NWA

Résultats de NWA By Any Means Necessary (Nuit 1)

nwa BAMN part one

Résultats complets de la première partie de NWA By Any Means Necessary.

NWA

La case de la NWA devient spéciale ce mardi par la diffusion de By Any Means Necessary, qu’elle a récemment enregistré à Oak Grove dans le Kentucky.

Au programme : The Pope contre Colby Corino, Judias contre Sal Rinauro, Allysin Kay et Marti Belle défendre les titres par équipes contre Tootie Lynn et Thunder Kitty ainsi que Cyon contre Mims.

Corino recadré

L’épisode s’ouvre sur une interview de Jax Dane, qui doit affronter son ancien partenaire Crimson dans un match en cage. Il promet de le détruire et le blâme d’avoir conduit à l’ensemble de ces événements. The Pope fait son entrée et se saisit du micro tendu par Joe Galli. Il promet de faire une chose que Steve Corino aurait dû faire à son fils Colby : lui botter les fesses.

The Pope a battu Colby Corino. L’un a grugé comme un goret tandis que l’autre l’a corrigé pour le plus grand plaisir d’une foule à fond, ce qui change largement la donne au cours d’un show de la NWA.

Publicité

Accompagnés de Russ Freeman et Captain Yuma, ces derniers vont notamment alerter l’arbitre sur la triche de Corino, permettant ainsi à Pope de prendre son adversaire en traître dans un petit paquet.

Une équipe peut en cacher une autre

Freeman et Yuma, plutôt chauds de la victoire de Pope, décident de défier l’équipe des Fixers, venus accompagner Corino.

The Fixers (Jay Bradley & Wrecking Ball Legursky) ont battu The Ill Begotten (Captain Yuma & Russ Freeman). Un squash dans les règles, les Fixers ont déroulé tout leur arsenal dans le museau de leurs adversaires qui n’ont rien pu faire pour leur résister. Un double brainbuster achève Freeman.

Loin d’être rassasiés, les Fixers en veulent davantage. Ces derniers voient débarquer The OGK, que sont Matt Bennett et Matt Taven, tous droits venus de la Ring of Honor — tant qu’ils y sont encore signés.

The OGK (Mike Bennett & Matt Taven) ont battu The Fixers (Jay Bradley & Wrecking Ball Legursky). Un superbe match rappelant l’apogée des territoires avec une foule en folie et surtout une dynamique cinglante entre les faces et les heels.

Publicité

Bradley et Legursky savent comment se faire huer tandis que Bennet et Taven s’y donnent à cœur joie sur leurs adversaires. Legursky prend le dessus sur l’OGK mais ces derniers font primer leur cohésion en plaçant une combination d’une Spear et d’un Frog Splash pour la victoire.

Rinauro en mode Garvin

Judias a battu Saul Rinauro. La solution à saisir lorsqu’on fait face à un grand dadais est la suivante : prendre des bumps comme un taré. Rinauro s’est régalé et a tenté par tous les moyens de mettre en avant un Judais toujours aussi inexpressif.

Rinauro parvient à faire vaciller le géant avant d’être emporté par sa fougue et de se manger un Crucifix Bomb. Celui-ci ne pourra plus défier quelconque champion National au cours des prochains dix-huit mois.

Publicité

Kay et Belle en conquérantes

The Hex (Alyssin Kay & Marti Belle) ont battu Tootie Lynn et Thunder Kitty pour conserver les titres mondiaux par équipes de la NWA. L’action se repose bien que les quatre femmes ont fait de tout leur possible pour rendre ce match correct.

Lynn et Kitty soufrent d’un manque de cohésion au travers duquel les championnes s’y engouffrent avec plaisir. Les chalengeuses résistent avec panache mais Kitty doit s’avouer vaincu sur le Hexlaimation Point de Belle et Kay. Ces dernières laissent par ailleurs entendre au micro qu’elles ont à cœur de défendre leurs titres partout où elles le pourront.

Une vignette vidéo nous indique la date du match opposant Cyon à Tyrus pour le titre de la Télévision du second : le 4 décembre à l’occasion de la seconde édition de NWA Hard Times. Puisse-t-il nous libérer du cauchemar qu’est Tyrus.

La crème de la crème

Cyon a battu Mims. Le meilleur que les jeunes de la NWA puissent nous proposer. Celle-ci à fort à miser sur Mims tandis que Cyon se doit encore d’en montrer davantage malgré une belle impression.

Les deux hommes ont eu le temps nécessaire pour s’exprimer librement et s’en envoyer plein le museau. Mims fait valser son adversaire de toute sa force tandis que ce dernier essaye de se montrer plus malin et incisif. Une belle bataille rempli de belles mandales et de soumissions, par laquelle Cyon va faire perdre connaissance Mims avec son Mask of Pain.

Publicité

Malgré son statut spécial, cette première partie de NWA By Any Means Necessary a été des plus solides, notamment grâce à sa foule chaude comme la braise du début jusqu’à la fin. Mention spéciale à The OCK contre The Fixers ainsi qu’au main-event.

Retrouvez tous les épisodes de NWA Powerrr en VOD sur FITE pour 4,99$/mois.
En haut