NWA

Stu Bennett raconte comment Dusty Rhodes l’a initié au rôle de commentateur

stu bennett

Aujourd’hui commentateur à la NWA, Stu Bennett doit son rôle actuel à une personne : Dusty Rhodes.

SLAM! Wrestling

Stu Bennett, plus connu sous le nom de Wade Barrett lors de sa carrière à la WWE, est désormais retiré des rings depuis son départ de cette dernière. Ce n’est pas pour autant qu’il a lâché sa passion, le britannique officie désormais comme commentateur à la table de la National Wrestling Alliance au sein de son programme NWA Powerrr. Une fière chandelle qu’il doit à un seul homme : Dusty Rhodes.

Invité du dernier numéro du podcast Art of Wrestling — animé par Colt Cabana, Stu Bennett a livré quelques anecdotes de son passage à la WWE et plus précisément de ses années à la FCW, ancien territoire de développement de la promotion de Stamford. Une période durant laquelle il raconte comment Dusty Rhodes a décidé de faire de lui un commentateur et qu’il avait toutes les qualités, selon lui, pour y réussir.

« J’ai vraiment eu de la chance, Dusty Rhodes m’aimait beaucoup, je me suis lié d’amitié avec lui. Il était le commentateur du show télévisé [de la FCW]. Dusty écrivait également le show, et était donc aussi le commentateur. Il avait la tête partout. » raconte l’ancien catcheur avant d’expliquer comme il est arrivé à la table des commentateurs à son tour. « Il a eu le besoin de prendre un peu de recul et il s’est dit « Faisons passer quelques tests à quelques gars ». Un jour, il est venu me dire « Hey Stu, c’est toi le commentateur ce soir ». J’ai répondu : « Non, vous avez vraiment besoin de moi ? » et il me répondit : « J’aime la manière dont tu t’exprimes, vas-y. ». » 

« Ce fut l’une des plus heureuses périodes de ma carrière. »

« Je n’avais jamais eu l’occasion de le faire auparavant. Je me suis exécuté et tout le temps je me disais « C’est tellement mauvais…» «  déclare le britannique. « Dusty me disait quelques mots à travers l’oreillette et disait « Il est si bon ! ». Alors je me suis qu’au moins je le rendais heureux, c’est déjà ça. Plus tard, je me disais toujours « Ça va être tellement mauvais ».  Norman Smiley (entraîneur de la FCW, ndlr.) et Dusty ont encensé mon travail. Il m’a ensuite dit « Tu feras ça toutes les semaines maintenant, c’est ton truc. Tu es désormais le commentateur ».

Stu Bennett avait eu obtenu sa chance lors de sa convalescence suite à une blessure au muscle grand dorsal. Défaitiste au départ, il confiera qu’il avait trouvé sa voie et qu’il aimait au final beaucoup jouer les commentateurs. « Six mois plus tard, je faisais toujours les commentaires sur les shows de la FCW, et j’ai aimé chacun ces instants. On m’a offert une une certaine confiance. J’ai adoré cela et je prenais tellement de plaisir, créer des histoires… » confie Stu Bennett. « Ça m’a permis d’être créatif et d’obtenir cette confiance et cette liberté. Ce fut l’une des plus heureuses périodes de ma carrière. »

Publicité

On peut ainsi remercier Dusty Rhodes de nous permettre de retrouver la voix rauque de Stu Bennett toutes les semaines sur le programme NWA Powerrr ainsi que les pay-per-views de la promotion.

En haut