Monday Night RAW

Résultats de Monday Night RAW du 28 septembre

famille mysterio raw

Résultats complets de WWE RAW du 28 septembre 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW, Asuka et Zelina Vega s’affronte à nouveau pour le titre de la brand rouge, Kevin Owens affronte à nouveau Aleister Black tandis que Drew McIntyre célèbre avec quelques légendes sa victoire sur Randy Orton la veille à Clash of Champions.

Randy, c’est pas fini

C’est donc le toujours champion de la WWE Drew McIntyre, accueilli par Ric Flair, le Big Show, Shawn Michaels et Christian qui démarre cette épisode. Mais après un long échange de politesse avec ces dernier, Drew McIntyre est appelé sur l’écran géant.

Randy Orton donc, se tient là, visiblement en pleine forme, comme s’il avait juste perdu le match de la veille sur un roll up. Belle manière de vendre les conséquences d’un Ambulance Match.

Il demande à Drew McIntyre de l’écouter parce qu’il n’en a pas finit avec lui. Oui, on est parti pour un troisième match et c’est quelques peu décevant. Orton lui fait comprendre qu’il ne sait pas ce que c’est d’être en enfer, « in hell ». À un mois de Hell In A Cell c’est assez parlant. Il lui dit aussi qu’il aura un nouveau match de championnat juste en étant lui-même… avant de prendre sa valise et de partir.

McIntyre ne répondra pas, et préfère passer à la suite et lancer un défi à n’importe qui en coulisse. Qui veut être le suivant ?

Publicité

Asuka et Zelina Vega refont le (même) match

Dans la série on ne comprend pas pourquoi mais on a l’habitude, une redite d’un match de championnat au lendemain d’un pay-per-view. Ici, Zelina Vega affronte à nouveau Asuka pour son titre de championne de RAW. Vega n’a même pas le droit à une entrée filmée, ils ne cherchent même plus à faire semblant.

Asuka a battu Zelina Vega par soumission avec son Asuka Lock. Quasiment le même match que la veille avec un peu plus de défense de Vega. Aucun intérêt.

Pendant ce temps Ric Flair, Big Show, Christian et Shawn Michaels se font un poker en coulisse pendant qu’on nous rappelle que l’open challenge de McIntyre est officiel.

De retour sur le ring après la publicité Zelina Vega retourne en coulisse, pendant ce temps Andrade la descend au micro pour lui faire comprendre que lui et Angel Garza n’ont plus besoin d’elle. Bonne ambiance.

Andrade est seul sur le ring, son partenaire est absent suite à la blessure contractée dimanche soir à Clash of Champions pendant le match pour les titres de champions par équipe de RAW. Ce soir, il affronte ainsi… Keith Lee. Pas de chance.

Keith Lee a battu Andrade par tombé avec sa Spirit Bomb. Match rapide, rien à retenir. On a de la peine pour Andrade.

Publicité

Le Hurt Business est à la cantine — sans Cedric Alexander. Un type random s’installe à leur table et Lashley arrive derrière pour l’en faire partir et lui pique au passage son assiette. Oui vous êtes en train de regarder du catch et non pas une série américaine pour ados des années 90.

Le titre 24/7 passe de nouveau de R-Truth à Akira Tozawa, d’Akira Tozawa à Drew Gulak et de Drew Gulak à R-Truth.

Quand soudain, le malaise

Seth Rollins retrouve Murphy mais ce dernier n’est pas nécessairement content de le voir. Rollins se demande pourquoi il est en tenue de ring alors qu’il a un costume pour lui, parfait pour assister au King’s Court avec la famille Mysterio. Alors que Murphy s’en va, Rollins remarque qu’il a oublié son téléphone. Murphy va regretter de ne pas avoir mis de code pin.

Le King’s Court donc, présenté par Jerry Lawler, accueille la famille Mysterio après ce qui s’est passé la semaine dernière lorsque Rey Mysterio a quelque peu vexé sa fille Aaliyah en expliquant qu’elle était jeune et ne savait pas vraiment ce qu’elle faisait quand elle est aller aider Murphy. Aaliyah admet avoir été énervée par les propos de son frère mais admet aussi être jeune. Elle dit ne pas savoir quoi penser de Murphy, mais se pose des questions sur ceux qui s’allient avec Rollins.

Seth Rollins apparait sur l’écran et a un nouveau scoop. Il révèle à Mysterio qu’Aaliyah n’est pas totalement sincère à propos de ce qu’elle ressent pour Murphy, avant de monter une capture d’écran des messages trouvés dans le téléphone de son disciple. Et là c’est le malaise.

Rey Mysterio est furieux, Aaliyah s’enfuie à nouveau en coulisse tandis que Murphy y retrouve Rollins et s’en prend à lui… avant que Dominik Mysterio n’attaque Murphy parce qu’on touche pas à la petite soeur.

Publicité

C’est gênant pour plusieurs raisons qu’on n’a même pas besoin de vous énumérer. En revanche faire un angle sur les messages privés d’une Superstars de la WWE envoyés à une jeune fille à peine majeur en ce moment c’est assez osé.

Dominik Mysterio et Murphy s’affronteront plus tard dans cet épisode. On n’ose imaginer l’enjeu qu’ils auraient pu mettre dans le match.

Retour à un peu plus de légèreté avec Lana et Natalya qui pense que Shayna Baszler et Nia Jax étant toujours absente seront démises de leurs titres de championnes par équipe de la WWE et qu’elles sont les meilleures pour les reprendre. Adam Pearce vient leur remettre les pieds sur terre et lui faire comprendre que c’est clairement non. En revanche elles pourraient gagner un match de championnat si elles gagnent le match qui les attend tout de suite contre deux nouvelles catcheuses qui débarquent à RAW : Dana Brooke et Mandy Rose.

Mandy Rose et Dana Brooke ont battu Lana et Natalya par tombé avec un V-Trigger de Mandy Rose sur Lana. C’était pas terrible et même dangereux, Lana a manqué de s’écraser la tête sur un gutwrench slam.

Un nouvel Aleister Black

Aleister Black retrouve sa petite pièce sombre pour une promo dans laquelle il fustige Kevin Owens et sa passion pour brutaliser les gens. Il dit aussi ne pas aimer le fait qu’Owens parle souvent de famille, parce ça lui rappelle la sienne et qu’il n’en a pas de bons souvenir. Papa était violent. Si les gens pardonnent et oublient ce qu’a fait Owens, ce n’est pas son cas. Ils s’affrontent dans le match suivant.

Black a finalement retiré le bandeau qu’il avait pour révéler un oeil plus sombre que l’autre et est entré sur un nouveau theme song. L’ancien était bon mais le différent entre la WWE et CFO$ sacrifie de bons themes.

Kevin Owens a battu Aleister Black par disqualification, Black a accidentellement frappé l’arbitre. Kevin Owens lui portera un Stunner après le match.

Owens et Black réussiront-ils à terminer un match correctement un jour ? C’est dommage parce que celui-ci n’était pas mauvais, en dehors de la fin.

Le Hurt Business croise Mustafa Ali dans les couloirs, et commencent à le brutaliser. Apollo Crews et Ricochet lui viennent en aide. Et nous revoilà parti pour un trois contre trois. C’est si difficile pour la WWE de passer à autre chose une bonne fois pour toute ?

R-Truth a battu Drew Gulak et Akira Tozawa par tombé avec un Attitude Adjustment sur Tozawa pour conserver le titre de champion 24/7. On en est arrivé au point où le titre 24/7 prend même du temps sur le ring maintenant, cet épisode est en train d’aspirer tout le fun qu’il reste en vous. Même R-Truth en train d’imiter John Cena n’arrive plus à nous faire rire.

En interview Mandy Rose explique qu’il était évident pour elle de faire équipe avec Dana Brooke de part ses qualités athlétiques, et met en garde les championnes par équipe, quelles qu’elles soient après le prochain match de championnat, elle et Dana Brooke viendront chercher les titres.

Pendant ce temps pas loin, Dominik Mysterio se prépare à démonter le gars qui drague sa petite soeur en DM sur Insta. Le match commence tout de suite.

Dominik le Grand Frère

Dominik Mysterio est très agressif dans son offensive et l’arbitre doit même le stopper lorsqu’il piétine Murphy dans le coin du ring. Il s’empare ensuite d’un kendo sticks sous le ring mais Aaliyah arrive pour le stopper. S’en suit une scène qui nous rappelle que les catcheurs ne sont pas tous bons comédiens dans laquelle Aaliyah implore son frère de ne pas frapper Murphy tandis que le fils Mysterio lui dit qu’il doit le faire pour la famille. Mais Murphy va profiter de la distraction.

Murphy a battu Dominik Mysterio par tombé avec un roll up.

Mysterio attaque Murphy avec le kendo sticks pendant qu’Aaliyah continue de lui demander d’arrêter. Murphy parvient à s’enfuir. « Papa a raison, t’es trop naïve » dit Dominik à sa soeur. Une phrase qui lui vaudra une belle baffe. Il ne l’aura pas volé celle-ci.

Blague à part, on a du mal à imaginer que ce genre de storyline trouve encore sa place dans un show de catch en 2020.

En coulisse Dolph Ziggler annonce à Adam Pearce qu’il a le parfait adversaire pour Drew McIntyre et son open challenge lancé en début d’épisode. Pearce lui fait comprendre qu’il ne peut pas puisque le champion de la WWE a demandé à ce que ce soit quelqu’un qui ne l’a pas encore affronté pour le titre, mais Ziggler lui dit que ce n’est pas lui.

Hurt Business tourne en boucle

Retour sur le ring avec le Hurt Business. L’absence de Cedric Alexander est justifié en nous expliquant qu’il est parti quelques temp au camp d’entrainement du Hurt Business. On va bientôt pouvoir faire un best-of des justifications que trouve la WWE pour les absences liées au COVID.

MVP nous lâche la fameuse définition de la folie, « faire la même chose encore et encore et s’attendre à un résultat différent ». On tient à rappeler que déjà c’est faux, et que c’est en réalité c’est la devise des auteurs de la WWE.

Tout ça pour dire que si Apollo Crews espère un résultat différent du match qui va avoir lieu ensuite entre son équipe et celle de MVP, il se met le doigt dans l’oeil.

Apollo Crews, Ricochet et Mustafa Ali ont battu Bobby Lashley, MVP et Shelton Benjamin par tombé avec un 450 Splash d’Ali sur MVP. RETRIBUTION sont toujours absent ce soir en raison du COVID mais ils ont pu couper les lumières et afficher leur logo partout. Du télétravail sans doute.

À lire aussi : RETRIBUTION absents… à cause du COVID

Tiendrait-on le prochain challenger au titre de champion des États-Unis en la personne de Mustafa Ali ? On signe tout de suite.

Flair, Michaels, Christian et Big Show sont toujours en train de jouer au poker. On pense qu’ils ont vu le script du show avant nous et qu’ils se sont dit qu’il n’y avait rien à voir. Du coup poker. Ric Flair a remporté la partie. En même temps quelle idée de jouer avec le Dirtiest Player In The Game

Pendant ce temps Bianca Belair fait de l’athlétisme et a battu deux femmes et un homme au 100m. Tiens toi prêt Usain Bolt, l’EST de RAW arrive.

Glorieux retour

Le main-event de cet épisode est donc l’open challenge de Drew McIntyre pour le titre de champion de la WWE. Il avait prévenu, son adversaire ne doit jamais avoir eu de chance au titre contre lui auparavant. Alors quand Dolph Ziggler entre McIntyre le lui rappelle.

Mais Dolph Ziggler le rassure, ce n’est pas lui qu’il va affronter ce soir. Quelqu’un d’autre arrive et ça va être glorieux. Pas besoin d suspense, tout le monde se doutait que ce serait Robert Roode qui a notre grande tristesse a abandonné la moustache pour une barbe bien fournie.

Un bon match pour le retour de Robert Roode qui n’a pas manqué d’offensive dans cet affrontement. Match dans lequel évidemment Dolph Ziggler a tenté d’intervenir en faveur du canadien. McIntyre parvient à éjecter Ziggler du ring mais la distraction permet à Roode de porter son Glorious DDT pour un nearfall.

Drew McIntyre a battu Robert Roode par tombé avec son Claymore pour conserver son titre de champion de la WWE.

On s’attendait à un retour de Randy Orton pour un RKO surprise après le match mais c’est tout autre chose qui arrive ensuite. En coulisse un homme d’entretient marche lentement avec son chariot duquel il sort une chaise et s’approche de la loge où jouaient Flair, Michaels, Big Show et Christian toute la soirée.

Cet homme c’est sans surprise Randy Orton qui entre avec une paire de lunettes infra-rouges, éteint la lumière et frappe tout le monde à coup de chaise. Une fois la lumière rallumée, tout le monde est à terre. Le message est pour Drew McIntyre, ce n’est (malheureusement) pas terminé.

On est clairement sur l’un des pires épisodes de Monday Night RAW de l’année. Le main-event est bon mais ne sauve pas la soirée, un mixe de malaise avec l’histoire entre Murphy et Aaliyah Mysterio ou le Hurt Business qui continue sa croisade contre la bande à Apollo Crews. Maintenant que l’été est bel et bien terminé et qu’on se dirige plus vers Survivor Series on aurait envie de voir de nouvelles histoires démarrer, et on se retrouve avec la même soupe froide qu’on mange depuis le début des vacances.

On notera aussi l’absence de RAW Underground, sans doute parce que la plupart des talents utilisés pour les combats viennent de NXT et que beaucoup sont à l’isolation en ce moment.

Il se dit que les Superstars présentes dans cet épisode ont su à peine une heure avant le début de celui-ci ce qu’ils feraient ce soir. On n’est qu’à moitié surpris quand on voit le résultat. On mettra tout ça sur le dos des absences, sans doute.

En haut