NJPW

Résultats de NJPW STRONG du 2 octobre

resultats njpw strong 2 octobre 2021

Résultats complets de l’épisode de NJPW STRONG du 2 octobre 2021.

NJPW
Publicité

Au programme de cet épisode de NJPW Strong du 2 octobre : JR Kratos affronte Fred Yehi, Chris Dickinson a des comptes à régler avec Royce Isaacs tandis que Tom Lawlor défend pour la quatrième fois son titre STRONG Openweight face à Lio Rush.

La Team Filthy au charbon

JR Kratos a battu Fred Yehi (9:13). Bien qu’il soit bien imposant que lui, Yehi ne s’est pas démonté face à un Kratos qui avait la volonté de le faire valdinguer dans tous les recoins du ring. Le courage de Yehi est salué par la foule et se nourrit de leur soutient en parvenant à planter deux german suplex sur son adversaire.

Il parvient même à piéger Kratos dans un triangle choke mais ce dernier renverse cela en deadlift wheelbarrow powerbomb pour la victoire. Ça a résonné dans tout Los Angeles.

Chris Dickinson a battu Royce Isaacs (11:08). Trahit par la Team Filthy, Dickinson a été depuis remplacé par Royce Isaacs et Jarel Nelson et en qui Tom Lawlor a placé ses espérances pour le renvoyer à la maison.

Publicité

L’envie de vengeance se ressent sur Dickinson et celui-ci démonte en tout point Isaacs, qui se résout à gruger l’arbitre pour se sortir des attaques de son adversaire. Il parvient à résister mais le Dirty Daddy a déjà décidé de son sort depuis longtemps et le piège dans un STF pour le soumettre. Un match des plus solides, Dickinson est l’un des meilleurs éléments de STRONG.

Un petit hommage au shoot-style

Tom Lawlor a battu Lio Rush (16:19) pour conserver le titre STRONG Openweight. Rare événement pour un ancien combattant de MMA, Lawlor fuit le match. Rush lui place un petit baseball dropckick pour le ramener au ring.

Ainsi et ce durant quelques minutes, le Man of The Hour démontre quelques habilités en arts martiaux avec quelques prises de soumissions et des coups biens secs. Il n’a pas peur face à plus imposant que lui. Lawlor semble quelque peu dépassé par la vivacité de son adversaire et sans pouvoir compter sur JR Kratos, renvoyé au vestiaire par l’arbitre.

Néanmoins, il parvient à néanmoins à se reprendre et parvient à piéger Rush dans un rear naked choke lui faisant perdre connaissance.

À lire aussi : NJPW G1 Climax 31 : Résultats du 3 octobre

Publicité

Un challenger peut en un cacher un autre

Le champion n’a pas le temps de savourer sa victoire que Ren Narita débarque. Ce dernier fait savoir ses ambitions mais Lawlor s’en moque et lui dit qu’il l’a déjà battu auparavant et qu’il le battra toujours. Narita répond d’un coup de pied en plein visage avant de poser avec le titre. On en connaît un qui a été sous la tutelle de Katsuyori Shibata.

Un superbe épisode de NJPW STRONG. Les deux matchs préliminaires ont sacrément rempli leur contrat tandis que le combat de championnat s’est montré prestigieux. Dans le fond, on savait que Lio Rush n’allait pas remporter le titre mais ils sont parvenus à nous le faire croire tandis que Narita se permet de franchir une nouvelle étape dans sa carrière.

En haut