Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 20 mai

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 20 mai, avec le retour de Brock Lesnar.

WWE

Au lendemain de WWE Money In The Bank 2019, Monday Night RAW a encore ses champions Seth Rollins et Becky Lynch, mais retrouve un gros problème : Brock Lesnar, avec la mallette MITB qui plus est.

Ils veulent tous Brock

Et c’est avec Brock Lesnar que l’on démarre cet épisode, évidemment. C’est aussi évidemment Paul Heyman qui parle pour lui et nous explique à quel point les storylines de la WWE n’ont aucun sens — pas vraiment, mais presque puisqu’il raconte les récents événement autour de MITB, Braun Strowman remplacé par Sami Zayn et Sami Zayn agressé en coulisse, et explique qu’ils ne sont pas le fruit d’un complot ou d’un quelconque plan. Personne n’avait ça en tête en réalité, d’ailleurs.

Seth Rollins qui a entendu son nom débarque et n’a pas envie d’attendre. Il implore Brock Lesnar de casher sa mallette ce soir. Il l’a déjà battu une fois, ça ne le dérange pas de le faire une seconde fois. Le public est grave chaud. Paul Heyman le calme tout de suite, lui faisant comprendre que Lesnar n’a peut-être pas encore fait son choix et irait bien casher sur Kofi Kingston.

Kofi Kingston qui lui aussi a entendu son nom débarque. Il fait face à Lesnar et explique que même s’il n’a pas envie de voler les spotlights de Rollins, veut s’inscrire parmi les meilleurs champion de la WWE et défi Lesnar de casher sa mallette sur lui.

Voir deux champions implorer Mr Money In The Bank de casher sur eux c’est assez drôle et Paul Heyman ne manque pas de le faire remarquer. Mais Lesnar ne fera rien, en tout cas pas pour l’instant. Kingston et Rollins auront un match plus tard ce soir : ils feront équipe face à Bobby Lashley et Baron Corbin.

Braun Strowman a battu Sami Zayn par tombé avec un powerslam. Le match a été très court, Zayn a tenté de s’enfuir et à demandé de l’aide à Bobby Lashley — qui affrontera Strowman à WWE Super ShowDown — mais ça n’aura servit à rien.

Lars Sullivan devait être interviewé sur le ring, mais les Lucha House Party sont intervenu avant qu’il ne puisse parler. En même temps, c’est risqué de le laisser parler. Le trio attaque et prend le dessus mais Sullivan réussi à se défendre, forçant les trois luchadors à se retirer du ring.

Cesaro a battu Ricochet avec son Neutralizer. Le match n’est pas très long, à peine six minutes mais est assez bon. Cesaro a un nouveau theme song. Est-il parti pour enfin un vrai run en solo ? On croise les doigts.

En interview, AJ Styles est interrompu par Baron Corbin. Corbin digère pas trop que Styles ait eu le droit à une chance au titre de champion Universal parce que lui a déjà battu Rollins, ce que Styles n’a pas sur faire. Le voir avec un match de championnat, pour lui ça a été une claque. AJ Styles lui a montré ce qu’est une vraie claque.

Roman Reigns, anti-gosse de riche

Roman Reigns est sur le ring, et avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, Shane McMahon fait son entrée. Il dit en avoir fini avec le Miz mais ça on en doute fort. Il se concentre sur Roman Reigns maintenant. On a compris l’idée de la Wild Card Rule, mais deux mecs de SmackDown ne peuvent-ils pas régler leurs comptes à SamckDown ?

Shane McMahon a toujours un problème avec le fait que Roman Reigns ait attaqué son père à son arrivée dans la brand bleue. Reigns dit détester les gosses de riches gâté et comme il en a finit avec Elias de son côté, son emploi du temps est assez libre. Il le défie pour un match… que Shane accepte, mais pas pour ce soir. Leur affrontement aura lieu à Super ShowDown.

À la place, Shane McMahon fait entrer Drew McIntyre… mais on ne sait pas pourquoi. Sans doute pour avoir un petit peu plus de sécurité, mais McIntyre n’a rien fait ici. En réalité McIntyre entre en rivalité avec le Miz qui a croisé McMahon en coulisse, qui lui fait comprendre que non, ce n’est pas fini mais qu’il reviendra une fois qu’il se sera occupé de McIntyre. En effet cette storyline est un foutoir dont on ne comprend toujours pas l’utilité nous non plus.

The Revival ont battu The Usos par tombé avec un roll up. Un bon match que le public semble avoir adoré et qui prouve que c’est sur le ring qu’on veut les voir. De la compétition bordel, pas de la comédie.

Becky 1 Belts, mais toujours The Man

Becky Lynch est l’invitée d’Alexa Bliss qui est accompagnée de Nikki Cross. Becky Lynch n’a pas eu le temps de répondre à la première question de Bliss sur sa défaite face à Charlotte Flair que les IIconics l’interrompent. Encore un segment qui permet de caser un maximum de catcheuse en une seule fois. Les championnes par équipe se moquent de Becky Lynch et de sa défaite, ajoutant que désormais on ne peut plus l’appeler Becky 2 Belts. Lynch leur répond qu’elles feraient mieux de se méfier parce qu’elle pourrait les trainer sur le ring pour qu’on finissent par l’appeler Becky 3 Belts.

Lacey Evans débarque pour que le segment se poursuive vers un match à trois contre trois. Nikki Cross se propose pour être partenaire de Becky Lynch tandis que cette dernière ajoute Alexa Bliss dans son équipe. Bliss répond qu’elle n’a pas dit oui mais Lynch lui répond simplement “Reste juste au bord du ring et ait l’air belle pendant que The Man s’occupe de tout”. Une manière de ne pas faire catcher Alexa Bliss à nouveau.

Alexa Bliss est au bord du ring, avec une tasse de café. C’est bête mais c’est drôle.

Becky Lynch, Nikki Cross et Alexa Bliss ont battu Lacey Evans et les IIconics par tombé avec une diving leg drop de Becky Lynch sur Billie Kay. Pas mécontent de voir Becky Lynch gagner autrement que par soumission pour une fois.

24/7 Title

Voilà enfin la présentation du nouveau titre. Mick Foley se charge de dévoiler cette nouvelle ceinture qui est donc la ceinture de champion 24/7. Si vous n’êtes pas familier avec le concept, il s’agit d’un titre qui peut se jouer n’importe où et n’importe quand. Une sorte de Falls Count Anywhere qui ne se termine jamais, à l’image aujourd’hui du titre Ironman Heavymetalweight de la DDT.

Le problème c’est que la ceinture est horrible, mais en plus le public ne semble absolument pas emballé par l’idée. Pas certain qu’il s’y intéresse vraiment à vrai dire.

Le premier champion est désigné tout de suite, Mick Foley laisse la ceinture sur le ring et le premier catcheur à l’attraper devient champion. Titus O’Neil parvient à prendre le titre après qu’un groupe de lowcarders ait tenté leur chance. Mais malheureusement pour O’Neil, Robert Roode débarque et rive les épaules d’O’Neil pour s’emparer du titre avant de s’enfuir en coulisse.

Drew McIntyre a battu The Miz par tombé avec un Claymore Kick.

Shane McMahon tente un Coast to Coast sur le Miz après le match, mais Roman Reigns arrive pour l’en sauver et attaque McIntyre d’un Superman Punch.

Dans une promo depuis les vestiaires, Samoa Joe revient sur sa défaite de la veille et confirme ce que tout le monde a vue : son épaule n’était pas rivée sur le ring et pourtant il a perdu. Il promet de se venger.

Robert Roode est toujours en train de fuir le groupe de catcheurs qui veulent le nouveau titre et demande de l’aide à R-Truh qui fait mine de l’aider, avant de faire sortir un arbitre de sa voiture et d’attaquer le champion pour s’emparer de son titre. R-Truth est le nouveau champion 24/7, le troisième et dernier de cette soirée.

Brock tease

Le champion Universal Seth Rollins et le champion de la WWE Kofi Kingston font équipe dans le main-event de cet épisode de Monday Night RAW pour affronter Baron Corbin et Bobby Lashley. Le match est sans disqualification, apprend-t-on de la bouche de l’annonceur.

Seth Rollins et Kofi Kingston ont battu Baron Corbin et Bobby Lashley par tombé avec un Trouble in Paradise de Kingston sur Corbin.

Brock Lesnar débarque après le match, tease un cash-in mais n’en fera évidemment rien.

On entend Paul Heyman expliquer à Lesnar qu’ils reviendront la semaine prochaine et lui propose d’annoncer sur qui il voudra casher sa mallette. On propose R-Truth, comme ça la ceinture il en fait ce qu’il veut elle nous manquera pas trop celle-ci.

Les plus lus

To Top