Actualité

Qui sont les catcheurs et catcheuses qui ont passé des tryouts à la WWE récemment ?

Découvrez la liste des dernièr·e·s catcheurs et catcheuses a avoir passé des tryouts au Performance Center de la WWE.

WWE

Cette semaine, la WWE a organisé sa première session d’essais en faisant venir pendant trois jours au Performance Center à Orlando pas moins de trente-sept athlètes.

On pouvait trouver parmi les talents aspirant à être engagés par la compagnie de Stamford :

• Austin Theory, catcheur indépendant de 20 ans qu’on peut notamment apercevoir à l’EVOLVE et qui se produira avec la PROGRESS Wrestling lors du week-end de WrestleMania à La Nouvelle-Orléans. Également bodybuilder professionnel.

• Matt Van Buren, ancien combattant MMA à l’UFC.

• MJ Jenkins, ancienne Knockout, formée par le Hall of Famer Johnny Rodz et et futur Hall of Famer D-Von Dudley.

• Kylie Rae, qui combat notamment à la SHIMMER et est l’actuelle championne Diamonds de la Reality of Wrestling, promotion texane dirigée par Booker T.

• Tal Bar-On, catcheur israélien.

• Elias Evan Markopoulos, qui bénéficie déjà de dix ans d’expérience à l’age de 23 ans, il a été formé par Al Snow et Rip Rogers.

• Jarek 1-20, formé par Brian Kendrick, on peut notamment l’apercevoir à l’EVOLVE Wrestling.

• Laszlo Fogarasi, catcheur hongrois qui est à l’origine de la création de la Hungarian Championship Wrestling et s’est entraîné aux États-Unis.

• Ryan Greeness, qui combat sous les noms de Moonshine Mantell et Maverick, entraîné par Funaki et Taka Michinoku.

• Maria Manic, catcheuse de 20 ans qui se produit régulièrement à la CZW.

• Rob Ryzin, apparu en jobber à plusieurs reprises à NXT.

• Dylan Bostic, âgé de 26 ans, passé par l’OVW, aujourd’hui à la Championship Wrestling from Florida où Tristan Archer a combattu cet été.

• Jaxon Stone, passé par la CZW aux États-Unis et la wXw en Allemagne.

• Rebecca McMonagle, ancienne gymnaste formée par Marty Jones.

• Earl Cooter, passée par la Full Impact Pro, dirigée par un certain Gabe Sapolsky.

En plus de ces catcheurs indépendants, la WWE a testé de nombreux anciennes gloires universitaires dans divers sports. À voir quels seront les heureux élus dans ces trente-sept compétiteurs.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut