Impact Wrestling

Impact Wrestling : Kenny Omega veut collectionner les ceintures

Impact c’est comme les grands parents, on va les voir pour les grandes occasions. Ce mardi en était une, puisqu’était annoncé la venue de Kenny Omega avec Don Callis, qui l’a aidé mercredi dernier à remporter le titre de champion de l’AEW face à Jon Moxley et l’a embarqué avec lui.

Evidemment pour Impact c’est la grosse timbale. Le nombre de viewers sur Twitch a explosé, autour de 40 000 durant toute la durée de l’épisode, et plus de 52 000 durant l’interview de Kenny Omega. Pour comparer, l’épisode de la semaine dernière avait réuni autour de 3000 personnes.

Durant tout cet épisode — qui a été enregistré fin novembre — la venue de Kenny Omega a occupé l’antenne à travers des clips vidéo, vues sur le bus de Kenny Omega à l’extérieur, des discussions entre Josh Matthews et Madison Rayne ou encore les commentaires qui eux ont été réalisé ce week-end, tout comme l’interview. Le fil rouge de la soirée. Et en même temps c’est normal : on est venu pour ça.

Les Tony’s de l’AEW, Khan et Schiavone, sont aussi apparus dans un faux spot publicitaire pour l’AEW où le président de cette dernière blague sur le côté cheap d’Impact et sur la possibilité de racheter la promotion avant de dérouler la carte de l’épisode de Dynamite de ce mercredi. Y’a pas de petite publicité.

Publicité

Il y a aussi Tommy Dreamer, qui fait part de son inquiétude à Scott D’Amore quant à l’arrivée de Kenny Omega et du comportement de Don Callis dont on dit qu’il fait surtout tout tourner autour de lui, et des conséquences que cela peut engendrer dans les vestiaires d’Impact Wrestling. Mais Scott D’Amore est bien trop content pour s’inquiéter de quoi que ce soit ce soir. Commencez à imprimer les t-shirts « Tommy Dreamer avait raison », on sait jamais.

Publicité

Il n’avait en effet peut-être pas tort. Rich Swann, champion d’Impact Wrestling, aurait bien voulu aller rendre une petite visite au champion de l’AEW dans son bus mais il n’était pas sur la liste des invités et s’est vu interdire l’accès, contrairement à Josh Matthews qui doit l’interviewer. Et le champion d’Impact n’est certainement pas au bout de ses peines.

Changer l’histoire, collectionner les ceintures

Parce que c’est en effet dans un bus aménagé que se déroule l’interview de Kenny Omega. Don Callis y explique que leur arrangement ne date pas d’hier mais remonte à il y a vingt-sept ans, lorsqu’il a rencontré Omega durant ses entrainements de catch au Canada. Le plan était prévu depuis très longtemps.

Le plan comme le raconte très bien Don Callis, c’est de marquer l’histoire. Et ce n’est pas la première fois qu’ils marquent l’histoire tous les deux. Callis raconte l’avoir fait en ramenant par exemple Chris Jericho à la NJPW pour qu’il affronte Kenny Omega. Il dit aussi avoir écrit l’histoire la semaine dernière, en permettant à Kenny Omega d’accéder au titre de champion de l’AEW. Ou plutôt « changer le cours de l’histoire pour la faire aller dans le bon sens ». Ils ne sont pas là pour faire des matchs, pour créer des souvenir, mais pour marquer l’histoire.

Publicité

Omega, qui dit se sentir à nouveau lui-même depuis mercredi dernier, revient aussi sur la manière dont il a gagné le match de championnat AEW, expliquant à Josh Matthews qui lui demandait si ce qu’il a fait ne va pas ternir son image. Omega lui explique qu’il a simplement réagit comme n’importe qui l’aurait fait si on avait attaqué la personne que l’on considère comme figure paternelle, ici Don Callis pour lui.

Mais venons-en au but. Pourquoi Kenny Omega est-il venu à Impact ce mardi soir ? Il nous raconte que lorsqu’il était plus jeune, il aimer collectionner les comics. Il voulait les numéros les plus rares, mais il ne trouvait jamais LE plus rare. Maintenant il a un nouveau hobby : collectionner les ceintures, et il voudrait bien ajouter celle d’Impact Wrestling à sa collection déjà bien remplie. Rich Swann a les oreilles qui sifflent.

Kenny Omega termine en nous annonçant qu’il a une nouvelle surprise pour ce mercredi soir — il faut bien faire suivre les téléspectateurs d’Impact vers l’AEW maintenant — avant de fermer l’interview avec sa catchphrase de fin de show : « Goodnight and good bye, bang! »

Tout était parfait dans cette séquence. Les promos de Don Callis et Kenny Omega transpiraient la passion et le but de leur association ainsi que de leur venue à Impact sont clairement énoncés. On n’en demandait pas moins.

Une grosse opportunité pour Impact qui a ainsi battu des record sur Twitch, et qui en fera sans doute de même au niveau des audiences sur la chaine AXS où elle est diffusée aux États-Unis. Mais on regrettera qu’en dehors du teasing de l’interview, l’épisode de ce mardi soir n’avait rien d’autre de spécial.

La logique voudrait que quand le champion majeur d’une promotion comme l’AEW s’invite, on se met sur son trente-et-un, on présente ses meilleurs atouts et on met le paquet pour impressionner les curieux venus en masse. Quitte à mettre de côté l’épisode enregistré et proposer un épisode spécial en direct. Le contexte actuel n’aide sans doute pas on le concède, mais en dehors d’avoir revu des talents licenciés par la WWE en avril dernier, le téléspectateurs qui a laissé Impact il y a deux ou trois ans n’est pas certain de revenir mardi prochain — à moins que l’AEW ait à nouveau quelque chose à proposer à Impact Wrestling pour mardi prochain.


Résultats d’Impact Wrestling du 8 décembre

  • Chris Sabin a battu Josh Alexander sur un roll up, ce dernier ayant été distrait par Ethan Page.
  • Bryan Myers a battu TJP par tombé avec un lariat.
  • Eric Young a battu Cody Deaner par tombé avec un piledriver. Avec Joe Doering, Young veut s’attaquer Deaner et Cousin Jake mais Rhino leur vient en aide.
  • Taya et Rosemary ont battu Deonna Purrazzo et Kimber Lee par tombé, profitant d’un coup de pied accidentel de Purrazo sur Lee.
  • Moose et Chris Bey ont battu Rich Swann et Willie Mack par tombé après que Mack ait été passé à tabac par Moose. Chris Bey fera le tombé.
En haut