Édito

Investiture de Donald Trump et Marche des Femmes : deux salles, deux ambiances à la WWE ce week-end

Stephanie McMahon (via Instagram)

Vendredi dernier les États-Unis accueillaient dans le bureau ovale leur 45ème président. Un évènement largement médiatisé qui a fait écho jusqu’à la WWE, notamment en raison de la nomination de Linda McMahon pour diriger l’administration dédiée aux petites et moyennes entreprises.

Ce n’est qu’à moitié surpris donc que l’on a pu voir dans la journée de vendredi Stephanie McMahon publier une photo sur Instagram d’elle et son mari Triple H, tous deux présents à la cérémonie avec le message suivant « Peu importe l’opinion politique, c’était un honneur d’assister à la passation de pouvoir en paix pour l’investiture de notre 45ème président. »

Une photo qui malgré le message non-partisan a dû faire grincer quelques dents en coulisse et qui ne fait pas très bon ménage avec l’idée que l’on peut nous-même avoir de la WWE mais aussi ses employés aujourd’hui, dont le progressisme est sans cesse mis en avant sous couvert de « Making history ».

Les superstars pour la Marche des Femmes

Quelques superstars ont utilisé le lendemain leur compte Twitter pour, a contrario, supporter la manifestation qui a eu lieu le lendemain à Washington notamment mais aussi un peu partout dans le monde, même à Paris. Une manifestation pour défendre les droits des femmes qui faisait office de contre-investiture du nouveau président des États-Unis.

On retrouve parmi ces superstars John Cena, qui avait déjà utilisé sa personne dans un spot produit pour la WWE pour lutter contre toute forme de discrimination. « C’est un jour comme celui-ci qui me fait vraiment aimer ce pays. La Marche des Femmes envoie un message fort et en paix« , dit-il sur Twitter.

Dolph Ziggler pour sa part s’était joint à la manifestation, comme de nombreuses personnalités américaines comme le témoigne plusieurs vidéos postées sur sa page Facebook. « C’est le bon moment pour les gens de s’exprimer sur leurs idées » y dit-il.

On retrouve aussi Seth Rollins, dont la réponse à une personne sur Twitter qui lui disait de ne pas encourager la marche, « Ne pas encourager des gens à manifester en paix pour une cause qu’ils supportent ? Hmmm » mériterait six étoiles de la part de Dave Meltzer.

https://twitter.com/davefons/status/823013671689302016

Ce ne sont pas les seuls, Becky LynchNikki Bella, Mick Foley, Summer Rae, Sami ZaynLana, et Aiden English parmi d’autres ont tweeté leur soutien la Marche des Femmes.

Et Stephanie McMahon et Triple H… ?

Là où ça coince, c’est qu’après avoir assisté à l’investiture de Donald Trump — dont le programme et les propos envers les femmes ont énormément choqué et à juste raison — et l’avoir affiché publiquement, ni Triple H ou Stephanie McMahon, qui mènent à leur façon la « révolution » féminine à la WWE, n’ont soutenu publiquement la Marche des Femmes.

Assister à l’investiture d’un président controversé en l’annonçant avec un message bref et non-partisan reste respectable, mais faire fi d’ignorer une des plus grandes manifestations qu’ait connu les États-Unis ces dernières années dont le but est de lutter contre les discriminations faites envers les femmes ne l’est pas, surtout quand l’on passe son temps à parler de « révolution » et qu’on explique sans cesse qu’il faut donner plus de moyens aux femmes de s’exprimer dans son propre domaine.

On espère qu’au moins en 2017 la WWE fera ce qu’il faut en terme de catch féminin, parce qu’il reste encore beaucoup de travail pour que le mot de « révolution » se justifie.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut