En série

La Sélection Confinement #2 : Ospreay vs Bandido, Triple H vs Undertaker, NWA, NJPW

selection confinement 2

Deuxième numéro de notre Selection Confinement. Au programme, Will Ospreay et Bandido, Undertaker avant la fin de la streak, de la PROGRESS, de la NJPW, de la NWA et de l’indé féminin.

WWE

Ces prochains jours ne vont pas être faciles pour tout le monde. Pour lutter contre la  propagation du virus COVID-19 et protéger les plus fragiles, il n’y a qu’une solution : rester chez soi. Mais que faire quand le (télé)travail ou les cours en ligne sont terminés ? Se cultiver, lire, écouter de la musique, regarder des films, des séries… et du catch bien évidemment.

Pour l’occasion, la rédac de VoxCatch ne vous lâche pas et vous proposera autant que possible une petite curation de matchs, shows ou vidéos intéressant·e·s à voir ou revoir et pour la plupart gratuitement.

Voltige mexicano-anglaise

Le week-end de WrestleMania permet au circuit indépendant de se faire connaître dans les alentours de la localité où se déroule The Grandest Stage of Them All. Chaque année, l’indie nous réserve toujours des surprises et des affiches bien alléchantes. L’an passée, la WrestleCon a envoyé les deux voltigeurs Will Ospreay et Bandido en main-event du Mark Hitchcock Memorial SuperShow 2019. 

Une bonne quinzaine de minutes de pure athlétisme et d’intensité. Tantôt on se met des coups de forains tantôt on dit à la gravité d’aller se faire voir le temps de quelques secondes. Une prestation de haut-vol entre les deux jeunes catcheurs et qui aura tout de même reçu la note de 4.75 par Dave Meltzer.

Publicité

The Undertaker et Triple H, c’est que de l’amour

Certainement l’une des éditions les plus oubliables, WrestleMania XXVII nous aura tout de même offert un énorme combat de bourrins entre The Undertaker et Triple H. Shawn Michaeals retraité suite à sa défaite lors de l’édition précédente, Hunter souhaite venger son meilleur pote en mettant lui-même fin à la streak de l’Undertaker.

De la violence pure qui laissera de nombreux stigmates aux protagonistes du combat — elle fut telle que les instances de la WWE a sanctionné les deux hommes d’une amende suite à des coups de chaises dans le crâne, chose prohibée depuis la tristement célèbre affaire de Chris Benoît survenue quatre ans plutôt.

Wallabie contre Shamrock, version catch

Âgé de seulement 21 ans, l’australien Kyle Fletcher commence peu à peu à se faire une place au sein du BritWres en compagnie de son compatriote et partenaire Mark Davis. L’an passé, au cours du tournoi du Super Strong Style 16 (SSS16) organisé par la PROGRESS Wrestling depuis 2015, Fletcher s’est retrouvé opposé à l’irlandais Jordan Devlin en quart de finale.

Plébiscité comme l’un des meilleurs combats du week-end, ça a frappé fort entre les deux hommes l’australien a prouvé encore une fois qu’il sera certainement l’une des prochaines grandes attractions du circuit indépendant d’ici quelques années.

Publicité

Hirooki Goto, le dernier des samouraïs et Tetsuya Naito l’ingouvernable

La finale de la New Japan Cup 2016 aura bien réservé tout son lot d’émotions. D’un côté, Tetsuya Naito est devenu quelques mois auparavant l’ingouvernable tel qu’on le connaît maintenant tandis que Hirooki Goto est en mode « Le dernier des samouraïs », c’est maintenant ou jamais s’il souhaite atteindre l’or suprême : le championnat IWGP poids-lourds.

Dans un classique du purosesu où on hésite pas à s’envoyer des mandales, coups de pieds, coups de coudes et coup de genoux à tire-larigot, le storytelling n’est cependant pas délaissé où Goto portrait le guerrier vaillant tandis que Naito incarne la tricherie, n’hésitant pas à laisser ses alliés BUSHI & EVIL intervenir. Un combat à voir, tant son importance dans l’histoire des deux lutteurs est importante.

Su Yung tout en (Jordynne) Grace

Quitte à faire découvrir le circuit indépendant, autant faire découvrir des femmes indépendantes — bien qu’on espère que vous les connaissez déjà. Deux personnages hauts en couleur : Jordynne Grace, une machine prête à tout démolir sur son passage face la flippante Su Yung, qui aura toujours le don d’effrayer ses adversaires et le public à chacune de ses apparitions.

Un combat tout récent par ailleurs, qui s’est déroulé le 29 février dernier — le temps nous paraît si long depuis le début de ce confinement — une chouette performance offerte par les deux jeunes femmes, toutes deux régulières du côtés de chez IMPACT Wrestling.

Publicité

NWA, 70 ans et encore tout son talent

C’était avant la All Elite Wrestling. Cody Rhodes squatter les rings du circuit indépendant, de la Ring of Honor et de la NJPW avec un certain succès, accompagné de ses partenaires de The Elite. À l’automne 2018 après le succès retentissant de All In, prequel de l’AEW, Cody Rhodes est champion de la NWA après avoir battu Nick Aldis.

La NWA de son côté est en plein revival, et organise un gros événement pour fêter ses 70 ans. Pour l’occasion un main-event revanche est organisé entre les deux catcheurs.

Cette semaine la National Wrestling Alliance, en lieu et place de NWA Powerrr a diffusé ce pay-per-view spécial et l’a laissé en ligne pour ceux qui n’aurait pas pu le voir. Profitez-en si ce n’est pas encore fait.

***

Et si vous êtes toujours en manque de catch, nous vous proposons de revoir notre Top 200 des matchs de 1983 à 2016 avec le second numéro ici.

D’ici là, restez chez vous, lavez-vous bien les mains et portez-vous bien.

Articles populaires

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });