Résumé

RAW du 12 juin : Résumé et résultats

WWE

Au programme de l’épisode ce soir, le retour tant attendu de la bête, du champion, de Brock Lesnar. Et aussi un match de championnat par équipe entre Sheamus & Cesaro et les Hardy.

Première confrontation très physique entre Samoa Joe et Brock Lesnar

C’est comme prévu le champion Universal que l’on a pas vu depuis sa victoire et son sacre à WrestleMania 33 qui ouvre cet épisode de Monday Night RAW, prêt à faire face à Samoa Joe. Il est évidemment accompagné par Paul Heyman. Ce soir Heyman est là pour « libérer la bête ». Ce soir c’est l’heure pour Samoa Joe de « rendre des comptes à l’administration Lesnar ».

Paul Heyman explique que la semaine dernière, il avait du respect pour Samoa Joe, le respect qu’il pensait que Joe méritait. Mais comme « un requin tournant autour de l’appât sur son territoire », Joe l’a rusé et l’a mis KO. Heyman dit que par ce geste, il a claqué la porte au nez de la bête. Joe a mis ses mains sur l’ami de Lesnar, et maintenant Lesnar a un problème avec Joe. Ce problème sera réglé par le plus grand régleur de problème de l’histoire de la WWE, Brock Lesnar. Quel phrasé il a Heyman.

Paul Heyman pensait que Joe était le pire scénario pour Lesnar, mais ce n’est pas le cas. Heyman pense à tous les samoans qui ont été dans le catch, et qui étaient tous fiers des accomplissements des uns des autres, sauf un. Joe était le samoan dont les autres samoan n’étaient pas fiers. « Joe était un idiot, un chien dont le plus grand accomplissements était de porter la Coquina Clutch sur Paul Heyman ». Heyman admet tout de même que la prise a eu son effet, comme Samoa Joe le lui avait dit et la première chose à laquelle a pensé Paul Heyman à son réveil, c’était de se demander ce qui se passerait si Joe la portait à Brock Lesnar. Mais Samoa Joe n’est pas assez fort pour, selon Heyman.

Le theme song de Samoa Joe résonne dans l’arena. Le samoan débarque et une petite confrontation de regard commence avant de laisser place à un échange de coup sur le ring. Kurt Angle débarque avec des agents de sécurité qui ne font pas le poids face à Brock Lesnar. Angle fait alors signe à une poignée de catcheurs pour venir séparer Joe et Lesnar.

Les premières tentatives de séparer les deux rivaux sont vaines et la bagarre continue. Joe enverra un coup de pied à Lesnar qui va faire tomber tout le monde par ailleurs, assez marrant. Joe et Lesnar sont finalement séparé et se regardent droit dans les yeux, on a envie de croire qu’ils vont réussir à se sortir des bras des Superstars qui les retiennent mais non, le segment se termine ici.

C’était court mais intense. C’est assez classique dans la construction comme angle, mais ça fait toujours son petit effet et la WWE ne s’y trompe pas, le public chante bien le « this is awesome » qu’elle attendait sans doute.

Elias Samson au milieu de la rivalité entre le Miz et Ambrose

Elias Samson est sur le ring et la tension retombe d’un coup après la pub. La première heure est celle où la WWE pouvait montrer les gros bras en attendant que commence la finale de la NBA à 21h heure locale, mais elle préfère sortir l’appel à zapper Elias Samson.

Il affronte Dean Ambrose mais le match va être perturbé par le Miz au point de distraire trop Ambrose qui se retrouve à perdre contre Elias Samson et un Swinging Neckbreaker.

Kurt Angle retrouve le Miz en coulisse, furieux de l’intervention qu’il a fait dans le match précédent. Le Miz lui reproche de préférer s’occuper de ses problèmes personnels (l’affaire du SMS) plutot que de faire attention à ce qui se passe. Kurt Angle ne comprend pas comment il est au courant. C’est pourtant simple: The Miz est plus malin que les autres: il regarde RAW.

The Miz veut aussi que Angle punisse Dean Ambrose pour avoir ruiné la célébration de sa victoire en tant que champion Intercontinental la semaine dernière, mais le general manager de RAW n’en fera rien.

On a aussi eu le droit à une promo de Goldust entre temps. La WWE ne veut définitivement pas que les américain regardent RAW ce soir.

Noam Dar est dans les vestiaires en train de discuter avec Alicia Fox en Facetime. Cedric Alexander vient lui dire qu’il n’a pas envie de l’affronter ce soir car il l’a déjà battu ce soir, mais il va le faire quand même. Ce sera selon lui la dernière fois que les deux s’affronteront et qu’il ne veut plus rien avoir à faire avec Alicia Fox.

Le match a lieu tout de suite. Noam Dar entre avec le téléphone et continue de discuter avec Alicia Fox qu’on entendant dans toute l’arena parce que le réalisme n’est pas au rendez-vous dans ce segment. Le match ? Huit secondes, pas plus. Cedric Alexander gagne avec un Lumbar Check et c’est tout. La WWE exagère un peu trop avec le slogan de 205 Live, « ne clignez pas des yeux ou vous manquerez quelque chose ».

On nous annonce que Roman Reigns sera là la semaine prochaine pour nous annoncer ses projets pour SummerSlam.

Fatigant Bray Wyatt

Bray Wyatt nous parle de colère du soleil, de chaleur et de choses qu’on dit quand on tire un peu trop sur la dope. Il en vient là où ça nous intéresse plus, à Seth Rollins. Il lui en veut et repart dans tout un tas de phrases chiantes pour dire qu’en réalité Seth Rollins il est nul. On a envie d’être sympa avec Bray Wyatt parfois, mais ce genre de promo c’est tout ce qu’il faut pour perdre l’envie de le suivre.

Seth Rollins intervient puisque ça parle de lui, et trouve l’idée que Bray Wyatt soit intervenue dans son match la semaine dernière à cause de ce qu’il a dit sur lui étrange. Rollins ajoute que quand il a dit que Bray Wyatt était un faux prophète ou un martyr wannabe, ce n’était pas du blasphème mais juste la vérité. Il continue sur sa lancée, parle du fait de boire son propre sirop (hein ?) et qualifie Bray Wyatt de lâche parce qu’il préfère agir dans l’ombre.

Bray Wyatt rétorque que l’aura actuelle de Seth Rollins se retournera contre lui, il déborde d’arrogance. Il dit que quand Seth Rollins regarde son reflet dans un miroir, il voit un homme, mais quand Bray Wyatt regarde Seth Rollins, il voit un homme qui lui est inférieur. Il dit que Seth Rollins ne veut pas se battre parce que son pouvoir est bien plus fort que ce qu’il peut supporter. Bray Wyatt termine en disant que Rollins a trouvé un moyen de tuer un roi, puis disparait avec ses effets spéciaux habituels.

Wyatt réapparait sur le titantron pour terminer sa phrase, disant que Seth Rollins a peut-être trouvé un moyen de tuer un roi, mais que dieu vit éternellement. Il demande à Seth Rollins de faire face à ses peurs et de courir. Une promo usante dont rien ne sort si ce n’est les délire mystique de Wyatt qui ne font délirer que lui.

En interview en vue de leur match ce soir contre les champions par équipe Sheamus et Cesaro, Matt et Jeff Hardy explique que leurs adversaires sont les catcheurs les plus brutaux qu’ils ont rencontré, mais que ce soit ils vont se dépasser.

Que l’on vienne au secours d’Akira Tozawa

Apollo Crews affronte encore Kalisto. Aux abords du ring on voit Titus O’Neil qui a pu négocier une place en ringside pour Akira Tozawa — alors que celui-ci peut aller n’importe où parce que scoop: il est employé par la WWE. On ne comprend toujours pas ce que fait Akira Tozawa dans ce merdier, on lui conseille franchement de fuir le plus loin possible.

Le match ne dure évidemment pas longtemps, à peine deux minutes et se termine par une spinning powerbomb de Crews sur Kalisto pour la victoire. O’Neil envoie Tozawa sur le ring pour célébrer et la scène est très gênante. Se rendent-ils vraiment compte à la WWE de ce qu’ils font avec ces trois catcheurs ? On est très mal à l’aise pour eux.

The Miz et Maryse croisent Heath Slater dans les coulisses et The Miz tente de convaincre Slater de le rejoindre dans son « entourage ». Slater lui répond qu’avant d’avoir des enfants, il était un enfant qui rêvait de devenir champion Intercontinental. The Miz lui répond que s’il accepte de le rejoindre il fera en sorte qu’un jour il aura une chance au titre. Un jour.

Rhyno les rejoint et dit que Heath Slater a déjà un partenaire. The Miz dit qu’il ne comprend pas que Slater préfère manger des crakers avec Rhyno plutôt que des hors d’oeuvres avec lui. Rhyno dit qu’il va trouver Angle pour faire en sorte d’organiser un match par équipe contre The Miz et qu’il ferait bien de se trouver un partenaire.

Toutes contre Nia Jax ?

Alexa Bliss est sur le ring pour se vanter d’avoir battu Bayley à Extreme Rules. La nuit suivante, elle a été forcée de défendre son titre de championne de RAW contre Nia Jax et ça c’est moins cool. Elle mentionne le Money In The Bank Ladder Match des filles de SmackDown avant que Nia Jax ne vienne.

Nia Jax dit que Alexa Bliss n’était pas forcée de défendre son titre contre elle, mais qu’elle l’avait promis. Alexa Bliss dit en fait qu’elle était heureuse d’avoir un match de championnat contre une compétitrice comme Nia Jax, mais que ce match a été gaché par par Mickie James et Dana Brooke. Ces dernières arrivent justement.

Mickie James qualifie Alexa Bliss de naine et c’est marrant parce qu’elle est petite. Elle ajoute heureusement pour relever le niveau que si Bliss peut se vanter d’être deux fois championne à la WWE, elle a déjà été six fois championne. James révèle la vérité et dit que Bliss trouvait injuste d’avoir à défendre sa ceinture contre Nia Jax. Dana Brooke joute que les mots exacts d’Alexa Bliss était « nous avons un problème Nia Jax ». Nia Jax la regarde et contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle ne semble pas les croire et commence à se moquer de Brooke qu’elle qualifie d’employé mécontent et se moque de l’âge de Mickie James dont les spotlights commence à s’éteindre, « à moins que ce ne soit la cataracte ».

Emma fait ensuite son retour, seule bonne nouvelle de la soirée pour l’instant. Elle est acclamée par le public. Emma explique qu’elle est prête à prendre sa place au sommet de la division féminine de RAW. Bliss la regarde d’un air méprisant, avant que Sasha Banks entre à son tour, elle aussi bien accueillie par le public. Elle dit qu’Alexa Bliss voudrait juste ouvrir sa bouche toutes les semaines plutot que de défendre son titre. Elle dit que vu que Bliss aime démarrer des fêtes toutes les semaines, elle va lui montrer comment les bosses lance une fête, puis bouscule la championne pour lancer une bagarre entre les heels et les faces.

Sasha Banks, Dana Brooke et Mickie James affrontent donc Alexa Bliss, Emma et Nia Jax. Moins de quatre minutes suffiront à Sasha Banks pour porter son Banks Statement pour faire abandonner Emma.

Mais qu’ont-ils fait de Bayley ?

Bayley est en interview avec Corey Graves qui lui demande son ressenti sur sa défaite face à Alexa Bliss à Extreme Rules. Elle répond que les Kendo Stick on a pole sont des matchs fait pour blesser les gens dans le dos et les envoyer à l’hopital. Elle dit qu’elle n’aurait jamais imaginé se retrouver dans ce genre de situation. Elle est là pour mettre des sourires sur des visages. Corey Graves lui demande donc comment elle va s’en sortir comme ça face à des catcheuses comme Nia Jax ou Alexa Bliss. Bayley lui répond qu’elle doit être à 100% elle même. Elle va donner le meilleur d’elle même.

Graves lui demande ce qu’o doit attendre de Bayley dans le futur, ce à quoi elle répond qu’elle s’entraine pour devenir la meilleure, que ça ça n’a pas changé. Ce n’est pas parce qu’elle perdu contre Alexa Bliss que c’est la fin. Son but est de revenir à WrestleMania l’année prochaine en tant que championne de RAW et faire en sorte que chacune des petites filles sachent qu’elles peuvent accomplir leurs buts à leurs façons. Bayley demande à câlin à Corey Graves à la fin de l’interview.

On est tout aussi très mal à l’aise en voyant ce qu’il font de Bayley alors qu’à NXT son personnage avait été parfaitement construit et avait évolué vers quelque chose de très solide. Triste à voir.

The Miz entre pour affronter Rhyno et Heath Slater avec un partenaire qui n’est n’autre que… l’ours de la semaine dernière, qui entre sur un petit vélo d’enfant. Il y avait en fait deux ours. Le premier a été démasqué quand il a voulu entrer dans le match, provoquant la colère de The Miz qui découvre une personne totalement inconnue. Mais le second était Dean Ambrose qui du coup offre la victoire à Heath Slater et Rhyno.

The Miz a tenté de s’enfuir mais a bousculé violemment Maryse qui est de nouveau partie énervée en coulisse. Ambrose en profite pour porter un Dirty Deedz à The Miz avant de mettre Slater sur The Miz pour lui permettre de remporter le match.

Neville devait affronter Rich Swann mais le match n’aura pas lieu. Neville interrompt l’entrée de Rich Swann et lui porte les Rings of Saturn. Il prend ensuite le micro pour se vanter d’avoir battu tout ceux qui ont voulu lui prendre le titre: Aries, TJP et Swann. Il en vient ensuite à Akira Tozawa dont il pense qu’il va s’agenouiller devant le roi des Cruiserweights.

Big Show suspect n°1

Enzo Amore et Big Cass doivent affronter Luke Gallows et Karl Anderson mais Big Cass est une nouvelle fois retrouvé assommé en coulisse tandis que les Revival passent dans le fond à l’image. Il dit qu’il a été frappé d’un coup à la tête de la manière la plus forte qu’il n’ait jamais connu. Enzo Amore explique qu’il va trouver un nouveau partenaire pour ce soir mais Big Cass insiste pour catcher. Mais Anderson et Gallows remportent le match avec le Magic Killer.

Après le match Enzo Amore qui se retrouve sur le point de prendre un second Magic Killer est rejoint par le Big Show qui l’aide à s’en sortir. Le Big Show vient en aide à Enzo Amore sous le regard énervé de Big Cass. Le Big Show est clairement numéro 1 dans la liste des suspects quand aux attaques qui touchent l’équipe en coulisse.

Enzo Amore et Big Show se retrouvent en coulisse. Ce dernier lui dit qu’il est venu deux fois l’aider et qu’à chaque fois il lui a demandé s’il était à l’origine des attaques. Pour le Big Show il n’y a qu’une manière de qualifier le partenaire d’Enzo Amore et il va l’épeler: S.A.W.F.T.

En interview, Samoa Joe dit que Brock Lesnar lui mange dans la main. Il dit que dans toute cette confrontation avec Lesnar il a été question d’action, pas de mots. Ce soir Lesnar s’est présenté à lui pour lancer le show afin de montrer au monde que c’était son ring. Ce soir sa réaction a été de le regarder droit dan les yeux. A Great Balls of Fire, sa réaction sera de prendre le titre de champion Universal quand il l’aura bloqué dans la Coquina Clutch.

Matt et Jeff Hardy affronte Sheamus et Cesaro pour les titres de champions par équipe de RAW dans un 2 out of 3 falls match.

Pas de vainqueur dans le 2 out of 3 Falls Match

Le premier tombé a été assez rapide, à peine une minute aura suffit à Shamus pour faire un tombé sur Jeff Hardy après un coup de pied dans les cordes.

Le second tombé est survenu suite un Twist of Fate de Matt Hardy sur Cesaro en faveur des Hardy Boyz. Les deux équipes ont désormais un tombé chacun.

Mais le match ne se terminera pas. Alors que Jeff Hardy allait remporter le troisième tombé et le match par la même occasion après une Swanton Bomb sur Sheamus, Cesaro retire le catcheur irlandais du tombé. Les deux équipes finissent par se battre en dehors du ring et son compté à l’extérieur.

Une fin de match totalement ratée que le public ne va pas se gêner de huer. Les deux équipes continuent de se battre après la fin du match avant que RAW ne se termine là dessus.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut