All Elite Wrestling

Résultats de AEW All Out 2022

resultats aew all out 2022 1

Résultats complets de AEW All Out 2022.

JJ Williams/Wrestling Observer

Ce dimanche soir l’AEW propose en direct de Chicago son troisième pay-per-view de l’année, All Out 2022.

Jon Moxley et CM Punk s’affrontent une nouvelle fois pour le titre de champion de l’AEW, après que Moxley a remporté (rapidement) le match d’unification avec le titre intérim lors de Dynamite il y a deux semaines.

Le titre de championne de l’AEW sera intérim ces prochaines semaines (voire mois), Thunder Rosa ayant dû se retirer quelque temps des rings en raison de problèmes de dos. Toni Storm, Britt Baker, Jamie Hayter et Hikaru Shida s’affrontent pour la ceinture de championne intérim de l’AEW.

Les titres de champions par équipe de l’AEW sont en jeu entre Swerve In Our Glory et The Acclaimed. Jade Cargill quant à elle défend le titre de championne TBS contre Athena.

Publicité

Le tournoi pour le championnat Trios prend fin ce dimanche soir avec la finale entre The Elite (Kenny Omega et les Young Bucks) et le Dark Oder (Hangman Page, John Silver et Alex Reynolds).

All Out est diffusé en direct et commenté en français sur FITE.

***

Pre-show – Zero Hour

Sammy Guevara et Tay Melo ont battu Ortiz et Ruby Soho par tombé avec le Tay-KO de Melo sur Soho.

HOOK a battu Angelo Parker par soumission avec son Redrum pour conserver le titre FTW. Après le match Matt Menard et Parker ont attaqué Hook, mais le rappeur Action Bronson (qui a composé le theme song de HOOK) vient à la rescousse du champion FTW et fait fuir les deux heels.

Publicité

PAC a battu Kip Sabian par tombé avec sa Black Arrow pour conserver le titre de champion All Atlantic. Orange Cassidy est venu le confronter après le match.

Eddie Kingston a battu Tomohiro Ishii par tombé avec une Northern Light Bomb.

La clim dès l’opener

Le Casino Ladder Match ouvre le pay-per-view. Claudio Castagnoli, Wheeler YUTA, Rey Fenix, Penta Oscuro, Rush, Andrade El Idolo, Dante Martin et un joker s’affrontent pour la place de challenger au titre de champion de l’AEW.

Publicité

Un match qui prend un tournant très étonnant. Il est totalement interrompu par l’irruption de plusieurs catcheurs cachés dans des hoodies noirs et qui attaquent tous les participants. L’un d’eux monte à l’échelle et décroche le jeton avant de dévoiler son visage : C’est Stokely Hathaway. Entre ensuite le Joker — sur Sympathy For The Devil des Stones, quand même — à qui Hathaway donne le jeton.

Le Joker a remporté la Casino Battle Royale, aidé par Stokely Hathaway et son clan.

Le Joker ne retirera pas son masque, il préfère rester anonyme même si la posture et la démarche ne font que peu de doute sur l’identité de celui-ci.

On est perplexe sur la manière, interrompre un Casino Ladder Match en opener c’est filer un beau coup de froid à toute l’arena, mais la suite est intrigante.

The Elite repart avec les titres Trios

On retourne à l’action avec la finale du tournoi pour les titres de champions Trios. Le Dark Order avec Hangman Page affrontent l’Elite de Kenny Omega et les Young Bucks.

Publicité

The Elite ont battu le Dark Order par tombé après que Hangman Page a accidentellement porté son Buckshot Lariat à John Silver, Omega fera ensuite le tombé sur Silver pour devenir les premiers champions Trios.

Victoire attendue mais superbe match, le meilleur du tournoi. Le moment entre Hangman Page et Kenny Omega a évidemment fait réagir la foule, et le final était assez bien goupillé et lance une nouvelle histoire du côté du Dark Order.

Jade Cargill, déguisée en Jade-Hulk, défend le titre de championne TBS dans le match suivant. Leur interview avec Mark Henry est rediffusée avant le match.

Jade Cargill a battu Athena par tombé avec son Jaded Slam pour conserver son titre.

Match décevant. Trop court et Cargill conserve encore le titre TBS après 516 jours de règne. C’est à l’image de la division féminine de l’AEW, c’est du service minimum et ça tourne en rond depuis trop longtemps.

Bats toi comme une petite fille

FTR et Wardlow affrontent Jay Lethal et les Motor City Machine Gun (qui font leurs débuts à l’AEW) dans le match suivant. La fille de Dax Harwood, qu’il avait évoqué dans une promo il y a quelques semaines, a eu le droit à une petite apparition sur la rampe.

Wardlow et FTR ont battu Jay Lethal et MCMG par tombé avec la Powerbomb Symphony de Wardlow sur Lethal.

Après le match, Samoa Joe fait son entrée, le champion ROH TV est de retour pour s’occuper de Sonjay Dutt, Satnam Singh et Jay Lethal. Entre aussi la fille de Dax Harwood qui brise le crayon de Dutt avant qu’Harwood le mette à terre.

Pas le match de la soirée mais un chouette petit match trios couplé au plaisir de voir les MCMG sur ce ring, avec un après-match divertissant.

Powerhouse Hobbs et Ricky Starks ont des comptes à régler suite à la fin de la Team Taz, et ils s’affrontent dans le match suivant.

Powerhouse Hobbs a battu Ricky Starks par tombé avec un spinebuster.

Un match très court dominé par Powerhouse. On est surpris de voir Ricky Starks se faire battre aussi facilement et aussi rapidement. Si on ne savait pas Starks aussi bien loti on parlerait d’un squash. Il va falloir une revanche.

Swerve In Our Glory et The Acclaimed volent la vedette

Les titres par équipe de l’AEW sont en jeu dans le match suivant. Swerve In Our Glory (Keith Lee et Swerve Strickland) affronte The Acclaimed, qui sont venus accompagné par Billy Gunn.

Swerve In Our Glory ont battu The Acclaimed par tombé avec le doomsday double stomp pour conserver leurs titres.

Superbe match, l’un des meilleurs de The Acclaimed à l’AEW et l’équipe est tellement over que ça en est dommage qu’ils n’ont pas gagné, le public semblait déçu du résultat. L’angle post-match où Keith Lee tente de faire signe des ciseaux avec les membres de The Acclaimed n’a pas trop convaincu le public qui est plutôt resté silencieux.

Toni Storm championne intérim de l’AEW

On sacre la championne intérim de l’AEW dans le match suivant. Toni Storm, Britt Baker, Jamie Hayter et Hikaru Shida s’affrontent pour savoir qui remplacera Thunder Rosa le temps de sa convalescence.

Toni Storm a battu Britt Baker, Jamie Hayter et Hikaru Shida avec un DDT sur Britt Baker et Jamie Hayter pour devenir championne intérim de l’AEW. Hayter et Baker ont pas mal travaillé ensemble durant le match, d’abord contre Hikaru Shida qu’elles ont emmené sur la rampe pour la passer à tabac à coups de kendo sticks puis Toni Storm avec un étranglement sur le ring. Hikaru Shida reviendra à l’action après avoir été emmenée en coulisse pour être examinée.

Pas facile de passer derrière le précédent match par équipe. Le public a un peu boudé ce 4-Way pourtant pas mauvais. L’échange entre Baker et Hayter a tout de même pas mal plu, et la victoire de Toni Storm a ravi tout le monde.

Christian Cage et « Jungle Boy » Jack Perry (c’est désormais comme ça qu’il s’appelle, c’est la classe) doivent s’affronter dans le match suivant. Mais tel un Big Show dans ses plus mauvais rôles, Luchasaurus fait un nouveau turn et attaque Jack Perry sur la rampe. Perry se rend bien sur le ring pour le match, mais il n’est pas tellement en forme.

Christian Cage a battu Jack Perry par tombé avec son Killswitch. Perry s’est quand même sorti d’un spear en début de match, mais ça n’aura pas duré bien longtemps, juste 30 secondes de match.

Pas grand-chose à dire sur cet affrontement qui semble surtout remis à plus tard. Il faudra plus qu’un simple match pour qu’ils puissent une bonne fois pour toutes régler leurs comptes.

Chris Jericho et Bryan Danielson s’affrontent dans le match suivant. Danielson a le droit à une entrée chantée par le rappeur Elliott Taylor.

Chris Jericho a battu Bryan Danielson par tombé avec un low blow et le Judas Effect.

La victoire de Jericho est étonnante et le final assez cheap contraste pas mal avec le reste du match qui était pourtant très bon. Daniel Garcia, en coulisse, a visiblement du mal avec la victoire de Jericho. Il est très certainement déçu parce qu’il avait demandé à Jericho de ne pas tricher à Dynamite.

Malakai Black, Brody King et Buddy Matthews font leur entrée pour leur match contre Sting, Darby Allin et Miro.

Sting, Darby Allin et Miro ont battu la House of Black par tombé avec le Last Supper cradle porté par Allin après que Sting a craché le mist pour l’empêcher de porter un spin kick.

Darby Allin a fait du Darby Allin, Sting a fait du Sting, Miro au milieu de tout ça fait la brute. Le match est sympa mais sa place dans un pay-per-view reste discutable. Après le match Malakai Black a pris les membres de House of Black dans ses bras et a salué la foule. Les rumeurs de départ ne sont peut-être pas si bidon que ça.

À lire aussi : AEW All Out 2022 : Le Joker remporte le Casino Ladder Match

CM Punk champion, MJF de retour

C’est l’heure du main-event. La revanche du match d’unification des titres officiel et intérim de l’AEW. Jon Moxley affronte CM Punk qui n’avait pas pu terminer le premier match comme il l’aurait voulu parce que son pied l’a lâché en plein match. Cette fois le pied est en forme, le public de Chicago est chaud pour son catcheur préféré. Les planètes sont alignées.

CM Punk a battu Jon Moxley par tombé avec son GTS pour devenir champion de l’AEW. CM Punk a passé la grande partie du match le visage ensanglanté, dominé par Jon Moxley qui a tenté un Death Rider pour n’obtenir qu’un nearfall. Punk se sortira du bulldog qui suit pour porter le GTS, puis un second pour être sûr. Moxley s’incline.

Un bon main-event comme l’AEW sait les produire. CM Punk est le héros qui se sort difficilement mais avec succès des griffes du terrible Moxley devant son public de Chicago dans ce match. On reste accroché jusqu’au bout du match, le suspense a été maintenu.

L’après-match était attendu mais très bien foutu. Les lumières s’éteignent sur la célébration de CM Punk. Un message vocal est diffusé, on devine la voix de Tony Khan qui s’adresse à quelqu’un en lui faisant « une dernière offre » pour apparaître à All Out. Le montant de l’offre est bipé.

Le Joker du Casino Ladder Match apparaît ensuite, il ne fait plus aucun doute : C’est MJF qui vient saluer CM Punk pour lui faire comprendre que la prochaine étape, c’est lui. Le public de Chicago scande le nom de MJF, presque de quoi rendre jaloux Punk qui lève sa ceinture en guise de réponse. Avant de partir MJF fait bien savoir au public ce qu’il pense de lui en levant ses troisièmes doigts, parce qu’il n’a pas changé en trois mois d’absence.

Un AEW All Out toujours trop long, certains matchs n’ont pas grand-chose à faire sur cette carte, mais des matchs comme d’habitude rarement décevants. De belles démonstrations de catch par équipe (à deux et à trois désormais), une championne intérim qui on l’espère aura toute la place qu’elle mérite à l’antenne et un excellent main-event et son segment d’après-match qui donne envie pour les semaines à venir.


Quel a été le match de la soirée à AEW All Out 2022 ?

  • Jon Moxley contre CM Punk (52%, 78 Votes)
  • Swerve In Our Glory contre The Acclaimed (22%, 33 Votes)
  • Dark Order contre The Elite (14%, 21 Votes)
  • Bryan Danielson contre Chris Jericho (5%, 8 Votes)
  • Jade Cargill contre Athena (2%, 3 Votes)
  • Jungle Boy contre Christian Cage (1%, 2 Votes)
  • FTR & Wardlow contre Jay Lethal & Motor City Machine Guns (1%, 2 Votes)
  • Eddie Kingston contre Tomohiro Ishii (1%, 2 Votes)
  • Miro, Darby Allin et Sting contre The House of Black (1%, 1 Votes)
  • Toni Storm contre Britt Baker contre Jamie Hayter contre Hikaru Shida (1%, 1 Votes)
  • Ricky Starks contre Powerhouse Hobbs (0%, 0 Votes)
  • Casino Ladder Match (0%, 0 Votes)
  • HOOK contre Angelo Parker (0%, 0 Votes)
  • PAC contre Kip Sabian (0%, 0 Votes)
  • Sammy Guevara et Tay Melo contre Ortiz et Ruby Soho (0%, 0 Votes)

Total Voters: 151

Loading ... Loading ...

Voir aussi

En haut