NWA

Résultats de NWA Powerrr du 6 avril

nwa powerrr episode 24 compressed scaled

Résultats de l’épisode de NWA Powerrr du 6 avril 2021.

NWA

Au programme de cet épisode de NWA Powerrr : Aron Stevens & JR Kratos doivent défendre leurs championnats par équipes face à Saul Rinauro et un partenaire de son choix tandis que Pope met en jeu le titre de la Télévision face à Fred Rosser.

Les champions par équipes observent

Cet épisode s’ouvre par la présence des champions par équipes Aron Stevens & JR Kratos. Défiés par Saul Rinauro la semaine passée pour un match qu’il semblait compter pour les titres, il n’en sera rien, Rinauro n’a pas spécifié qu’il voulait un combat pour les titres. Le petit subterfuge qui passe bien. Joe Galli et Tim Storm annonce un épisode dédié au catch par équipes, les champions feront ainsi leur choix au vu de leurs différents concurrents.

Stricly Business (Thom Latimer & Chris Adonis) ont battu The End (Odison & Parrow). Un superbe opener entre poids-lourds où ça se rentre dedans avec plaisir. On donne une petite dizaine de minutes aux deux équipes pour raconter proprement leur match, ça fait bien le café.

Dominés par leurs adversaires, Latimer & Adonis parviennent à la victoire grâce à l’aide de Kamille venue distraire l’arbitre, permettant à Adonis de mettre un coup dans les testicules de Parrow tandis qu’Odison se fait envoyer sur le tablier du ring par Latimer. L’écran se coupe en deux — qu’est-ce qu’il n’y a pas plus années 1980 que ça — où Stricly Business détruit The End tandis qu’Odison est soumis par la Masterlock.

Publicité

Thunder Rosa débarque au ring pour provoquer Kamille et n’a pas peur d’aller se fritter avec les hommes. Après une coupure publicitaire, Rosa est interviewée par Kyle Davis. Ça balance énormément d’insultes en espagnol qu’on ne traduira pas jusqu’à ce que Taryn Terrell vienne interrompre la catcheuse mexicaine. On commence à aimer à recycler les fours de la WWE puis de la TNA à la NWA. Melina vient défendre Thunder Rosa, qui l’envoie tout comme Terrell à aller se faire voir.

Stricly Business recrute

Slice Boogie et Matthew Mims ont battu War Kings (Crimson & Jax Dane). Un match assez intéressant mais à la mauvaise sensation après que Boogie est envoyé Dane manger le tablier et dont il ne se révèlera pas.

Jax Dane nous fait une petite frayeur, on ne sait pas si c’est une blessure ou qu’il vend bien trop cette attaque en fourbe de son adversaire. La mise en avant de Slice Boogie continue tandis que Mims prend un croc au passage.

Notre ami Nick Aldis est présent à son endroit préféré : la table d’interview. Le champion NWA Worlds Heavyweight n’est pas là pour parler de Chris Adonis mais de lui-même. Il parle de l’héritage des Harley Race ou Dory Funk Jr. Il a le choix  entre être bon et être incroyable et lorsqu’il n’est que bon, ça l’énerve.

Vient le sujet de Stricly Business. Avec le recrutement d’Adonis, Aldis annonce que sa faction recrute. Tout le monde est invité, tout catcheur de quelconque promotion de catch est convié à rejoindre le National Treasure. Aucune place n’est garantie, sympa pour Kamille et Thom Latimer.

Publicité

Trouble-fête

Pope a battu Fred Rosser pour conserver son championnat NWA World Television. Pour rappel, la règle est la suivante pour le titre de la Télévision : un temps limite de six minutes et cinq secondes, un clin d’oeil à l’heure où commence NWA Powerrr aux Etats-Unis : 18h05.

Pour le temps assez court donné, les deux hommes ont fait le taf. Rosser a manqué de repartir avec la ceinture autour des hanches sur son Gutcheck duquel Pope parvient à s’extirper du tombé en allant à l’extérieur du ring. L’avantage revient au champion qui conclut le sort de son adversaire par un coup de genou dans le coin, à une vingtaines de secondes la fin du match.

Alors qu’il est en train de célébrer, Pope voit débarquer Tyrus et Austin Idol venir le féliciter, on y sent toute l’ironie. On se disait aussi, on n’avait pas vu Tyrus de l’épisode, on était à deux doigts d’exulter. Ce dernier n’aura eu qu’à battre deux mecs pour accéder à un titre.

Publicité

Un épisode de Powerrr des plus solides. On peut néanmoins déplorer l’absence d’un match féminin, qui ne fut que représenté par un simple segment assez court de surcroît. Les storylines se poursuivent tranquillement et l’invitation de Nick Aldis à l’ensemble du business à rejoindre Stricly Business est un bon moyen pour attirer les rumeurs et des yeux sur la NWA, c’est tout bénef pour la promotion de Billy Corgan.

Retrouvez tous les épisodes de NWA Powerrr en VOD sur FITE pour 4,99$/mois.
En haut