Spoilers

Impact Wrestling : Ce qu’il faut retenir des enregistrements télé au Canada

Dimanche dernier, Impact Wrestling diffusait en direct du Canada Bound For Glory, son dernier pay-per-view de l’année. À la suite de ce show était prévu de lundi à jeudi des enregistrements de son show hebdomadaire. Plusieurs éléments sont à retenir de ces quatre jours au Aberdeen Pavilion d’Ottawa.

Tout d’abord, la promotion a annoncé par le biais de Jeremy Borash qu’elle est désormais basée au Canada, comme l’entreprise qui la détient Anthem Sports. L’époque où Impact Wrestling est enregistré aux studios Uiversal d’Orlando semble révolue. Les temps changent.

Trois changements de titres, rien que ça

Victorieuse du titre Knockout pour la septième fois de sa carrière à Bound For Glory, Gail Kim a rendu vacant le titre. À 40 ans la Canadienne, qui a grandement contribué au succès de la division féminine de la TNA à la fin des années 2000, avait annoncé en juillet sa retraite prochaine des rings. Sa carrière à Impact est désormais venue à son terme. Il lui reste encore quelques dates (en Angleterre à la SWE par exemple) avant de complètement raccrocher les bottes.

Avec un titre Knockout délaissé par sa championne, deux matchs qualificatifs pour un match de championnat ont été organisés. Laurel Van Ness a vaincu KC Spinelli et Madison Rayne tandis que Rosemarie l’a emporté sur Sienna et Allie. Le titre est au final remporté par Laurel Van Ness qui décroche son premier titre à Impact.

Dans le même temps, Taiji Ishimori a battu Trevor Lee pour devenir le nouveau champion X-Division. Le catcheur de la NOAH remporte son premier titre aux États-Unis. Le dernier Japonais à avoir détenu ce titre est SANADA, aujourd’hui membre du clan Los Ingobernables de Japon à la NJPW.

Enfin le clan LAX managé par Konnan a récupéré les titres par équipe puisque Ortiz et Santana l’ont emporté sur Dave et Jake Crist. Dans l’ultime match des enregistrements, LAX a défendu leurs titres contre les anciens champions dans un Barbwire rope match (un match hardcore où les cordes sont remplacées par du fil de fer barbelé. Une première dans l’histoire d’Impact.

Un retour, un départ et l’arrivée de nouveaux talents

Madison Rayne fait donc son retour à Impact. Récemment testée par la WWE sur un try-out, elle sera également à la Ring of Honor la semaine prochaine dans un match l’opposant à Deonna Purrazzo Il sera intéressant de voir de quoi sera fait l’avenir de l’ancien membre des Beautiful People.

De nombreux catcheurs locaux ont tenté de se faire un nom à Impact à l’occasion de ces enregistrements. À l’image de KC Spinelli chez les femmes, Tyson Dux, participant du Cruiserweight Classic de la WWE, a combattu Matt Sydal tandis que l’équipe québecoise Le Tabarnak de Team (Mathieu St Jacques et Thomas Dubois) a obtenu un match contre l’équipe oVe des frères Crist ; Markus Burke, Phil Atlas Jon Bolen et Ray Steele ont quand à eux été utilisés pour mettre en avant des catcheurs réguliers d’Impact.

En plus de ces talents locaux, Impact a accueilli une ancienne star de l’EVOLVE, « All Ego » Ethan Page. Page, qui a quitté le giron de Gabe Sapolsky en septembre, a fait ses débuts sous le nom de Chandler Park, managé par Joseph Parks. Vainqueur par roll-up sur Jon Bolen dans un premier temps, Page s’est fait squasher par Kongo Kong dans son second match.

Ces enregistrement ont également vu James Storm vivre ces derniers instants dans le ring d’Impact. En fin de contrat avec la promotion qui l’a révélé au grand public, le Cowboy a fait ses adieux à Impact puisqu’il a perdu un match où sa carrière était en jeu. L’ex-champion du monde poids-lourd de la TNA a publié le message suivant sur son Twitter :

« Parfois Dieu ferme des portes car il est temps pour vous d’avancer. Il sait que vous n’avancerez pas à moins que les circonstances vous y forcent. Ayez confiance dans la transition, Dieu s’occupe de vous !! »

Alberto El Patrón et Johnny Impact dans la course au titre

Jimmy Jacobs, qui a débarqué comme une fleur à Bound For Glory, semble prendre la casquette du manager puisqu’il a accompagné le géant Kongo Kong dans ses matchs contre Chandler Park et Kaito Kiyomiya de la NOAH.

Privé d’une victoire par Alberto El Patrón, Johnny Impact a eu plusieurs interactions avec le Mexicain que ce soit en match solo, par équipe ou dans une bagarre en backstage (diffusée cette semaine à Impact). Les deux anciens de la Lucha Underground ont même combattu pour le titre Gobal d’Eli Drake, qui a conservé non seulement dans ce match mais également dans sa défense contre Petey Williams.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut