Résumé

RAW du 27 mars : Résumé et résultats

WWE

C’est parti, plus possible de faire demi-tour : cet épisode de Monday Night RAW lance officiellement la semaine de WrestleMania. Une mission: lancer la hype de WrestleMania, que l’on cherche encore de notre côté.

L’Undertaker a piraté le pré-générique de cet épisode, on attend des sanctions exemplaires. Au sommaire, la signature du contrat pour le match entre Triple H et Seth Rollins ainsi qu’une ultime confrontation entre Goldberg et Brock Lesnar avant leur match de ce dimanche.

Ouverture de RAW classique pour la division féminine

Mais c’est Bayley qui ouvre cet épisode de Monday Night RAW, en nous racontant sa jeunesse et l’époque où elle et ses amis économisait pour acheter WrestleMania en pay per view — comme nous tous évidemment — et partage sa joie d’aujourd’hui faire partie de la carte du show.

Charlotte Flair l’interrompt pour la prévenir et lui dire de ne pas trop rêver, Sasha Banks la trahira. Sasha débarque à son tour pour faire se défendre de cette prédiction mais laisse tout de même paraitre une petite rivalité avec Bayley, tandis que Nia Jax vient à son tour pour ajouter son petit mot mais se fait vite rabrouer par Charlotte. Evidement ça se termine en bagarre.

Theodore Long est sans doute passé pendant la pub puisqu’au retour de celle-ci, Sasha Banks & Bayley affrontent Charlotte Flair et Nia Jax dans un match par équipe. Nia Jax offre la victoire à son équipe avec un enchainement d’un legdrop sur Sasha Banks et un samoan drop sur Bayley pour le compte de trois.

Sami Zayn apprend de la part de Stephanie McMahon qu’il peut avoir une place dans la Andre The Giant Memorial Battle Royal, mais seulement s’il gagne son match (sans disqualification) contre Kevin Owens ce soir. Et s’il perd ce match, il est viré. La stipulation casse le suspense, on imagine évidemment l’intervention de Chris Jericho contre son ancien camarade.

Premier match de Cruiserweight : Austin Aries, bien accueilli par le public de Philadelphie, affronte Noam Dar. Le champion Neville, qui affrontera Austin Aries ce dimanche pour défendre son titre, est aux commentaires. Austin Aries remporte le match par soumission.

Make Seth Rollins great again

Triple H et Seth Rollins signent le contrat de leur match. Triple H prévient que s’il l’attaque avant que le contrat ne soit signé, le match tombe à l’eau. Montrant le contrat, celui-ci indique que s’il signe, il renonce à tout ses droits. Il dit à Rollins que dans ce duel, il est l’unijambiste, et ajoute que « aucun unijambiste n’a gagné de concours de bottage de fesses ».

Rollins lui répond qu’il a eu le temps de réfléchir pendant ses convalescences, il a eu le temps de se souvenir qu’il se préférait avant d’avoir rencontré Triple H. Qu’il était fier de lui et de la passion qu’il mettait dans tout ce qu’il faisait. Il ne s’agit maintenant plus d’avoir un match à WrestleMania, mais de la rédemption. Peu importe ce qu’il se passera à WrestleMania, le but sera de ramener le vrai Seth Rollins, « Seth Freakin’ Rollins ».

Triple H n’aura que pour seul réponse une attaque sur son rival, mais surprise, celui-ci se relève et lui envoie un coup de pied. Il tente de lui porter un Pedigree mais sans succès. Triple H tente un Pedigree à son tour mais se voir faire passer par dessus la troisième corde. Triple H préfère quitter le ring ensuite.

Séance de meublage avec le Big Show

Il y avait du temps à meubler, alors on a le droit à un « Over The Top Rope Challenge » avec le Big Show. Ni Jinder Mahal, ni Bo Dallas, pas les Shining Stars, et encore moins R-Truth, Curtis Axel ou Goldust ne réussiront à faire passer le Big Show par dessus la troisième corde.

Comme il n’a plus rien à faire actuellement, Braun Strowman débarque dans cette histoire. Il prend le micro pour nous dire que s’il en avait envie, il viendrait lui botter les fesses. Mais comme il fait ce qu’il veut il n’ira pas. Il s’annonce finalement dans la Bataille Royale de ce dimanche.

Roman Reigns est interviewé à propos des petites vidéos où l’on voit l’Undertaker creuser des tombes. Reigns s’en fout, il a pas peur des intimidations de l’Undertaker et ne croit pas du tout aux histoires de mort-vivants. Il va expliquer ce soir comment il va battre l’Undertaker.

En coulisses, Sheamus et Cesaro se font attaquer par Luke Gallows et Karl Anderson.

Deuxième match Cruiserweight de la soirée : Neville affronte Jack Gallagher. Neville remporte le match par soumission, tout comme Austin Aries l’a fait plus tôt dans cet épisode de RAW.

Après le match Austin Aries intervient à l’écran géant avec les New Day pour narguer Neville et leur faire dire qu’il repartira en tant que champion Cruiserweight après WrestleMania.

Roman Reigns pas impressionné par la magie de l’Undertaker

Roman Reigns est sur le ring et après nous avoir rappelé qu’il avait gagné le Royal Rumble dans cette même salle — si ça c’est pas de la cheap heat on n’y connait plus rien — et qu’il était à l’affiche des deux dernier WrestleMania, il annonce qu’il va y mettre cette année l’Undertaker à terre.

L’Undertaker apparait sur l’écran géant, toujours en train de creuser une tombe. Celle de Roman Reigns apparait. Après avoir plongé la salle dans le noir, l’Undertaker se téléporte sur le ring pour tenter d’effrayer Roman Reigns et lui faire comprendre qu’il déconne pas, en gros. Il tend les bras, la lumière se baisse… et la pub se lance. Fort l’Undertaker.

Enzo Amore et Big Cass entre, micros en main. Ils ont un petit message pour le public: à WrestleMania, il quitteront le ring avec de l’or autour de la taille. Ils sont interrompus par les champions de The Club mais ces derniers se font attaqué par derrière par Sheamus et Cesaro avec une échelle.

Sheamus et Cesaro partent ensuite attaquer Enzo Amore et Big Cass avant que Karl Anderson et Luke Gallows reviennent à la charge et fassent le ménage sur le ring.

Chris Jericho sauve la peau de Sami Zayn

Sami Zayn se bat pour une place dans la bataille royale hommage à Andre The Giant… ou sa carrière. Il affronte Kevin Owens et le spectacle est une nouvelle fois au rendez-vous dans ce match entre les deux catcheurs. Sami Zayn se dépasse tellement que s’il n’y avait pas la stipulation qui voulait qu’il soit viré en cas de défaite, on se demanderait si ça vaut le coup de prendre autant de risques.

Samoa Joe entre dans l’arena pour intervenir en faveur de Kevin Owens mais Chris Jericho l’attaque par surprise et permet à Sami Zayn de battre un Kevin Owens distrait, conservant ainsi sa place à la WWE mais aussi d’entrer dans la bataille royale de ce dimanche.

Chris Jericho prend ensuite le micro pour annoncer à Kevin Owens qu’il est désormais sur la liste. Owens a réagit tellement violemment qu’on aurait cru que sa vie était en jeu, puissante sa liste.

Dernière confrontation entre Lesnar et Goldberg

Pour terminer cet épisode et on s’en doutait un peu, voire beaucoup, pas de match mais la confrontation entre Brock Lesnar et Goldberg. Brock Lesnar et Paul Heyman sont les premiers à venir s’exprimer sur le ring tandis que le public chante « Goldberg » avant de chanter « Suplex City ». Des « différences d’opinions » qui seront réglés ce dimanche selon Paul Heyman.

Paul Heyman ajoute que Brock Lesnar veut le titre Universal, a besoin de ce titre et désire ce titre. Il ajoute qu’il respecte Goldberg, qu’il est un super héros et qu’il est l’homme. Mais Brock Lesnar est une bête, et cette bête ne va faire qu’une bouchée de Goldberg et l’envoyer à Suplex City, d’où l’on entre mais dont on ne sort jamais. Le public se remet à chanter Goldberg, chant qui sera le dernier selon Heyman qui va aussi réciter le Kaddish (prière juive) en vue de la défaite du champion ce dimanche. Toujours selon Heyman, Goldberg ne survivra pas au F-5 à WrestleMania.

Goldberg fait ensuite son entrée et ne perd pas son temps — son entrée nous en a déjà fait perdre pas mal — et explique que les gens ne sont pas venus les voir discuter, ils veulent les voir se battre (bof). Puisque tout le monde ne peut pas aller à WrestleMania selon ses mots, Goldberg propose d’amener un peu de WrestleMania ce soir et attaque Brock Lesnar.

Brock Lesnar l’attend, descend du ring et se prend un spear du champion Universal de la WWE. Un spear vendu par Lesnar comme un coup qui assomme. Goldberg pose sur le ring avec le titre tandis que Heyman et Lesnar se retire sur la rampe pour terminer cet épisode de Monday Night RAW.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut