NJPW

Résumé et résultats de NJPW Sakura Genesis 2018

Résumé et résultats de NJPW Sakura Genesis 2018, dans lequel Kazuchika Okada défendait son titre face à Zack Sabre Jr.

NJPW

La NJPW ne vous laisse pas de répit. Après un Strong Style Evolved de très bonne qualité, c’est un Sakura Genesis qui comportent encore quelques excellents matchs qui en deviendraient presque banaux pour la NJPW.

Du Zack Sabre classique tandis qu’Okada s’approche d’un record

Le gros match de la soirée c’était bien évidemment la onzième défense de titre de champion poids lourds IWGP de Kazuchika Okada contre l’un des catcheurs les moins poids lourds du moment : Zack Sabre Jr. Trêve de plaisanterie, celui-ci a remporté la New Japan Cup et a pu ainsi se permettre de défier le champion majeur de la NJPW qui détient le titre depuis plus de 650 jours.

Un match assez classique de Zack Sabre Jr. dans lequel ce dernier fait du Zack Sabre Jr tandis que Kazuchika Okada tente avec plus ou moins de succès de s’accommoder à son style de catch. Il faudra tout de même trois Rainmaker et un piledriver pour permettre au champion de remporter le match et conserver son titre.

Avec cette victoire, Okada est à égalité avec Hiroshi Tanahashi en terme de défenses de titre de champion IWGP poids lourds à la suite, record qu’il avait établi lors de son règne de 404 jours débuté à Wrestle Kingdom 5 en 2012, mettant fin à celui de… Kazuchika Okada. Et devinez qui vient le défier après ce match ? Tanahashi lui-même.

Ospreay et sa nuque sortent indemnes de la soirée (et toujours champions)

L’autre match de la soirée était 100% britannique. Will Ospreay se devait de battre Marty Scurll et conserver son titre de champion IGPW Junior poids lourds dans un match qui promettait déjà sur le papier. Inutile de vous dire que la réalité a dépassé les attentes.

Trop peut-être, diront certains sans avoir complètement tort. Will Ospreay est connu pour sa rapidité mais aussi pour se mettre sur le ring dans des situations assez dangereuses de base. À seulement 24 ans celui-ci ne cache pas avoir un style de catch qui va parfois au dessus de ce que son corps devrait subir. En démontre encore, entre autres, ce moment où Scurll envoie Ospreay frapper le bord du ring avec la tête et la nuque qui plie à en filer des frissons. On a encore du mal à imaginer comment il s’en relève sans dommage. La nuque et la tête d’Ospreay vont prendre assez cher dans ce match.

Le match dont sort vainqueur et toujours champion Will Ospreay est tout de même à voir tant le bon storytelling, le suspense et l’action sont au rendez-vous pour vous agripper à vos sièges, et restera parmi les meilleurs de l’année.

Ospreay, en sang, prend le micro pour défier KUSHIDA en expliquant qu’il a battu Tanahashi et Scurll de manière très clean et que sa victoire contre celui-ci n’avait rien d’un coup de chance. KUSHIDA accepte, les deux catcheurs s’affronteront à Dontaku.

Cody Rhodes et Hangman Page volent la victoire

Après leur victoire à Strong Style Evolved contre les Young Bucks dans (à nouveau) un excellent match, les Golden Lovers faisaient face à deux autres membres du Bullet Club : Cody Rhodes et Hangman Page.

Rhodes et Page vont prendre le contrôle du début du match jusqu’à ce que les Bucks débarquent visiblement pas ravi de voir ce qui se passe sur le ring, mais même si cette intervention permettre à Kenny Omega alors en difficulté face à ses adversaires qui viennent de le placer sur une table de reprendre des forces et ainsi le contrôle du match.

Mais cela ne suffira malheureusement pas aux Golden Lovers, dont Kota Ibushi se fait voler la victoire après avoir été interrompu dans son Kamigoye par Page tandis que Rhodes lui porte un roll up des familles.

Après le match Page et Rhodes attaquent Ibushi pendant que Omega, encore souffrant sur le ring ne peut bouger pour défendre son partenaire. Il parvient finalement à interrompre une tentative de coup de chaise de Rhodes sur Ibushi.

Les championnats en équipe saufs

Dans le reste de la soirée quelques autres matchs de championnat dont les titres IWGP Junior poids lourds par équipe brillamment défendus par Suzuki-gun (El Desperado et Yoshinobu Kanemaru) contre BUSHI et Hiromu Takahashi (LIJ) et les Roppongi 3K.

Bad Luck Fale, Tama Tonga et Tanga Loa ont eux défendu avec succès les titres de champions Never Openweight 6-Man contre Michael Elgin, Ryusuke Taguchi et Togi Makabe (Taguchi Japan)

Résultats de NJPW Sakura Genesis:

• Les Young Bucks ont battu Chase Owens et Yujiro Takahashi (Bullet Club)
• Tomohiro Ishii et Toru Yano (Chaos) ont battu Taichi et Takashi Iizuka (Suzuki-gun)
Match pour les titres Never Openweight 6-Man : Bad Luck Fale, Tama Tonga et Tanga Loa (Bullet Club) (c) ont battu Michael Elgin, Ryusuke Taguchi et Togi Makabe (Taguchi Japan)
• David Finlay, Hiroshi Tanahashi et Juice Robinson ont battu Hirooki Goto, “Switchblade” Jay White et YOSHI-HASHI (Chaos)
• Davey Boy Smith, Jr., Lance Archer et Minoru Suzuki (Suzuki-gun) ont battu EVIL, SANADA et Tetsuya Naito (LIJ)
Match pour les titres IWGP Junior poids lourds par équipe : El Desperado & Yoshinobu Kanemaru (Suzuki-gun) (c) ont battu BUSHI & Hiromu Takahashi (LIJ) et les Roppongi 3K.
Match pour le titre IWGP Junior poids lourds : Will Ospreay (c) a battu Marty Scurll
• Cody Rhodes et Hangman Page (Bullet Club) ont battu les Golden Lovers
• Match pour le titre IWGP poids lourds : Kazuchika Okada (c) a battu Zack Sabre Jr.

Cliquez pour commenter
En haut