Japon

Le catch japonais devrait pouvoir accueillir du public cet été

korakuen hall

Le Japon se prépare au retour des spectateurs dans ses salles cet été.

Via Reddit

Le Japon a été l’un des premiers pays à grandement souffrir du virus COVID-19 — notamment à cause de sa proximité avec la Chine, épicentre de la pandémie. Le gouvernement du pays s’est très vite investi de la mission de protéger ses citoyens et à ordonner de suite un état d’urgence sanitaire. Le pays est à l’arrêt, le monde du sport a lui aussi mis le frein à main et le catch japonais n’a pas échappé à la situation.

Une promotion comme la New Japan Pro-Wrestling, la plus célèbre du pays et à l’international est complètement à l’arrêt depuis le 26 février dernier tandis que d’autres comme All Japan, NOAH, Dragon Gate ou encore DDT ont trouvé des solutions telles que le huis-clos ou encore un retranchement dans son dojo afin de produire quelques événements. Même si la plus grosse étape de la pandémie est passée, il demeure néanmoins de prendre ses précautions et le gouvernement japonais a pris quelques mesures qui risquent de ravir les passionnés de catch.

Étape par étape…

Le Premier Ministre japonais Shinzō Abe a ainsi annoncé ce dimanche soir que l’État allait lever l’état d’urgence sanitaire dans les régions qui ont été le plus durement impacté par le COVID-19, dont la région de Kanto où se trouve capitale tokyoïte.

Au travers de son annonce, Shinzō Abe a livré quelques recommandations concernant le monde du sport, dont celui du puroresu. Bonne nouvelle, les foules seront bientôt de retour dans les salles et les stades. Néanmoins, tout cela se fera en plusieurs étapes :

  • À compter ce jour et jusqu’au 19 juin, toute manifestation sportive sera désormais interdite afin d’éviter toute propagation inutile du virus, dont le nombre de cas au Japon continue de diminuer depuis quelques semaines.
  • Publicité
  • À partir du 19 juin et jusqu’au 10 juillet, ce sera huis-clos pour tout le monde.
  • Ce n’est qu’à partir du 10 juillet qu’un public sera la bienvenue — à condition qu’il ne remplisse que la moitié de la capacité de la salle. La limite sera fixée à 5 000 spectateurs.
  • Le 1er août, chaque salle continuera de n’accueillir que la moitié de sa capacité maximale — cependant, il n’y aura plus de nombre de spectateurs limite.

A titre d’exemple : le Korakuen Hall, salle mythique pour le puroresu, ne peut accueillir qu’un peu plus de 2 000 places en temps normal. Ainsi, à partir du du 10 juillet et encore après le 1er août seulement 1 000 personnes seront autorisées à assister aux shows.

Une situation pleinement encourageante alors que du côté de notre pays, toute manifestation est interdite avant le mois de septembre — le retour du catch français, ce ne sera pas pour tout de suite. Du côté des Etats-Unis où la WWE ainsi que l’AEW font la joie de l’Etat de Floride, l’ensemble des autres promotions américaines sont à l’arrêt alors que le COVID-19 s’abat toujours de plein fouet sur le pays. Les plus optimistes comme Vince McMahon espèrent un retour des foules dès la fin de l’été.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });