans ce genre de situation ultra-gênante la crédibilité n’est pas là.

Sasha Banks championne de RAW… officiellement ?

On passe à la suite parce que même quand une Superstar se fait arracher les yeux the show must go on. Bayley et Sasha Banks sont de retour pour cette fois le match de Sasha Banks contre Asuka pour le titre de championne de RAW. Kairi Sane est aussi présente pour soutenir sa co-équipière des Kabuki Warriors.

Le match est très bon, Sasha Banks se surpasse, prend certains risques — elle se loupe aussi dans le coin du ring à un moment mais la qualité du match la pardonne.

La fin du match elle est assez foutoir et gâche un peu le reste. Un mélange de distraction d’arbitre, de tentatives d’utiliser une ceinture de championne par équipe pour frapper Asuka et le Green Mist qui vient accidentellement aveugler l’arbitre qui ne verra pas le coup de ceinture de Bayley qui interrompt l’Asuka Lock. L’arbitre étant incapable d’arbitrer, Bayley prend son t-shirt et sa place. Sasha Banks est annoncée championne de RAW.

Sasha Banks a battu Asuka après le coup de ceinture de Bayley pour devenir championne de RAW.

On ne sait pas encore si Sasha Banks est officiellement championne, elle a été annoncée gagnante mais le site de la WWE annonce toujours Asuka championne de RAW. On garde le suspense jusqu’à RAW ce lundi ?

Le Claymore de McIntyre reste fort

Drew McIntyre défendait son titre de champion de la WWE contre Dolph Ziggler dans le match suivant. Ce dernier avait le choix de la stipulation et si les dernières rumeurs faisaient état d’un TLC, le choix du challenger a été beaucoup plus malin et propre à un challenger heel.

Dolph Ziggler annonce en effet que le match est un match Extreme Rules… mais que pour lui. Drew McIntyre lui doit se plier aux règles du match classique tandis que Ziggler a le droit à tout pour battre le champion de la WWE. Il utilisera quelques chaises et tables — on aura le droit à un bel elbow drop depuis la troisième corde vers un McIntyre attablé à l’extérieur du ring.

Mais le Claymore de Drew McIntyre reste plus fort que n’importe quelle stipulation et termine le match pour le compte de trois.

Drew McIntyre a battu Dolph Ziggler par tombé avec son Claymore pour rester champion de la WWE.

Un bon match avec au moins ici un finish clean, vu le reste de la soirée on avait un peu peur qu’ils nous sorte une fin de match qui gâche le tout. Ce match est au moins sauvé.

Bray Wyatt ressuscite le Fiend

WWE Extreme Rules se termine donc avec le Swamp Fight entre Bray Wyatt et Braun Strowman qui ne défend ici pas son titre de champion Universal, titre totalement inexistant depuis le début de cette rivalité. Un nouveau match de cinematic wrestling que beaucoup attendait au tournant en ayant sans doute en mémoire le House of Horrors raté de 2017 contre Randy Orton.

Étant dans une période où les math de ce genre son légion pour pallier au manque de public, on ne peut pas s’empêcher de comparer avec ce qu’on a vu jusque là. On est par exemple très loin de la qualité du Undertaker contre AJ Styles de WrestleMania pour ce qui est de l’action, et loin du Firefly Fun House de Wyatt contre John Cena pour le même show pour ce qui est du spectacle. Le match met du temps à démarrer pour que Bray Wyatt répète ce qu’il a déjà dit en promo ces dernières semaine et les enchainement entre les scènes sont lent.

Du côté appréciable de la chose on retrouve les deux imitations de Luke Harper et Erick Rowan ainsi que le double de Strowman en début de match. Des personnages qui font écho avec le « Tu ne peut pas me tuer, je suis déjà mort », laissant comprendre que l’ancien Bray Wyatt que l’on voit et tout ce qui entoure Braun Strowman n’existent plus, comme s’il se retrouvait dans un rêve. L’utilisation d’Alexa Bliss, ancienne partenaire de Strowman dans le Mixed Match challenge et amie dans la vraie vie, incarnant ici Sister Abigail va dans ce sens.

Il manquait de l’action à ce match et c’est dommage. Le retour du Fiend et la disparition de Braun Strowman laisse en tout cas la porte ouverte à une suite que l’on ne pourra qu’attendre.

WWE Extreme Rules se termine donc sur le retour du Fiend, et se place sans doute comme le pire pay-per-view depuis le début des shows confinés au Performance Center. Gâché par des fins de match surbooké, de l’absurde à tous les étages — certes annoncés par l’intitulé du show mais ça n’excuse pas tout — mais heureusement quelques bons moments comme l’opener ou le match entre Dolph Ziggler et Drew McIntyre.

Publicité

Articles populaires

Publicité
En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });