WWE

Résultats de WWE Super ShowDown 2020

goldberg wyatt wwe ssd

Résultats complets de WWE Super ShowDown 2020 en direct de Riyad en Arabie Saoudite.

WWE

La WWE est de retour en Arabie Saoudite ce jeudi pour une nouvelle édition de Super ShowDown en direct de Riyad.

Brock Lesnar défendra son titre de champion de la WWE contre Ricochet, Goldberg tentera sa chance au titre de champion Universal de Bray Wyatt. Pour la première fois le titre de championne de SmackDown sera défendu en Arabie Saoudite avec Bayley contre Naomi. Roman Reigns et Baron Corbin devraient de leur côté mettre enfin fin à leur rivalité.

Kickoff

Les Viking Raiders et deux tiers de The OC, Luke Gallows et Karl Anderson s’affrontent dans le premier match de cette soirée dans le Kickoff.

The OC ont battu les Viking Raiders par tombé avec leur Magic Killer.

Un bon match mais sans plus, on en voit des comme ça toutes les semaines à RAW. Juste bien pour remplir la place vide du Kickoff.

Publicité

OH BAH ÇA ALORS, l’UNDERTAKER

Le show principal démarre avec le Gauntlet Match pour le Tuwaiq Mountain Trophy entre AJ Styles, Rey Mysterio, Bobby Lashley, R-Truth et Erick Rowan.

R-Truth a battu par susprise Bobby Lashley dans la première manche, qui ne s’est évidemment pas contenté de rentrer en coulisse et a attaqué Truth. Andrade a essayé d’en profité, a tenu le match ensuite mais Truth a réussi tout de même à le battre. Erick Rowan lui se fera disqualifier en utilisant les marche en acier du ring, laissant à nouveau Truth gisant sur le ring. AJ Styles suivra, Truth n’aura plus la force de continuer et abandonne.

Mais Rey Mysterio, dernier participants n’arrivera pas. Gallows et Anderson lui règle son compte en coulisse. Styles pensait repartir peinard avec le trophée mais un remplaçant de dernière minute et de luxe s’est fait connaitre. Evidemment, c’est l’Undertaker.

L’Undertaker a battu AJ Styles dans la dernière manche du Gauntlet Match en lui portant son Chokeslam.

Une manière évidente de démarrer la rivalité qui mènera les deux catcheurs à WrestleMania 36 dans un peu plus d’un mois.

Soyez jaloux, Miz et Morrison sont de nouveaux champions par équipe

On enchaine avec le match pour les titres de champions par équipe de SmackDown entre les détenteurs des titres The New Day et l’équipe récemment reformée de John Morisson et The Miz. L’ambiance du public est étrangement moins folle pendant celui-ci.

Publicité

The Miz et John Morrison ont battu The New Day par tombé avec un roll up du Miz sur Kofi Kingston qui a pris un coup de chaise de Morrison que l’arbitre n’a pas vu.

Un petit match sympa gagné de manière pas super clean et qui vaudra sans doute un match revanche dans les semaines à venir, voire à WrestleMania. Mais les New Day ne seront sans doute pas les seuls challengers d’ici là.

Humberto Carrillo et Angel Garza se croient à RAW

Règlement de compte familial dans le match suivant. Humberto Carrillo et Angel Garza s’affrontent dans le match suivant. Pour l’originalité de l’affiche qu’on a déjà vu plusieurs fois à RAW, on repassera.

Angel Garza a battu Humberto Carrillo par tombé en rivant les épaules de son adversaire rapidement.

Tellement Monday Night RAW ce match.

Seth Rollins et Murphy s’en sortent eux aussi par la ruse

On passe au deuxième match de championnat par équipe et on va à RAW cette fois. Seth Rollins et Murphy entrent pour défendre leurs titres de champions par équipe de la brand rouge contre les Street Profits.

Publicité

Seth Rollins et Murphy ont battu les Street Profits par tombé, Rollins ayant porté un stomp dans les cordes sur Angelo Dawkins dans le dos de l’arbitre, distrait par Murphy.

Rien de surprenant, mais un bon match somme toute.

Surprise : le héros national repart vainqueur

C’est l’heure de faire entrer la star locale. Mansoor que l’on ressort à chaque fois pour les shows en Arabie Saoudite affronte Dolph Ziggler ce soir. Ziggler est accompagné de Robert Roode, qui ne tarde pas de part son comportement à se faire éjecter des abords du ring par l’arbitre.

Mansoor a battu Dolph Ziggler par tombé avec un Moonsault. Il se relèvera même d’un Zig Zag, quel héros national.

L’après match est classique: il prend le micro, salue et remercie la foule en anglais puis en Arabe. Son travail est terminé, rendez-vous au prochain shows en Arabie Saoudite.

Brock Lesnar se paye Ricochet

Premier des deux matchs pour les titres majeurs de la WWE. Brock Lesnar défend son titre de champion de la WWE contre un Ricochet très sûr de lui, qui a le droit à un clip vidéo d’Underdog classique dans laquelle il raconte son parcours durant lequel il a été sous-estimé, dont on disait de lui qu’il n’irait jamais à la WWE parce qu’il est trop petit. Du réchauffé. Et on n’y croit pas vraiment.

Brock Lesnar a battu Ricochet par tombé avec un F5.

Comme pour l’Undertaker, ayez l’air surpris. C’est quand même tout la WWE ce genre de chose: faire faire des promos à Ricochet où il parle d’avoir été sous-estimé, qu’il est pourtant certain de réussir et qu’il n’y a pas raison pour que l’on ne croit pas en lui, avant de le faire squasher en quelques minutes. On aura beau nous dire que c’est une belle opportunité pour lui, ça ressemble plus à un cadeau empoisonné.

Roman Reigns vs Baron Corbin, enfin fini ?

Le match suivant est un match en cage qui a pour but (c’est ce qu’on imagine et espère sincèrement) de mettre fin à la rivalité entre Roman Reigns et Baron Corbin. Roman Reigns prend bien soin de fermer la cage avec une chaine… qui resservira évidemment plus tard.

Roman Reigns a battu Baron Corbin par tombé avec son Superman Punch porté avec une chaine au poing.

Enfin terminé ? On espère, mais ils sont capables de relancer la rivalité à SmackDown ce vendredi, surtout que les deux catcheurs se retrouveront peut-être dans un peu plus d’une semaine à Elimination Chamber dans la grande cage.

Le coup du t-shirt de Bayley

Dans le match suivant, Bayley défend son titre de championne de SmackDown contre Naomi. La WWE ne s’en cache pas pourtant, mais elle a tout de même levé le pied pour cette fois sur le Making History. Les deux catcheuses portent évidemment une tenue plus couverte qu’à l’accoutumée, avec des t-shirt larges qui ne serviront pas que de vêtement dans le match.

Bayley a battu Naomi par tombé en envoyant violemment la tête de Naomi sur le mat du ring après lui avoir coincé les pieds dans le t-shirt pour conserver son titre de championne de SmackDown.

Goldberg vs Fiend, plié en deux minutes

C’est l’heure du main-event, le Fiend défend son titre de champion Universal contre un Goldberg qui depuis le début de la (courte) rivalité est en mode je-m’en-foutiste face aux facéties de Bray Wyatt. Il est venu pour le titre Universal, et ce n’est pas les tours de magie du Fiend qui vont le stopper.

Goldberg a battu The Fiend avec son Jackhammer pour devenir champion Universal de la WWE.

Goldberg enchainera quatre spears et tentera un tombé qui échouera. La Mandible Claw ? Elle ne le gênera qu’à peine (un truc est sortie de sa bouche, les dents sur pivots ont juste sauté) et lui permettra simplement de se mettre en place pour porter son Jackhammer pour le compte de trois. Plié.

Après le match le Fiend est déjà debout quand Goldberg célèbre, les lumières s’éteignent, et le Fiend disparait. L’affaire est pliée en quelques minutes. Goldberg va à WrestleMania en tant que champion.

Et si finalement Goldberg avait trouvé la parade face au Fiend ? Alors que les Balor, Rollins ou Bryan étaient à genoux, apeuré parce qu’ils pensaient trop ce que leur pouvaient leur faire Wyatt, Goldberg y est allé en mode je-m’en-foutiste et s’est débarrassé de lui. C’est une lecture un peu poussée de l’histoire certes, mais elle colle bien à l’image de Goldberg. L’autre lecture envisage très certainement une WWE qui en pleine Road To WrestleMania réalise qu’elle doit prendre la route de la facilité pour que Roman Reigns reparte champion le 5 avril prochain. Plus réaliste ? Sans doute.

Pour ce qui est du show, rien de bien surprenant en est sorti. Les résultats étaient quasi-tous prévisibles et l’apparition de l’Undertaker a été annoncées à l’avance et spoilée sur les réseaux sociaux. Quant à la route vers WrestleMania, elle s’annonce encore pleine de part-timer.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });