SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 26 février

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 26 février 2019.

WWE

Au programme de l’épisode de WWE SmackDown Live de ce mardi 26 février 2019, Kofi Kingston et Daniel Bryan signent le contrat de leur match de championnat WWE à Fastlane 2019, les derniers call ups de NXT reviennent, tandis que R-Truth défend son titre dans un open challenge.

Kofi Kingston, Becky Lynch, même traitement

L’épisode s’ouvre avec la signature du contrat pour le match entre Daniel Bryan et Kofi Kingston pour le titre de champion de la WWE à Fastlane. Kingston a le droit à un beau récapitulatif de ses onze ans de carrière à la WWE par Stephanie et Shane McMahon avant son entrée.

Daniel Bryan signe le contrat, sans un mot, tandis que Kofi Kingston fait part de ses intentions. Il compte bien battre Daniel Bryan dimanche et devenir Champion de la WWE.

Il a malheureusement parlé trop vite. Kofi Kingston a en effet subit le même traitement que Becky Lynch. Le theme song de Vince McMahon a retenti et il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que l’on comprenne ce qui allait se passer. McMahon l’a décidé: il remplace Kofi Kingston. Et il le remplace par… Kevin Owens.

Kevin Owens fait donc son retour à SmackDown après plusieurs mois d’absence et s’installe à la place de Kofi Kingston pour signer le contrat. Tout ça sous le regard de Daniel Bryan qui est resté le plus zen possible et n’a pas prononcé un mot.

Un peu plus tard en coulisse Owens demande à faire équipe avec Kingston pour affronter Bryan et Rowan plus tard dans la soirée.

Matt Hardy de retour

Vince McMahon a aussi discrètement remplacé Johnny Gargano apparemment. Celui-ci devait affronter Cesaro mais c’est les Hardy Boyz qui entre à la place, Matt Hardy faisant lui aussi son retour. On a eu le droit à aucune explication quant au changement.

The Hardy Boyz ont battu The Bar par tombé avec la Swanton Bomb de Jeff Hardy sur Sheamus.

En coulisse, Lana vient dire à Ricochet et Aleister Black qu’ils n’ont rien d’extraordinaire. Ils auraient pu ignorer mais ils comptent bien prouver le contraire lors du match contre Rusev et Nakamura plus tard.

R-Truth réapparait enfin. Il vient sur le ring pour annoncer qu’il compte relancer les open challenges pour le titre de champion des États-Unis comme le faisait en son temps son idole John Cena. Andrade et Rey Mysterio sont tous les deux venus défier le champion et ne sachant pas quoi faire, il se demande “Mais que ferait John Cena ?”, Carmella lui répond qu’il affronterait les deux. Il hésite mais finit par accepter d’affronter les deux catcheurs.

R-Truth a battu Rey Mysterio et Andrade par tombé en profitant de la distraction de Mysterio et en lui portant un roll up alors qu’il venait de porter un 619 à Andrade.

R-Truth reste ainsi champion par équipe. John Cena est sans doute fier de lui.

Charlotte Flair, témoin de l’histoire

Charlotte Flair arrive sur le ring pour réagir à la décision de Ronda Rousey d’avoir abandonné le titre de championne de RAW la veille à RAW. Mais elle ne peut pas s’empêcher de réagir à la décision de Vince McMahon, disant qu’il a amélioré le main-event de WWE Fastlane en remplaçant Kofi Kingston par Kevin Owens et de faire le lien elle non plus à la situation de Becky Lynch.

Elle dit que ce n’est pas souvent qu’elle est témoin de l’histoire et non en train de l’écrire. Elle, elle n’aurait jamais abandonné le titre comme l’a fait Ronda Rousey, expliquant que Rousey et Lynch ont toutes les deux peur d’elle.

Charlotte Flair termine en disant qu’elle sera à Monday Night RAW lundi prochain pour recevoir des mains de Vince McMahon le titre de championne de RAW.

Ricochet et Aleister Black ont battu Shinsuke Nakamura et Rusev par tombé avec le Black Mass de Black sur Nakamura.

En interview, AJ Styles se voir déjà le prochain challenger au titre de la WWE malgré une période pas franchement à son avantage ces dernières semaine. Randy Orton qui passait par là n’est pas tellement de son avis.

Lacey Evans est encore passée faire coucou.

Kevin Owens marque le coup pour son retour

Le main-event de cet épisode voit donc Kofi Kingston forcé de faire équipe avec Kevin Owens pour affronter Daniel Bryan et Erick Rowan.

Kofi Kingston et Kevin Owens ont battu Daniel Bryan et Erick Rowan par tombé avec un Stunner d’Owens sur Daniel Bryan, esquivant un coup de genou.

L’entente n’est évidemment pas facile entre Owens et Kingston, même après cette victoire en équipe.

Pendant ce temps on termine cet épisode en se demande à nouveau où est passée la championne de SmackDown Asuka qui semblait s’être trouvée une rivale mardi dernier en la personne de Mandy Rose.

Les plus lus

To Top