Review

Detroit retrouve ses icônes, The Icon laisse le pouvoir à Hogan

Hulk Hogan

Pour le premier épisode d’Impact Wreslting avec Hogan en tant que General Manager, qu’est ce que la TNA a à nous offrir ? Des matchs dignes de Ted DiBiase ou de Crimson ? Des segments équivalent ceux d’Orlando Jordan l’an dernier ? Pas tout à fait.

 

Hulk Hogan

 

Review d’Impact Wrestling du 05 mars 2012

 

La traditionnelle vidéo qui lance le show est concentrée sur la décision de Hulk Hogan d’être le nouveau General Manager d’Impact Wrestling, sous la demande accrue de Dixie Carter et Sting, décision qui a été prise la semaine dernière. Pour la forme la vidéo, elle est très bien réalisée, avec en fond sonore, une musique digne des plus grand films d’action américains. Pour le fond, pourquoi en faire tout un pataquès alors que la nomination de Hogan en tant que GM était évidente pour beaucoup de fans (surtout qu’il a prolongé son contrat de 2 ans en fin d’année 2011), et que sa nomination ne va pas changer grand-chose à priori.

Pour le début du show, Hogan va s’adresser à tout le roster de la TNA et aux fans. Les faces sont heureux (Hardy, Morgan, Shelley, Anderson, etc.) et les heels font la gueule (Angle, Winter, etc.). Cela ne devrait-il pas être le contraire, vu ce que ça a donné la dernière fois qu’il était GM ?

Dixie Carter est chaude telle une pucelle de 15 ans faisant la queue pour voir les One Direction. Elle introduit Hulk Hogan à la foule d’Orlando (même SoCal Val présente mieux qu’elle). « A new era has arrived in Impact Wrestling » dit Mike Tenay. Il ne mâche pas ses mots celui-là. Attention papy ! Va pas nous faire une crise cardiaque ! Hogan dit qu’il a un tas de nouvelles idées et va les mettre en place petit à petit. En 2010, il avait ramené par exemple RVD, Jeff & Matt Hardy, Mr. Anderson, Ric Flair à la TNA. Si on regarde un peu le parcours de ces catcheurs, ce n’est pas très glorieux. Voilà une des raisons qui fait que je ne suis pas très enthousiaste à la prise de pouvoir de Hogan.

 

Hulk Hogan

"Et la semaine prochaine, j'engage Brock Lesnar! ...comment ça c'est pas possible?"

 

La priorité de Hogan est d’abord Le pay-per-view Lockdown (qui a lieu le dimanche 15 avril) et sa première action en tant GM est de programmer un match en cage entre Matt Morgan et Crimson, qui sont en pleine rivalité. Il ajoute qu’il n’arrive pas à distinguer qui est la challengeuse au titre des Knockouts détenue par Gail Kim. Il organise donc pour ce soir, un match pour déterminer cette challengeuse. Hogan demande à Eric Bischoff de venir aux abords du ring. Flair lui dit qu’il n’est pas présent dans l‘arena. Il y a une petite altercation entre les deux, rien de bien intéressant. Bobby Roode fait son entrée, en compagnie de sa sécurité rapprochée. Hogan lui reproche son retard. Roode dit qu’il n’est pas en retard, au contraire. Il fait ce qu’il veut, quand il veut, où il veut et dit à Hogan de demander à l’ancien GM, Sting, ou à Dixie Carter s’il ne le croit pas. Hogan dit qu’il donne aux fans, ce qu’ils veulent, et les fans veulent voir Bobby Roode affronter Mr. Anderson. Donc ce soir, Anderson affrontera Roode, cela met Roode dans une folie furieuse, lui qui voulait se préserver pour son match face à James Storm à Lockdown. En parlant de gens que les fans n’apprécient guère, Angle ne veut pas affronter Jeff Hardy à Lockdown, car il l’a déjà battu à Victory Road. Hogan est d’accord sur ce point, mais les fans veulent que les deux s’affrontent, et ce sera le cas ce soir. En tout honnêteté, j’ai apprécié ce segment. Il a le mérite d’être clair et d’aller droit au but (contrairement au club olympien ces derniers temps).

Hogan nous annoncer Hardy vs Angle, et bien c’est le premier match de la soirée. Bonne idée de mettre ce match juste après le discours de Hogan, ça permet à la foule de rester réactive (pour une fois qu’elle est).  Un super match que voilà, intense, presque sans temps mort. Je pensais assister au meilleur match d’Impact Wrestling depuis des mois. Malheureusement, Kurt Angle perd pied et se faire décompter à l’extérieur en refusant le combat. Cela permet à Hogan, à la suite du match, de placer Angle face à Hardy dans un match en cage, mais quelle déception de ne pas avoir eu une victoire franche et belle de l’un des deux.

Dans les coulisses, Ric Flair tente de convaincre Eric Bischoff via téléphone de se rendre au plus vite à l’arena.

On demande à Bully Ray ses prédictions pour le match Roode vs Storm à Lockdown. Bully interrompt l’interviewer pour dire qu’il est trending worldwide sur Twitteralors qu’il n’y est même pas inscrit. L’interviewer lui repose la même question. Bully répond que c’est simple à deviner, il est le prochain champion du monde poids lourd. Il en a marre d’entendre les noms de James Storm et Bobby Roode. Il a un plus gros problème à régler, enfin, une petite nuisance à faire taire qui se nomme Austin Aries.

 

 

Bully Ray est au milieu du ring, micro à la main. Il est confus. Pourquoi un si petit garçon comme A.Aries veut mettre en colère un gros méchant monsieur comme B.Ray ? Ray dit qu’il a déjà mangé des cuisses de poulet plus grosses qu’Aries, qu’il écrase des merdes plus grosses qu’Aries. Le thème d’entrée d’Aries retentit dans la salle. Aries, micro à la bouche, demande à Bully et aux fans de se taire pour qu’il puisse parler. Enfin c’est ce qu’on pensait, car Aries profite pour frapper Bully à la tête avec le micro. Il enchaîne rapidement avec une série de droites et de gauche, en coinçant Bully dans un coin du ring. Bully attrape Aries et le place en powerbomb afin de l’écraser violement sur le ring. « Sais-tu qui je suis ? » répète une nouvelle fois Bully après sa monstrueuse powerbomb.

On demande à AJ Styles en coulisses les prédictions pour le match Roode vs Storm. Il dit qu’il connaît bien les deux hommes (ils ont été tous les trois membres du groupe Fortune). Il dit que Bobby Roode est au meilleur de sa forme, mais Storm peut avoir l’avantage dans ce match, surtout s’il place son Last Call Superkick. James était juste à côté et remercie Styles pour ces bonnes paroles à son encontre. Il dit qu’il doit être prêt pour Lockdown et cherche un adversaire, pas n’importe quel adversaire, mais le plus rapide et le meilleur de tout le roster. Styles dit à qu’il est beaucoup plus rapide que Roode. Storm dit que c’est ce qu’il veut, car s’il arrive à mettre Styles KO avec son Last Call Superkick, il lui sera très facile de le porter sur Roode.

Arrive le match pour déterminer l’aspirante numéro 1 au titre de Gail Kim. Les participantes dans leur ordre d’entrée: Mickie James, Winter, Tara, Angelina Love, Madison Rayne et Velvet Sky. Un match d’une bonne huitaine de minutes, ce qui est pas mal pour un match féminin. De plus, il n’est pas mauvais. À la fin, nous avons une belle petite démonstration de finish. La gagnante de ce match est Velvet Sky, qui effectue le tombé sur Mickie James. Normalement, Gail Kim devrait affronter Velvet Sky à Lockdown pour la ceinture. Je dis normalement parce que je sens que Madison Rayne va se mêler à l’affaire, et pourquoi pas nous donner à un triple threat macth au PPV.

 

Angelina Love va quant à elle nous tenter une imitation de Lana Del Rey.

 

Mr.Anderson est dans les vestiaires et on lui demande son avis sur le matchs Storm vs Roode. Il dit que dans ce match tout comme ce soir, Roode peut-être battu. Roode entre dans les vestaires avec ses gardes du corps. Il menace Anderson. Sinon, avec ce gros plan sur Anderson, je me suis dit « Il a pas pris un coup de vieux Anderson » ? Son visage est très marqué. Peut-être il est juste fatigué mais c’est ce qui m’a le plus marqué sur ce segment pas vraiment utile.

On a un segment avec Eric Young qui fait une petite fête entre potes pour fêter son mariage. Il n’y a pas de strip-teaseuse ou d’alcool, mais une bande de geek munis de soda et de leur PC. Encore un segment qui laisse à désirer avec EY.

AJ Styles vs James Storm, une belle affiche entre les deux TNA Originals. Le meilleur match de la soirée. Peut-être un peu court mais comme c’est un show hebdomadaire, on les pardonne.

James Storm rejoint les vestiaires, où l’attendent le duo qui interprète son thème d’entrée. Storm va prendre une douche pour pouvoir aller boire un verre ensuite avec ses amis. Roode entre avec sa sécurité personnelle et dit qu’il était lui aussi ami avec Storm avant qu’il ne lui éclate une canette de bière sur la tête et lui prend la ceinture de champion poids lourd.

 

 

Motor City ! Motor Cityyy ! C’est le retour de Sabin et Shelley en équipe. Ils affrontent Anarquia et Hernandez, leurs adversaire lors de la blessure de Sabin au genou. C’est juste la meilleure équipe en activité de la TNA. On a une petite démonstration de leu talent. Mexican America se fait démonter de long en large. Après le match, les MCMG déclarent qu’ils veulent redevenir.

Eric Bischoff arrive dans l’arena. Ric Flair lui dit que Hogan a pété un câble: il dit à tout le monde ce qu’il y a à faire, programme des matchs pour Lockdown, il est incontrôlable. Bischoof demande à Flair si Hogan sait que Flair est deux fois Hall of Fame (fais la promo de la fédération concurrente). On va avoir une confrontation Bischoff/Hogan plus tard.

Lors de ce segment, Bischoff dit que personne n’aurait penser qu’il seraient un jour opposé, mais c’est le cas. Hogan propose un match opposant une équipe Hogan face à une équipe Bischoff. Si l’équipe de Bischoff gagne, Garrett ne catchera plus jamais dans un ring de la TNA. Si l’équipe d’Hogan est victorieuse, Eric Biscoff dégage et n’utilisera plus le nom de Bischoff. Comment faire un Lethal Lockdown (le match référence du PPV) en deux secondes ? Et Bischoff qui utilise pas son nom de famille ? Really ? Par contre, un des deux Bischoff ne sera plus là.

Yes! Yes! Yes! Yes! Yes!

 

Garrett Bishoff, Eric Bishoff

 

Un beau clip est diffusé sur James Storm autour de sa perte de titre il y a quelques mois, sa revanche qu’il a à prendre, son match à Lockdown.

Le matche entre Anderson et Roode commence bien, mais assez vite, l’arbitre est assommé, et Roode prend une canette de bière pour l’éclater sur le crâne d’Anderson. Storm et Hogan font sortir Roode qui s’accroche à sa ceinture. Hogan fait renverser le résultat du match.

TNA is runnin’ wild brother ! Au moins, la construction du show est logique. Les matchs sont plutôt bons. Il reste quelques segments pourris, mais il y a une nette amélioration par rapport aux semaines précédentes.

6 commentaires

Les plus lus

En haut