Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 4 avril

resultats wwe raw 4 avril 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 4 avril 2022, au lendemain de WrestleMania 38.

WWE
Publicité

Au programme de cet épisode de WWE RAW post-WrestleMania 38, Cody Rhodes s’exprime sur son retour à la WWE, les débuts de Veer, Edge et Damian Priest qui scelle leur alliance et Roman Reigns qui nous donne un rendez-vous.

Cody Rhodes, au nom du père

C’est Cody Rhodes qui fait son entrée après un clip vidéo qui revient sur les deux soirées de WrestleMania 38. Il va nous falloir encore pas mal de temps pour se faire à l’image de Cody Rhodes à RAW.

L’ancien champion TNT de l’AEW est là pour nous faire part de ses intentions avec son retour à la WWE. « Beaucoup pensaient que la décision de revenir à la WWE serait difficile à prendre. Cela n’a pas été le cas. » explique-t-il en revenant sur tout ce qui s’est dit durant ces 47 jours entre son départ de chez Tony Khan et WrestleMania.

Il nous raconte ensuite une histoire de son enfance en lien avec son père Dusty Rhodes, une photo de son père et le titre de champion de la WWF. Un titre que son père n’a jamais pu rapporter chez lui parce qu’il l’avait remporté par count-out, comme il le lui a raconté lorsqu’il avait huit ans. Depuis ses huit ans, Cody Rhodes n’a jamais eu qu’un seul objectif, celui de gagner cette ceinture et de la rendre à son père.

Publicité

Mais les années ont passé, et les opportunités aussi. Il sait qu’il ne pourra jamais donner la ceinture à son père, mais il pourra toujours la mettre autour de sa taille. L’objectif est désormais là.

Seth Rollins interrompt la promo. Cody Rhodes lâche son micro et… lui tend la main. Les deux catcheurs se serrent la main, tout va bien.

Sasha Banks et Naomi ont battu Liv Morgan et Rhea Ripley par le combo Glam Slam/Codebreaker sur Liv Morgan. Ripley, mécontente de cette défaite s’en va toute seule du ring.

C’est dommage de déjà séparer une équipe qui matchait bien, mais la WWE a semble-t-il d’autres projets pour Rhea Ripley dans les jours à venir.

Si ce n’est toi, c’est donc ton frère

Kevin Owens est entré alors que Ripley et Morgan n’avaient pas encore totalement quitté le ring. Il prend le micro pour évoquer son match contre Steve Austion dont il admet avoir sous-estimé les capacités. Il dit ausi que le piège qu’il lui avait tendu s’était retourné contre lui, puisqu’il souffrait du dos. Il aurait pu rentrer chez lui dit-il, mais il pense que les fans de la WWE avaient besoin de lui.

Publicité

Un certain « Ezekiel » interrompt Kevin Owens. Rien à voir avec Ezekiel Jackson, c’est Elias qui fait son retour sous un nouveau nom. Oubliez la guitare, les jeans, la barbe et tout l’attirail du Drifter. Ezekiel est un personnage tout lisse et absolument pas menaçant.

« Elias ? C’est toi ? » lui demande Owens. Ezekiel le corrige, dit qu’il n’est pas Elias mais son petit frère, ce à quoi Owens répond qu’il n’aime pas les menteurs. « Alors tu dois te détester toi-même puisque tu as menti à Stone Cold et tu as pris un stunner. » Owens lui donne dix secondes pour quitter le ring mais ne voyant qu’il ne bouge pas, préfère s’en aller lui-même.

On ne sait pas quels sont les projets pour cet Ezekiel, mais on ne donne pas cher de sa peau pour l’avenir.

Publicité

The Miz a battu Dominik Mysterio par tombé avec son Skull Crushing Finale en 30 secondes. Les Mysterio ont clairement fait quelque chose à Vince McMahon pour se faire humilier sans broncher toutes les semaines.

Quand soudain, enfin, voilà celui qu’on attend depuis octobre. VEER. Il est là. Il rejoint le ring et s’en prend aux Mysterio père et fils parce qu’ils n’en ont pas eu assez, terminant le segment en portant un camel clutch au pauvre Dominik Mysterio qui tape pour qu’on le laisse tranquille.

Bianca Belair toujours plus forte

Bianca Belair vient nous faire sa première promo en tant que championne de RAW. Elle nous dévoile un bel oeil au beurre noir, et remercie Becky Lynch d’avoir fait en sorte qu’elle soit meilleure après leur match de SummerSlam. Elle dit aussi qu’elle n’a pas eu à tricher ou blesser son adversaire pour gagner.

La nouvelle championne de RAW explique aussi que personne n’est capable de la battre parce qu’après le match de samedi elle se sent encore meilleure. Elle termine en s’adressant à Becky Lynch pour lui dire qu’elle n’aura qu’à utiliser son temps libre pour découvrir qui elle est sans ceinture.

Bron Breakker a une nouvelle chance de reprendre le titre de champion de NXT, ce soir à RAW, contre Dolph Ziggler.

Publicité

Bron Breakker a battu Dolph Ziggler par tombé avec un powerslam pour redevenir champion de NXT.

Bon match, meilleur que celui de Stand and Deliver. Le public est resté assez silencieux en dehors du final. Étonnant de faire le changement de titre à RAW mais c’était sans doute pour le faire devant plus de monde (à la télévision) et voir si Breakker connecte bien avec le public.

À lire aussi : Résultats de WWE WrestleMania 38 – Nuit 2

MVP lache Lashley pour Omos

MVP qui n’était pas à WrestleMania 38 est sur le ring pour présenter celui qui a battu Omos la veille. Lashley n’a que de bons mots pour Omos, mais il savait qu’à la moindre erreur de celui-ci, il pouvait le battre.

Omos le rejoint sur le ring, et il veut son match revanche. Les deux catcheurs se font face quand MVP bouscule Lashley contre Omos, qui l’attrape, permettant à MVP de frapper Lashley avant de demander au géant de le passer à tabac. MVP termine avec une running boot dans le coin du ring avant de célébrer son turn avec Omos.

C’est un turn qu’on peut comprendre dans l’optique du push d’Omos et du fait que Lashley n’a pas besoin de manager. Mais comme beaucoup de géants à la WWE, on ne miserait pas bien longtemps sur lui.

Les choses vont mieux entre Liv Morgan et Rhea Ripley… Pour l’instant. Ripley a réussi à avoir un match revanche contre Banks et Naomi pour la semaine prochaine.

Zelina et Carmella se croient à NXT 2.0

Zelina Vega et Carmella devaient affronter Shayna Baszler et Natalya dans le match suivant mais Vega a pris la parole pour accuser Carmella d’être à l’origine de la perte de leurs titres de championnes par équipe de la WWE, et trouve que Corey Graves est un idiot d’être tombé amoureux d’elle… Avant de complimenter son physique. Carmella lui répond que tout le monde s’en fout de sa victoire dans le Queen’s Crown et lui dit que si elle veut venir à son mariage elle pourra s’occuper des fleurs.

C’est assez pour déclencher une bagarre qui vire vers la table des commentateurs (évidemment). Carmella atterrit sur Corey Graves et Zelina la frappe avant de partir. Le segment se termine par un galochage en gros plan de la part du couple.

C’est quand on voit ce genre de segment qu’on se pose la question de l’âge des auteurs de Monday Night RAW. On se serait cru à NXT 2.0 avec ces histoires de couples assez gênantes.

Austin Theory et les Usos ont battu Finn Bálor et RK-Bro par tombé avec l’ATL de Theory sur Bálor. Encore une défaite pour Bálor. On a pourtant déjà compris que Theory allait être le challenger, maintenant il faudrait concrétiser.

Edge vs le monde

Edge fait son entrée, seul, au lendemain de sa victoire sur AJ Styles. Il dit avoir tenu sa promesse sur le fait qu’il rendrait justice sur Styles, mais il ne s’attendait pas à l’apparition de Priest dont il salue la prise de conscience envers le public de la WWE. Plus question de satisfaire ces « moutons » dans les tribunes. Damian Priest le rejoint, explique qu’il était perdu ces dernières semaines, jusqu’à ce qu’il entende Edge s’exprimer sur AJ Styles. Le public lui répond « on s’en fout », mais Priest réagit bien, « Il y a une époque où ça m’aurait ennuyé, mais plus maintenant ».

AJ Styles fait ensuite son entrée, attaque Damian Priest et le jette par-dessus la barrière du public. Il attaque ensuite Edge, s’apprête à lui porter un Con-Chair-To mais Priest revient à la charge et le sauve in extremis. Les deux heels s’apprêtent à leur tour à porter un Con-Chair-To, mais plusieurs arbitres viennent les en empêcher.

Un bon segment, des échanges avec le public, même si le propos reste assez classique. « Avant je faisais tout pour plaire aux fans, maintenant je m’en fous », c’est du déjà entendu. Le public avait d’ailleurs plus l’air moqueur que concerné durant les échanges.

Alpha Academy doivent affronte les Street Profits dans le match suivant, mais attaquent leurs adversaires avant que la cloche ne sonne. Adam Pearce arrive et leur explique que s’ils veulent se battre tous en même temps, il va leur en donner l’occasion. Le match devient un Tornado Tag Team Match.

Les Street Profits ont battu Alpha Academy par tombé avec un frog splash de Montez Ford sur Chad Gable.

Cet épisode se termine avec la Bloodline au complet venue célébrer la victoire de Roman Reigns sur Brock Lesnar la veille pour devenir champion incontesté de la WWE.

Roman Reigns ne parle pas à RAW

L’entrée est longue, comme d’habitude. Roman Reigns vend la douleur au bras due au Kimura Lock lorsqu’il lève les ceintures. La blessure est évidemment kayfabe. Paul Heyman prendra la parole pour nous expliquer que c’est grâce à Roman Reigns si la WWE a réussi sa dernière année financièrement parlant.

Roman Reigns lui n’a pas grand-chose à nous dire ce soir, simplement qu’il a fait ce qu’il avait dit qu’il ferait à WrestleMania 38, qu’il ne va pas s’arrêter sur cette victoire parce qu’il est un « Tribal Chief progressiste » et… on n’en saura pas plus sur ce que sont ses objectifs. Il nous donne rendez-vous vendredi à SmackDown pour nous dire quelle sera la suite. Ce n’est pas pour les pleutres de RAW.

Le main-event du RAW après WrestleMania c’est uniquement Roman Reigns qui vient nous dire de regarder SmackDown vendredi. Ils sont forts.

On n’a d’ailleurs pas eu l’impression d’assister à un RAW post-WrestleMania comme on a eu l’habitude d’en voir à la bonne époque, celle des call up de NXT, des ambiances folles de la part de la foule et des débuts de storylines intéressantes. Cet épisode était presque banal. Le Weekend de Wrestlemania est terminé, retour à la (presque) normale.

En haut