Review

Extreme Rules 2011 : Captain Charisma’s Rules

Dimanche avait lieu Extreme Rules, le PPV qui faisait suite a WrestleMania XXVII et ou les feuds sont censées prendre fin. Je dis bien censées, parce qu’on va voir que malheureusement pour une, ce n’est pas le cas.

Le show a débuté directement avec le Last Man Standing Match entre Randy Orton et CM Punk. A WrestleMania, les deux lutteurs nous avait gratifié d’un match qu’on a pu qualifier d’assez bon. A Extreme Rules ils nous ont offert encore une fois, du bon combat. L’affrontement a été assez brutal, entre les chaises, les Singapour Canes et le RKO du haut de la 3e corde, on avait pas de quoi être déçu.

Pour certain, voir Orton gagner peut déranger, mais dans les conditions actuelles, il aurait été ennuyeux qu’il perde, en sachant qu’il doit aller à SmackDown pour « porter » le show sur ses épaules en tant que face. Un nouveau top face qui perd, donnerait une mauvaise image, surtout l’adversaire est considéré comme un des top heel de l’autre brand. Ce n’est que mon avis, mais cela me parait assez logique au final.

On annonce ensuite que Sheamus défendra son titre des USA contre Kofi Kingston. On s’y attendait un peu depuis l’arrivé de Sheamus à SmackDown qui est venu s’en prendre directement à Kofi Kingston. Fait assez drôle, le match est un table match. A partir de là on aurait pu se dire que c’est son match favoris, lui qui a remporté son premier titre de la WWE face à John Cena en 2009. Mais le Celtic Warrior n’aura pas cette chance ce soir, Kofi Kingston a été comme à son habitude spectaculaire, il réussira à gagner le match grâce a un boom drop sur une table à l’extérieur du ring. Kofi Kingston ramène donc le titre des USA à RAW, et on espère franchement que ce règne ne soit pas un règne de « transition », qui n’aurait servi qu’à ramener le titre.


C’est le moment de la purge de la soirée. Jerry Lawler & Jim Ross contre Michael Cole & Jack Swagger. Quand on commence un match en sachant qu’on voulait pas le voir, et qu’en plus il ne se termine pas comme on le voudrait, on est forcement déçu. Ce match était un Country Whipping Match, et je vais être franc: avant le PPV je ne savais absolument pas ce que c’était. Cole était à son habitude d’un ridicule avec sa tenue orange, mais il a en plus osé ajouter du papier bulle. Swagger en bon lutteur qu’il est a fait de son mieux pour que le match soit regardable, mais force est de constater que tout seul, ce n’est pas simple. Le problème est que Cole & Swagger aient gagnés. Vont-ils continuer la feud? franchement, en a-t-on pas eu assez? pour une feud qui aurait du se terminer a WrestleMania je crois que si. L’autre problème c’est qu’on a bien vu que la WWE a teasé pendant quelques semaines sur un turn pour Swagger, en montrant quelques tension dans l’équipe. Tout le monde s’attendait donc à une défaite de Swagger & Cole, forçant ce dernier à agresser Swagger qui se défendrait sans mal et faisant le plaisir du public. Et bien non, victoire des heels.

Rey Mysterio contre Cody Rhodes est encore un bon match, voir même meilleur que celui de WrestleMania, la stipu y est surement pour quelque chose. Les combat en dehors des rings étaient géniaux, beaucoup mieux qu’habituellement ou les lutteurs échangent de simples coups et s’envoient dans le décor. Mais vous savez ce qui y’avait de génial dans ce match? Mysterio qui utilise le Green Mist avant de placer son 619 pour aveugler Rhodes! La WWE devrait utiliser ce truc plus souvent.
Le reste du match était vraiment super, les deux lutteurs s’entendent bien sur un ring et ça se voit. Même si je voyais Rhodes sortir vainqueur de cette feud histoire de montrer la puissance du personnage, je ne suis pas déçu du résultats finalement.

Layla contre Michelle McCool est surement un des meilleurs matchs de Divas que j’ai vu depuis que j’ai commencé à m’intéresser à la WWE. Ça fait du bien de voir de si bon match, beaucoup de match féminin à la WWE sont critiquable, et c’est souvent justifié mais pas celui ci. Le résultats était prévisible, et pas seulement avant le match où Layla a définitivement tourné face en s’excusant auprès de toutes les divas de ce qu’elle a fait auparavant, mais on s’en doutait déjà en regardant SmackDown au moment ou Michelle McCool  posé sa condition, on pouvait sentir qu’elle n’était pas trés a l’aise et qu’elle avait une sorte de tristesse en elle de savoir qu’elle allait quitter les rings. Il y avait aussi les rumeurs comme quoi Michelle McCool désirait quitter les rings quelques temps afin d’élever un enfant.

Mais ce n’est pas tout, le match terminé, LayCool aussi, un nouveau theme song se fait entendre et une « grosse dame » entre. Bien sur, c’est Kharma — ou Awesome Kong pour ceux qui n’auraient pas encore compris — qui fait ses début ce soir à la WWE. Et pour marquer le coup, elle s’en prends directement a McCool en lui portant directement l’Implant Buster.

C’est le moment du premier main-event. Oui c’est un peu bête d’appeler ça comme ça car on sait tous qu’il n’y a qu’un seul ME par soirée, mais ce match aurait du être le main-event du PPV, rien que pour le mark-out moment du résultat. Oui parce que, au cas ou vous n’auriez pas encore compris (si c’est le cas vous êtes sur une autre planète), CHRISTIAN EST CHAMPION DU MONDE POIDS LOURD. Ce fut aussi, à mon avis l’un de ses meilleurs match! J’aime beaucoup les Ladder match personnellement (même tout les match ou il peut-être question d’échelle d’ailleurs), mais si en plus Christian est dans ce match, qu’il le remporte, et qu’au bout, il y a le World Heavyweight Title, toute les caractéristiques sont là pour me faire passer un bon moment. Bref, victoire méritée pour Christian, après des années passé à la WWE, il était temps. S’en est suivi un moment presque aussi émouvant que le discours d’adieu d’Edge, une sorte de passation de pouvoir entre Edge et Christian.

 Tiens, un match inutile. Kane & le Big Show contre Wade Barett & Ezeckiel Jackson. Un Lumberjack match en plus, histoire de faire apparaitre un max de superstar pendant le PPV, c’est pas une mauvaise idée. Bon les faces ont encore gagné, le match n’aura pas duré longtemps, et on l’oubliera aussi vite qu’il a eu lieu (d’ailleurs je dois admettre un truc, pendant la rédaction de cette review, j’ai faillis oublier ce match, c’est dire a quel point ce genre de match vous marque).

C’est l’heure du main-event, le vrai! John Cena contre le Miz contre John Morrison pour le titre de la WWE. Et tout ça dans un Steel Cage, miam. On ne pourra pas dire que le match fut mauvais, ce serait mentir. La chose qui me dérange, c’est que finalement, Morrison n’aura pas servi à grand chose durant ce match, à part avoir été « spectaculaire », il va retourner feuder contre R-Truth qui est intervenu pour lui couter une éventuelle victoire, c’est dommage.

Pour ce qui est de la victoire de Cena, je ne m’y attendais pas, je pensais voir le Miz conserver son titre pendant encore un mois, ce qui n’aurait pas été de trop. Je ne suis pas déçu, mais en regardant le règne du Miz, on ne pourra pas dire qu’il aura été marquant, peu de match géniaux en weekly (seul le Miz vs Morrison du premier RAW de l’année 2011 m’a marqué), quelques bon match en PPV, comme celui de WrestleMania.
Mais il faut l’avouer, il était temps que la feud Cena vs Miz se termine. The Rock y a trop interféré, ce qui a eu l’effet de mettre The Miz un peu à l’écart, si bien qu’on aurait cru que The Rock et Cena était en feud. Espérons de bonne chose pour le Miz à l’avenir en tout cas.

Bilan du PPV, on est pas du tout déçu à la fin. Comme chaque année, le PPV qui suit WrestleMania est très bon. Je ne sais pas si c’est parce que les feuds s’y termine souvent, ou que pour Extreme Rules, les match sont accompagné de stipulations intéressantes, mais ce PPV était d’un bon niveau. pratiquement que des bons matchs s’il on oublie les deux matchs par équipe, même celui des Divas fut vraiment sympathique. Et cerise sur le gâteau, Christian est Champion du monde poids lourd, et ça, p*tain que c’est bon !

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut