WWE

Dark Side of The Ring : Ric Flair dément les accusations d’agression sexuelle

dark side of the ring ric flair agression

Ric Flair se défend d’avoir agressé sexuellement Heidi Doyle suite à la diffusion de Dark Side Of The Ring sur le Plane Ride From Hell.

WWE

Après la diffusion du Dark Side of The Ring sur le Plane Ride from Hell, Ric Flair dément en bloc les accusations d’agression sexuelle.

Ce lundi soir Ric Flair a ainsi tenu à réagir à l’épisode de Dark Side of The Ring sur le Plane Ride From Hell qui révèle en grande partie un moment où Ric Flair aurait forcé une hôtesse de l’air à lui toucher les parties génitales alors qu’il était nu sous sa robe de catcheur.

C’est en particulier après une interview de Rory Karpf pour Wrestling Inc, réalisateur de la série 30 for 30 de ESPN qui avait consacré un épisode sur Ric Flair et sur ses problèmes personnels que ce dernier a décidé de répondre. Le Plane Ride From Hell avait été mentionné dans ce 30 for 30, mais Karpf à l’époque n’avait pas eu vent de l’agression sexuelle en question.

« Je n’ai jamais entendu dire qu’il avait forcé quelqu’un à toucher ses parties génitales » avait admis Karpf dans l’interview. « J’ai essayé d’aborder tous les aspects négatifs de Ric dans le cadre des 30 for 30. Sa consommation d’alcool, ses liaisons, son adultère, ses problèmes d’argent, il y a pas mal de choses, mais jamais, du moins chez les gens à qui j’ai parlé, personne n’a évoqué le fait qu’il aurait forcé quelqu’un. »

Publicité

À lire aussi Dark Side of The Ring: Tommy Dreamer suspendu par Impact après ses propos sur Ric Flair

« Ça n’est jamais arrivé »

Ainsi dans un message posté sur ses réseaux sociaux, Ric Flair a expliqué que les allégations de Heidi Doyle étaient fausses.

« J’ai laissé ma vie personnelle et les vies de ma femme et de mes enfants être bouleversées pour une seule raison : Qu’elle soit bonne ou mauvaise, même la plus mauvaise, la vérité doit compter. Même dans le catch. » explique Ric Flair.

« Mes problèmes ont été très documentés durant mes 40 ans de carrière. » poursuit l’ancien catcheur. « L’impact de l’excès d’alcool (qui a failli me tuer il y a 5 ans) a été raconté maintes et maintes fois. La raison pour laquelle Rory (ou n’importe qui d’autre d’ailleurs) n’a jamais entendu d’histoires où j’ai forcé QUICONQUE est simple : cela n’est jamais arrivé. »

En attendant, la WWE qui s’est séparée de l’ancien catcheur il y a quelques semaines prend encore un peu plus ses distances avec Ric Flair en retirant son image de l’intro de ses shows et a retiré tous le merchandising à son effigie de sa boutique en ligne.

Publicité
En haut