Review

Sangoku plus fort que Fifi Brindacier

Vous avez l’habitude de me lire dans les reviews de la TNA, mais je m’offre en cette semaine de mi-juillet un bol d’air avec WWE NXT. Question: Serait-ce un bol d’air en direct des poumons de Serge Gainsbourg ou de l’abbé Pierre ?

Un NXT avec une séance de pelotage à la fin, ça ne se refuse pas.

Review de WWE NXT du 18 juillet 2012

Comme lors de l’épisode numéro 3 où le taulier avait le calcif blindé avec Paige vs Sofia Cortez, NXT démarre encore une fois avec un match de Divas. Cette fois-ci, c’est Tamina, fille du Hall of Fame Jimmy Snuka, qui affronte Kaitlyn, qui a participé au pay-per-view Money in the Bank ce week-end, son tout premier pay per view.

J’ai trouvé le match pas trop mal, un peu moins de huit minutes il me semble, ce qui est une bonne durée pour un match féminin WWE. De plus, je trouve que Kailyn est meilleure que par le passé. Bon j’avoue ne pas avoir vu beaucoup de matchs d’elle car son niveau in ring, son manque de charisme, et ses cuisses horribles ne m’emballaient pas Mais je trouve qu’il y a une progression chez elle, elle reste encore assez green mais une progression est à noter. Ça se finit sur un splash de Tamina. Victoire pas si logique que ça puisque c’est l’autre blonde qui a dominé et qui était au PPV dimanche et qui s’est mangé les tartes d’AJ.

Un clip vidéo est diffusé sur Big E. Langston. Si vous ne le connaissez pas, dans la promo il est promu comme un ersatz de Mark Henry au physique d’Ezekiel Jackson. Pour l’avoir vu, il est autant technique qu’eux.

Match masculin entre Jinder Mahal et Percy Watson. Ce match permet de savoir que Watson est toujours à la WWE. N’empêche, je suis heureux de ne pas être indien parce que leurs deux catcheurs « étendards » c’est Great Khali et Jinder Mahal. Quand Watson a l’avantage, ça passe difficilement, mais quand c’est Jinder, j’ai mal aux yeux.

Vendre du rêve, allégorie.

La semaine dernière, un segment avait mis en avant une bagarre moche à souhait entre Leo Kruger, le lion de la savane sud-africaine, et Richie Steamboat, le fils de. Le match est pas très bon. On insiste sur le personnage de heel de Kruger, qui se démarque par son attitude et pas par ses qualités-in ring. Il domine beaucoup dans le match et après un petit retour de Steamboat, Kruger se sert des cordes sur un tombé pour s’assurer la victoire.

Je suis vraiment pas tombé sur un bon NXT puisqu’on va assister aux débuts de Raquel Diaz, la fille de Vckie Guerrero et du regretté Eddie. La très égocentrique Raquel vient effectuer un relooking de NXT. Si elle était pas au courant, ça fait cinq semaines que le relooking a eu lieu. Je dois l’avouer, malgré son timbre de voix digne de sa mère, elle se débrouille au micro. Son personnage sera encore plus poussé, puisque depuis les enregistrements de ces épisodes, elle a changé de look en adoptant un style très Lady Gaga, même dans la coiffure.

Elle finira bien par pécho le Big Show avec ce style.

Si son personnage est correct, elle n’est pas digne de l’héritage Guerrrero. Quand on a le nom Hart, Guerrero ou Von Erich, on se doit d’avoir un certain niveau dans le ring, même pour les femmes. Elle affronte Paige, la chouchoute du taulier, qui elle aussi a des origines peu communes (fille notamment de Sweet Saraya, catcheuse anglaise très connue du circuit indépendant). Diaz ne fait ABSOLUMENT rien à part hurler et placer sa Gory Bom en fin de match. Diaz n’est définitivement pas entrée dans mon cœur.

Petit segment coulisses puisqu’Alex Riley se fait draguer par la pute de l’est, Aksana, ce qui ne plait pas à son hommd, Antonio Cesaro. Cesaro dit à Riley que c’est très américain de vouloir la femme de l’autre. Ce segment très court et très simple scelle le main-event du prochain épisode.

« Hey Antonio, j’ai une blague pour toi ! Tu sais ce qui fait « tac » toutes cinq minutes ?, une mitraillette suisse, LOL! »

Un autre match qui vient d’un segment, Justin Gabriel contre Heath Slater. Deux anciens de la Nexus, anciens champions par équipes, les deux jeunes s’affrontent donc dans ce main-event. Gabriel a l’avantage grâce à sa rapidité mais cet avantage est vite renversé par une mauvaise chute de Gabriel à l’extérieur provoquée par le rouquin. Après la pub commerciale, on revient avec Slater qui soumet au milieu du ring Gabriel. La suite du match voit Slater effectuer quelques bons neckbreakers et Gabriel quelques beaux enchainements de Gabriel. Gabriel l’emporte finalement sur Slater avec un Springboard Reverse DDT. Dommage que le match se finisse sur un mouvement un peu raté.

Un épisode de WWE NXT moyen avec un bon match entre Slater et Gabriel (c’est pas le premier d’ailleurs), mais le reste est assez décevant.

2 commentaires

Les plus lus

En haut
//ad6media